ThousandEyes s'invite dans les switchs Catalyst

le 01/04/2021, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), Réseaux, 714 mots

Lors du Cisco Live ! 2021, organisé en ligne du 30 mars au 1er avril, Cisco a annoncé l'intégration de la technologie ThousandEyes aux commutateurs Cat 9000 et au tableau de bord AppDynamics.

ThousandEyes s'invite dans les switchs Catalyst

Selon Cisco, les mises à niveau de ses commutateurs Catalyst et de sa solution APM (monitoring de la performance applicative) AppDynamics permettront aux entreprises de détecter et de résoudre plus facilement les problèmes réseau et applicatifs. L'équipementier a ajouté à ses boîtiers Catalyst 9300 et 9400 Series et à son tableau de bord AppDynamics Dash Studio, des capacités de surveillance intelligente du réseau acquises avec le rachat de ThousandEyes en mai 2020. Le logiciel de ce dernier analyse les performances des réseaux locaux et étendus, et de l'Internet. « En utilisant son système mondial de logiciels et d'agents, il fournit des informations sur toutes sortes de services cloud, d'entreprise et edge, permettant ainsi aux équipes chargées des réseaux, des applications et du cloud de travailler ensemble pour isoler et résoudre rapidement les problèmes », a déclaré Ty Amell, directeur technique chez Cisco AppDynamics.

Lors de l'achat de ThousandEyes, Cisco a déclaré qu'elle intégrerait sa technologie dans plusieurs de ses produits, notamment les familles AppDynamics (performance applicative), SD-WAN, WebEx et Meraki, l'objectif étant d'améliorer la visibilité sur l'entreprise, l'Internet et le cloud. Cette intégration a réellement démarré. Pour les séries Catalyst 9300 et 9400, Cisco a ajouté un agent ThousandEyes pour le système d'exploitation IOS des commutateurs. À partir de cet agent, les clients peuvent surveiller les performances des applications et des composants réseau sur les réseaux de campus et de succursales.

Préinstallé sur les Catalyst 9300 et 9400

« Jusqu'à présent, il n'existait pas de plateforme unique d'intelligence Internet et cloud qui permettait de fournir des informations pour résoudre des problèmes applicatifs à travers les datacenters, les réseaux multicloud et edge », a écrit Anoop Vetteth, directeur de la gestion des produits de Cisco Enterprise Switching dans un blog consacré à l'annonce. « ThousandEyes fournit également une assurance réseau en analysant et en enregistrant la connectivité, la surveillance des chemins bond par bond, la surveillance BGP, les tests DNS et les tests VoIP », a ajouté M. Vetteth.

L'agent ThousandEyes sera préinstallé sur les commutateurs Catalyst 9300 et 9400 et il sera prêt à fonctionner avec l'abonnement DNA Advantage et Premier approprié. « Les clients actuels des commutateurs 9300/9400 peuvent utiliser ThousandEyes jusqu'à la fin de leur abonnement Cisco DNA, mais ils devront mettre à niveau l'image du commutateur sur les sites qu'ils souhaitent surveiller », a précisé la firme de San José. La technologie ThousandEyes est également intégrée au tableau de bord Cisco AppDynamics.

Suivre les complexes flux applicatifs

La plateforme de gestion des performances AppDynamics utilise une série d'agents et de contrôleurs pour surveiller les performances du code, de l'exécution et du comportement des applications. Les agents sont déployés dans toute l'entreprise, depuis les appareils jusqu'aux conteneurs et aux emplacements de l'application hôte. Le système utilise l'IA et l'apprentissage machine pour corréler les informations provenant de différents domaines afin de mieux comprendre les performances applicatives et les dépendances de l'infrastructure, afin d'identifier rapidement les problèmes. Le système prend en charge les analyses pour aider les équipes IT à comprendre pourquoi les choses ne fonctionnent pas de manière optimale, à analyser les causes profondes et à dire à quel moment des problèmes pourraient survenir.

« Les environnements multicloud font que, de plus en plus, les équipes IT ne sont pas propriétaires de tous les composants réseau, si bien que les problèmes de performance du réseau et des applications deviennent difficiles à comprendre », a déclaré Angelique Medina, directrice du marketing produit de ThousandEyes. « Grâce à l'intégration de ThousandEyes, les équipes peuvent corréler les données de performance des applications et de l'entreprise avec les mesures de performance du réseau et d'Internet et savoir rapidement si des dépendances externes ou des vulnérabilités Internet ont provoqué un problème ».

Pas de licences supplémentaires

« Les outils communs d'AppDynamics et de ThousandEyes et les données partagées sur les applications et le réseau, permettent aux équipes IT de bénéficier d'une visibilité en temps réel sur les problèmes de performance applicative ou celles du réseau et de les résoudre plus rapidement », a encore déclaré Mme Medina. Les clients communs de ThousandEyes et d'AppDynamics pourront visualiser les métriques du réseau et d'Internet dans AppDynamics Dash Studio à partir du mois d'avril, sans avoir à payer de nouvelles licences ou à acheter des agents supplémentaires.

Cisco se prépare au travail hybride

Les employés de Cisco passent au télétravail certains jours de la semaine et utiliseront le matériel réseau de l'équipementier pour se connecter à distance. Les travailleurs distants ne seront plus traités...

le 02/08/2021, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1086 mots

L'option open switch fait son chemin dans les entreprises

L'intégration de commutateurs et de routeurs en marque blanche dans les réseaux d'entreprise n'est pas sans difficultés, mais des déploiements bien dimensionnés et contrôlés peuvent permettre de réaliser des...

le 15/07/2021, par Tom Nolle, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1348 mots

Vilo perturbe le marché des routeurs avec un réseau maillé à 30€...

Comment profiter de l'impressionnante couverture d'un réseau maillé sans avoir à payer de surcoût pour la dernière technologie WiFi ? Vilo Living a, semble-t-il, la solution. Vilo Living n'est peut-être pas...

le 13/07/2021, par Mark Hachman, PC World (adaptation Jean Elyan), 567 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Olivier Pomel

CEO de Datadog

« Intégrer la sécurité aux projets DevOps est évident »