Un évangéliste d'Adobe à Apple: «Allez-vous faire f*** »

le 11/04/2010, par Jean Pierre Blettner avec IDG News Service, Terminaux et Systèmes, 546 mots

La tension monte entre Adobe et Apple. Un évangéliste du premier ne cache pas son énervement face aux arguties du second qui fait tout son possible pour bloquer l'arrivée des logiciels d'Adobe sur ses iPhone et iPad.

Un évangéliste d'Adobe à Apple: «Allez-vous faire f*** »

Un employé d'Adobe exprime son indignation après les nouvelles conditions d'Apple pour les développeurs pour iPhone.

En réponse à une modification des conditions d'octroi de licences pour les développeurs créant des applications pour la version 4.0 de l'iPhone, un évangéliste technologique de l'éditeur Adobe Systems a proposé à Apple d'effectuer un acte anatomiquement impossible. «Allez-vous faire f*** par vous-même, Apple," écrit Lee Brimelow, un évangéliste pour la plate-forme Adobe, sur son site Web personnel, le blog Flash.

Ce commentaire est la dernière salve dans une escalade entre Apple et Adobe. Cette semaine, Apple a changé le langage pour la licence de sa plateforme de développement SDK pour l'iPhone de telle sorte que les développeurs ne peuvent pas présenter à Apple des programmes qui utilisent des compilateurs multi-plateformes, c'est à dire des compilateurs qui leur permettraient d'écrire un programme une fois et qui fonctionne soit sur l'iPhone, soit sous Android ou sur toute autre plate-forme, sans avoir à effectuer de changement.

Or, comme prévu, Adobe prévoit d'introduire un tel compilateur multi-plateformes avec la version 5 de ses logiciels Creative Suite pour la création de contenu, qui doit sortir lundi.  Les observateurs ont souligné que la décision d'Apple aura une incidence non seulement sur Adobe, mais également sur tous ...

Photo : Lee Brimelow, un évangéliste pour la plate-forme Adobe (D.R.)

... les fabricants de compilateurs multi-plateformes. Mais cette décision intervient après qu'Apple ait interdit l'usage de Flash Player d'Adobe sur son iPhone et son iPad, et que Steve Jobs ait conseillé aux développeurs Web d'utiliser HTML5 à la place.

Dans un document déposé auprès de la commission de régulation des opérations de bource américaine, la SEC (Securities and Exchange Commission) vendredi, Adobe a identifié le refus d'Apple d'autoriser Flash sur ses appareils comme un facteur de risque pour ses activités qui pourrait orienter les utilisateurs vers "d'autres technologies."

La réponse officielle d'Adobe aux nouvelles conditions de licence avait été jusqu'ici mesurée. Une porte-parole a renvoyé le message, par e-mail: « Nous sommes au courant des nouvelles conditions du SDK d'Apple. Nous continuons de développer notre technologie pour l'OS de l'iPhone, que nous prévoyons de faire débuter avec Flash CS5 ».

Lee Brimelow, cependant, ne retient pas son mépris. La démarche d'Apple « est un mouvement qui n'a pas d'autre défense rationnelle que la volonté de contrôle tyrannique sur les développeurs et plus important encore, d'utiliser les développeurs comme des pions dans leur croisade contre Adobe », écrit-il.

Le blog de Lee Brimelow présente une note indiquant que les opinions exprimées sont les siennes et non pas celles d'Adobe. De fait,  c'est Lee Brimelow et non Adobe qui est propriétaire de Flashblog.com.  Adobe, évidemment, était au moins au courant de ce blog. Une version antérieure du texte de Lee Brimelow a apparemment déclaré que « Ce qui est clair, c'est que Apple a agi afin d'impacter les ventes de CS5 ».

Le blog de Lee Brimelow se referme avec un coup final: « Les commentaires sont bloqués car je ne suis pas intéressé par recevoir les spams des robots de Cupertino."  Adobe a confirmé que Lee Brimelow travaille pour Adobe.

3e génération de smartphones pliables chez Samsung

Samsung continue d'itérer sur sa gamme de mobiles pliables avec de meilleures spécifications brutes, la prise en charge du S Pen et une durabilité accrue en présentant aujourd'hui les Galaxy Z Fold3 et Z...

le 13/08/2021, par Jon Philips, IDG NS (adapté par Célia Seramour), 876 mots

Cisco entend réduire la fatigue liée aux vidéoconférences avec Vidcast

Le géant des réseaux Cisco mise sur la vidéo asynchrone pour stimuler la productivité et offrir plus de flexibilité à la journée de travail des employés. Vidcast, la solution de vidéo asynchrone, actuellement...

le 09/08/2021, par Charlotte Trueman, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 788 mots

Webex va progressivement déployer les outils analytiques Personal...

L'entreprise rejoint d'autres fournisseurs de technologies, dont Microsoft et Google, qui utilisent l'analyse de l'activité des employés pour mettre l'accent sur le bien-être et l'équilibre de ces derniers...

le 06/04/2021, par Michael Cooney, IDG NS, et Serge Leblal, 1009 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...