T-mobile lance la 4G en illimité à 70$ aux Etats Unis sans subventionner les terminaux

le 09/01/2013, par Jean Pierre Blettner avec IDG News Services, GSM/3G/4G, 259 mots

T-Mobile est un challenger aux Etats Unis. Il lance la 4G en illimité sans subvention du terminal pour 70$ par mois. L'opérateur stoppe le subventionnement des terminaux et annonce séduire 100 000 clients de ses concurrents chaque mois par ses offres de données illimitées.

T-mobile lance la 4G en illimité à 70$ aux Etats Unis sans subventionner les terminaux

T-Mobile, filiale mobile de Deutsche Telekom aux Etats Unis, annonce le lancement ce jour d'un abonnement de données 4G illimité à 70 $ par mois pour tous les Etats Unis.

T-mobile est le 4ème opérateur du pays et doit absolument se différencier de la concurrence. L'opérateur espère couvrir 100 millions de clients en 4G pour le milieu de cette année.  L'opérateur est en retard derrière Verizon Wireless, AT&T et Sprint. 

Son réseau sera « LTE Advance » dès le départ, bien qu'il n'existera pas de smartphone compatible avant un an.  T-Mobile délivre des débits HSPA+42 actuellement à New York, pour des vitesses de 8 et 10 Mbit/s.

L'offre de T-Mobile ne comprend pas le prix du terminal qui doit être acheté à part, et peut atteindre jusqu'à 700$.  La stratégie de l'opérateur est de ne plus subventionner le mobile. Certains crient au loup et estiment que c'est une stratégie catastrophique. Or, T-Mobile annonce avoir séduit avec son abonnement de données illimité 1,9 million de clients qui possèdent déjà un iPhone alors même que l'opérateur ne distribue pas ce téléphone.

Ce serait 100 000 clients qui transféreraient leur abonnement vers T-Mobile chaque mois depuis d'autres opérateurs. Le service de données 4G illimité n'est pas délivré dans un contrat annuel. T-Mobile propose au lancement l'Optimus L9 de LG pour 200$, un smartphone qui a un écran tactile de 4,5 pouces. 

La 6G accapare déjà les équipementiers

La technologie sans fil 6G ne sera peut-être pas disponible avant dix ans, mais l'on sait déjà qu'elle pourrait atteindre des vitesses de l'ordre du térabit, alimenter les appareils mobiles et permettre de...

le 07/04/2021, par Chris Nerney, Network World (adapté par Jean Elyan), 686 mots

Slicing : La virtualisation sans fil pour créer des services 5G et...

Qu'est-ce que le découpage du réseau (slicing) et comment utiliser efficacement la capacité sans fil des opérateurs pour mettre en place des réseaux virtuels qui répondent exactement aux besoins des clients ?...

le 10/02/2021, par Jon Gold, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1134 mots

5G en toute sécurité pour la SNCF à Nantes

En partenariat avec SFR, la SNCF expérimente depuis un an la 5G à Nantes. Outre un accroissement des débits, cette connectivité ne se fera pas sans cybersécurité. En 2019, la SNCF a lancé une expérimentation...

le 24/11/2020, par Bertrand LEMAIRE, 686 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Olivier Pomel

CEO de Datadog

« Intégrer la sécurité aux projets DevOps est évident »