Truffaut choisit le Cloud hybride pour doper son site Web

le 02/04/2013, par Jean Pierre Blettner, Cloud / Virtualisation, 784 mots

Truffaut développe le cross canal entre son site Web et ses magasins. Le site Web doit délivrer le bon niveau de performance. Pour cela, il est hébergé en mode Cloud Hybride qui permet de faire face à des pics de trafic d'un facteur dix.

Truffaut choisit le Cloud hybride pour doper son site Web

Les stratégies de Cross Canal se multiplient actuellement pour les chaines de magasin en France.  Dernier en date,  Truffaut, le spécialiste de la jardinerie, adapte son site Web en conséquence, améliorant la cohésion entre les magasins et le site lui-même. On peut par exemple vérifier que des produits sont disponibles en magasins avant de se déplacer. Au coeur du dispositif, les performances du site Web doivent être particulièrement soignées.

Truffaut a opté pour le Cloud hybride afin de conserver en interne la maîtrise des données et des applications stratégiques de son site et de disposer de la capacité de monter en charge du Cloud afin de faire face aux pics de trafic sur les frontaux d'accès. 

Créée en 1924, Truffaut est une entreprise de jardinerie qui compte une cinquantaine de magasins et se développe autour de 3 grands domaines : le jardin, l'animalerie et la maison. Son premier site Web a été lancé il y a plus de 15 ans.  On y trouve actuellement un contenu dense sur les produits, intégrant des photos, des fiches pratiques, des vidéos et des conseils pour le jardinage et la maison.

L'objectif de ce site est de conseiller l'internaute, de déclencher des visites en magasin, et de développer le chiffre d'affaires par les commandes en ligne. Truffaut entend mettre en valeur le catalogue de produits et optimiser la conversion, tout en offrant les meilleures performances, pour faire face aux pics d'activité du site. 

« C'est sur notre site web que se pose le premier regard du client, quel que soit le canal qu'il choisira pour concrétiser son achat », explique Didier Girodeau, DSI de Truffaut. Il ajoute « Il faut donc que le site soit irréprochable et lui procure toute l'information qu'il recherche, en un minimum de temps. » Les temps de réponse sont au coeur des préoccupations.

Le trafic multiplié par 10 à la belle saison ...



Le trafic multiplié par 10 à la belle saison



L'activité de Truffaut est très saisonnière, et la fréquentation du site peut varier de 1 à 5 quand arrivent les week-ends de printemps, voire de 1 à 10 si la météo est favorable. Pour cela, il s'agit de gérer un catalogue produit de 50 000 articles, avec 150 000 photos, 1000 vidéos et des centaines de fiches conseils. Les temps de réponse par page sont prévus pour être inférieurs à 2 secondes.

Truffaut a choisi de mettre en place une solution de Cloud hybride. « Le Cloud nous permet d'être assurés d'un déploiement très rapide en cas de besoin de nouveaux serveurs, notamment pour absorber les pics de trafic », explique Didier Girodeau.  La plateforme hybride est constituée d'un service de Cloud, qui délivre des machines virtuelles (VMs) pour les frontaux de serveurs IIS et Apache.

S'y ajoutent 4 serveurs physiques des 3850 X5 quadri-processeurs d'IBM, un système de firewall et un système de load-balancing Citrix Netscaler. Tous les éléments sont doublés qu'il s'agisse des serveurs physiques, machines virtuelles et firewalls.

Afin de doper les performances, Truffaut a également recours à des services de diffusion de contenus ou CDN. Ce système de cache permet de décharger la plateforme de e-commerce des éléments statiques qui pourraient ralentir les performances, tels que les photos qui représentent 3 To de fichiers.

Truffaut conserve toutefois la maîtrise de la base de données et de l'application, qui sont placées sur un serveur installé dans ses locaux. La solution retenue pour l'e-merchandising est celle de Compario.  Le site web jour un rôle essentiel dans la préparation des achats en magasin.

On s'assure du stock disponible en magasin ...



On s'assure du stock disponible en magasin

Le nouveau site e-commerce s'intègre dans une stratégie multi-canal, qui place le point de vente au coeur du site. Les clients peuvent ainsi accéder au catalogue du point de vente près de chez eux, et s'assurer du stock disponible avant d'aller faire leurs achats.

La plateforme de e-commerce associe plusieurs applications : l'ERP SAP, pour remonter les données du stock par magasin, le CRM, pour utiliser les données de la fiche client comme les points de fidélité, le MDM (Master Data Management) d'IBM, qui intègre toutes les données produits et les fichiers multimedia.

Résultat, côté site web,  « nous avons pu constater que les visiteurs passent aujourd'hui trois plus de temps sur le site qu'auparavant »  constate le DSI.  La prochaine étape est d'étendre le catalogue en vente sur le site, d'affiner les fonctionnalités de e-commerce et de mettre en place de nouveaux services tels que le click-and-collect, pour renforcer la cohésion entre le site web et les magasins. Le prestataire de Cloud retenu est NTT Communications. 

Les salariés de Google pestent contre un contrat avec le gouvernement...

L'engagement du géant de la recherche dans des projets de défense avec le gouvernement et l'armée israéliens fait l'objet de critiques internes, certains employés assimilant ce contrat à un soutien à...

le 07/09/2022, par Varun Aggarwal, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 924 mots

Avec Aria et Northstar, VMware entend simplifier la gestion multicloud

Le spécialiste de la VMware ajoute des fonctionnalités SaaS à son logiciel de mise en réseau NSX et annonce VMware Aria, un service de gestion natif du cloud. La série de produits présentés par VMware lors de...

le 31/08/2022, par Michael Conney, IDg NS (adapté par Jean Elyan), 1321 mots

Verge.io ajoute la virtualisation GPU à sa plateforme HCI

Désormais, le logiciel de virtualisation Verge-OS peut mettre en commun et répartir les ressources GPU pour créer des datacenters virtuels. Anciennement connu sous le nom de Yottabyte, Verge.io a ajouté la...

le 29/08/2022, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 636 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...