Workspace One, Carbon Black Cloud et SASE réunis dans une offre VMware

le 23/04/2021, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Dominique Filippone), Cloud / Virtualisation, 709 mots

Avec Anywhere Workspace, VMware veut répondre aux enjeux de montée en puissance du télétravail en regroupant dans une offre unifiée des capacités réseaux, cloud et sécurité.

Workspace One, Carbon Black Cloud et SASE réunis dans une offre VMware

Une solution pour les intégrer toutes ? Telle semble être la volonté de VMware qui vient de sortir de terre Anywhere Workspace. Une offre qui articule en fait plusieurs produits existants, dont Workspace ONE, Carbon Black Cloud ainsi que plusieurs composants SASE. Objectif : proposer dans une plateforme unique un ensemble de fonctions pour répondre aux enjeux de montée en puissance du télétravail sur fond de crise sanitaire et de confinements à répétition. « Les entreprises sont en train de passer de la simple prise en charge du travail à distance à des organisations distribuées partout. Elles repensent le lieu de travail des équipes, leur organisation et la manière dont elles soutiennent les clients où qu'ils se trouvent », a déclaré Sanjay Poonen, directeur de l'exploitation et des opérations clients de VMware dans un billet de blog.

Le package Anywhere Workspace, qui est maintenant disponible, rassemble pour la première fois un certain nombre de fonctionnalités intégrées. Par exemple, la combinaison de Carbon Black Cloud et de Workspace ONE associant des capacités de gestion et de sécurité des terminaux physiques et virtuels pour protéger les terminaux mobiles des utilisateurs finaux et bureaux virtuels hébergés dans le cloud. De plus, les services SASE, y compris l'accès SD-WAN et la sécurité zero trust, apportent un accès distant sécurisé aux ressources cloud de n'importe où. Ces fonctionnalités sont livrées en tant que service depuis un réseau mondial de points de présence (PoP). Les solutions VMware Anywhere Workspace (Workspace ONE et SASE services comprenant SD-WAN, Work from Home networking et Secure Access) sont disponibles dès aujourd'hui.

Adapter les moyens aux besoins de travail à distance

L'idée derrière Anywhere Workspace est de rapprocher la sécurité de l'emplacement des applications et des données, ainsi que de maintenir les appareils distants à jour, a de son côté déclaré Shawn Bass, CTO de VMware en charge de l'IT pour les utilisateurs finaux. Des fonctionnalités supplémentaires, telles qu'un service de courtier de sécurité d'accès au cloud et une prise en charge de la prévention de la perte de données pour le package Anywhere Workspace, seront à venir, a déclaré Shawn Bass. Sans doute d'ici l'été 2021. « VMware possède des capacités uniques et puissantes, le tout dans un seul package intégré que les utilisateurs finaux n'ont pas à assembler eux-mêmes, ce qui le rend très attractif pour le moment », a quant à lui indiqué Lee Doyle, analyste principal chez Doyle Research. « Le service informatique a besoin de moyens nouveaux et innovants pour gérer les équipes à distance et dans les succursales, et ce type d'offre est un bon début ».

Le travail à distance et les technologies nécessaires pour soutenir ces travailleurs évoluent rapidement. Et ce ne sont pas les solutions pour garder les employés distants connectés et travailler de manière productive qui manquent. En plus des piliers tels que Slack, Microsoft Teams, Zoom et Google Meet, il existe des start-ups qui travaillent sur des moyens innovants de connecter les travailleurs. De plus en plus, la collaboration ne se résume pas au chat en équipe. Les gens travaillent ensemble d'innombrables façons, ce qui signifie que les outils dont ils ont maintenant besoin se présenteront probablement sous de nombreuses formes et tailles (messagerie, productivité collaborative, gestion de projets...).

Bureaux distants et succursales en pleine expansion

À l'avenir, les bureaux distants et les succursales continueront d'être au centre des projets de nombreuses équipes informatiques, selon les experts. IDC affirme qu'après la crise du Covid-19, plus de 52% des travailleurs resteront distants ou disposeront d'un mode de travail hybride au bureau et à distance. « Les entreprises doivent prendre en charge une main-d'oeuvre hybride et réfléchir à la manière dont les politiques LAN peuvent s'étendre aux travailleurs distants à l'aide d'architectures spécifiques pour les succursales », a récemment déclaré Brad Casemore, vice-président de la recherche du groupe de centres de données et de réseaux multicloud d'IDC. Les recherches du cabinet d'études indiquent que ce type d'architecture devrait prendre en charge des éléments tels que la gestion des politiques de réseau d'entreprise cloud, la visibilité, la surveillance et l'analyse des performances applicatives. Ou encore l'expérience utilisateur, la sécurité centralisée et la sauvegarde haut débit ou sans fil.

40 millions de dollars pour l'innovation réseau

La National Science Foundation va distribuer des fonds de recherche d'un montant de 40 millions de dollars pour stimuler les innovations dans le domaine des réseaux définis par logiciel, de la virtualisation...

le 04/05/2021, par Chris Nermey, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 782 mots

Siemens et Google Cloud s'associent pour proposer des solutions...

Les capacités d'IA et d'apprentissage machine de Google Cloud seront combinées aux systèmes d'automatisation industriels de Siemens. L'accord annoncé par Google Cloud et Siemens prévoit l'intégration par...

le 28/04/2021, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 369 mots

Workspace One, Carbon Black Cloud et SASE réunis dans une offre VMware

Avec Anywhere Workspace, VMware veut répondre aux enjeux de montée en puissance du télétravail en regroupant dans une offre unifiée des capacités réseaux, cloud et sécurité. Une solution pour les intégrer...

le 23/04/2021, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Dominique Filippone), 709 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...