Une suite logicielle pour cibler l'automatisation du WAN chez Juniper

le 15/02/2021, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), Réseaux, 685 mots

Juniper affirme que sa suite Paragon Automation permettra de supprimer les tâches et les processus de workflow manuels.

Une suite logicielle pour cibler l'automatisation du WAN chez Juniper

La suite de logiciels d'automatisation Paragon Automation dévoilée par Juniper doit permettre aux utilisateurs de s'assurer que leur réseau étendu WAN et leurs services connectés au cloud fonctionnent correctement et de manière rentable. Juniper affirme que sa suite permettra de supprimer les tâches et les processus de workflow manuels et de s'assurer que les opérations WAN fonctionnent comme prévu et, à défaut, de résoudre rapidement les problèmes.

Des indicateurs de gestion multicloud La suite, qui s'adresse aux grandes entreprises et aux opérateurs de services, combine les logiciels provenant de la récente acquisition de Netrounds avec un concentré de technologies provenant du contrôleur NorthStar existant de Juniper et des solutions de diagnostic réseau Healthbot enrichies d'autres fonctionnalités développées organiquement. Selon Juniper, les logiciels de Netrounds apportent un ensemble programmable de garantie de service qui utilise des agents de test basés sur des logiciels et des générateurs de trafic pouvant être exécutés sur site ou utilisés et fournis en tant que service dans le cloud. La suite comprend également un module de configuration et de gestion de la conformité multi-fournisseurs appelé ATOM, du partenaire de Juniper, Anuta Networks.

« La suite Paragon Automation est construite sur Kubernetes, et ses applications basées sur des micro-services peuvent fonctionner de manière indépendante ou être intégrées à des outils existants », a précisé le fournisseur. « La suite utilise des agents de test actifs, des scripts, de la télémétrie en continu et de l'apprentissage machine avec une remédiation en boucle fermée pour assurer une efficacité optimale du réseau et résoudre automatiquement les problèmes », a déclaré Brendan Gibbs, vice-président des solutions WAN automatisées chez Juniper Networks. « La suite prend également en charge la sensibilisation et la visualisation en temps réel de la topologie du réseau et le support intégré du routage de segments (Segment Routing), du MPLS et du découpage du réseau (Network Slicing) dans tous les domaines du réseau », a déclaré l'équipementier. « Elle recueille, rassemble et analyse les données de télémétrie en temps réel pour fournir une vue complète de l'état des appareils, du réseau et des services. Et elle utilise des algorithmes ML pour détecter les anomalies et faire des prédictions sur le comportement futur des appareils et du réseau », a encore déclaré Juniper.

Supervision des SD-WAN  Paragon Automation fournit également une analyse des causes profondes multicouches pour visualiser, analyser et cartographier les problèmes de service jusqu'au dispositif et du dispositif au service. « La suite étend l'automatisation à l'ensemble de la pile réseau de la couche Layer 2 à la couche Layer 7, à tous les domaines et à tous les clouds, et à l'ensemble du cycle de vie du réseau et des services », a expliqué M. Gibbs. Parangon peut également permettre aux utilisateurs d'entreprise, de surveiller et de garantir le bon fonctionnement des services SD-WAN et de remédier aux problèmes si elle les détecte. « Par exemple, si les entreprises disposent d'un service géré, elles peuvent savoir si elles reçoivent suffisamment de bande passante, et si ce n'est pas le cas, pourquoi », a déclaré M. Gibbs. « Si les entreprises clientes disposent de services multicloud, Paragon peut leur dire si elles sont performantes et identifier les problèmes rapidement », a ajouté M. Gibbs.

« Les utilisateurs peuvent ajouter des systèmes ou des services de test pour évaluer leur impact sur le WAN avant de les mettre en service », a encore déclaré M. Gibbs. « Aujourd'hui, de nombreuses entreprises exécutent encore des processus manuels et utilisent des outils obsolètes qui ne peuvent répondre à la complexité croissante, à l'échelle et aux exigences de performance des applications qu'ils fournissent », a ajouté M. Gibbs. « Alors que les technologies 5G et edge apportent encore plus de contenu, d'applications et de services hébergés dans le cloud, les entreprises doivent s'assurer que leurs réseaux restent prévisibles, stables, fiables et capables de fournir une réponse rapide aux conditions changeantes », a encore ajouté M. Gibbs. « Les clients peuvent choisir les modules Paragon dont ils ont besoin, et les composants natifs du cloud seront disponibles au cours du premier semestre de cette année », a déclaré Juniper.

Cisco se prépare au travail hybride

Les employés de Cisco passent au télétravail certains jours de la semaine et utiliseront le matériel réseau de l'équipementier pour se connecter à distance. Les travailleurs distants ne seront plus traités...

le 02/08/2021, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1086 mots

L'option open switch fait son chemin dans les entreprises

L'intégration de commutateurs et de routeurs en marque blanche dans les réseaux d'entreprise n'est pas sans difficultés, mais des déploiements bien dimensionnés et contrôlés peuvent permettre de réaliser des...

le 15/07/2021, par Tom Nolle, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1348 mots

Vilo perturbe le marché des routeurs avec un réseau maillé à 30€...

Comment profiter de l'impressionnante couverture d'un réseau maillé sans avoir à payer de surcoût pour la dernière technologie WiFi ? Vilo Living a, semble-t-il, la solution. Vilo Living n'est peut-être pas...

le 13/07/2021, par Mark Hachman, PC World (adaptation Jean Elyan), 567 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Olivier Pomel

CEO de Datadog

« Intégrer la sécurité aux projets DevOps est évident »