Xilinx lance Alveo U25 SmartNIC pour des réseaux cloud adaptables à haute performance

le 09/03/2020, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), Réseaux, 456 mots

L'Alveo U25 SmartNIC décharge le CPU des tâches de traitement réseau de type SDN, IA et NVMe over Fabric pour permettre au processeur de se concentrer sur le traitement des données.

Xilinx lance Alveo U25 SmartNIC pour des réseaux cloud adaptables à haute performance

L'époque où un serveur CPU pouvait traiter les paquets et où un simple port Ethernet pouvait gérer le trafic est révolue. À l'ère du big data et de l'intelligence artificielle (IA), les données ont plus que jamais besoin de se déplacer, et l'ancienne méthode n'est plus adaptée. N'empêche, l'avènement du SmartNIC s'est fait discrètement. L'an dernier, Mellanox avait lancé son SmartNIC, ConnectX-6. Et Intel a lancé un adaptateur programmable appelé Ethernet série 800, qui, comparativement, n'est pas tout à fait équivalent à un SmartNIC, car moins flexible en termes de programmation.

Avec l'Alveo U25 SmartNIC construit sur la technologie Xilinx et la technologie IP acquise lors du rachat, l'an dernier, de Solarflare, Xilinx se retrouve aussi dans la course. Combinant un processeur ARM avec le FPGA (Field Programmable Gate Array) phare de Xilinx, l'U25 est capable d'exécuter 520 000 tables de consultation par seconde, et ses deux ports peuvent offrir un débit de 25 Gb/sec. Selon Xilinx, l'U25 est conçu pour décharger l'unité centrale de tâches SDN, de tâches de commutation virtualisée, NFV, NVMe over Fabrics (NVME-oF), de tâches de e-commerce, d'inférence IA et autres workloads de traitement réseau, afin de permettre au CPU de se concentrer sur le traitement des données. Exactement ce que dit Mellanox à propos de son ConnectX-6.

Accès direct au réseau

En plus du hardware, le logiciel Solarflare Onload de Xilinx permet aux applications de contourner le kernel de l'OS et de parler directement au réseau. Selon Xilinx, tout cela concourt à réduire de 80% au plus la latence et d'augmenter les performances des applications de 400% au plus également. « Les infrastructures cloud actuelles souffrent de goulots d'étranglement critiques causés par les entrées/sorties des serveurs », a déclaré dans un communiqué Donna Yasay, vice-présidente du marketing, Datacenter Group, de Xilinx. « Alors que jusqu'à 30 % des ressources de calcul des datacenters sont allouées au traitement des E/S en réseau, les frais généraux continuent d'augmenter de même que les coeurs de processeurs. Xilinx relève les défis résultant des demandes accrues de mise en réseau en fournissant un SmartNIC plus facile à déployer avec des applications accélérées clés en main et des capacités prêtes à l'emploi qui vont bien au-delà de la mise en réseau élémentaire ».

Le kit de développement logiciel Vitis de Xilinx supportera également l'U25. Seront notamment incluses des bibliothèques open-source accélérées pour diverses applications majeures, ainsi qu'un support pour OpenStack, TensorFlow, FFmpeg et d'autres environnements de développement spécifiques au domaine. L'Alveo U25 SmartNIC de Xilinx devrait être généralement disponible au troisième trimestre 2020.

Le point sur l'observabilité dans les réseaux

On parle beaucoup de l'observabilité du réseau aujourd'hui. Mais pour être utile, elle doit inclure la surveillance, la sécurité, les données et des informations exploitables. En tant qu'analyste industriel...

le 26/10/2022, par Shamus McGillicuddy, IDG NS(adaptation Jean Elyan), 879 mots

AMD promet des réseaux plus rapides et plus efficaces

Grâce à des acquisitions clefs (Xilinx et Pensando), AMD prévoit d'optimiser un ensemble de technologies de mise en réseau pour les entreprises, les fournisseurs de cloud et les applications à haut débit les...

le 25/10/2022, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 995 mots

Des routeurs Cisco Nexus dopés par la puce Silicon One

L'équipementier Cisco étend  le silicium de routage optique Silicon One à ses principaux commutateurs et routeurs d'entreprise. Pour augmenter les performances et l'efficacité de sa famille de routeurs Nexus...

le 24/10/2022, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 902 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...