Les utilisateurs mobiles peu préoccupés par la sécurité

le 25/06/2012, par Relaxnews, Sécurité, 189 mots

Pour connecter leurs mobiles ou leurs tablettes à Internet, 59% des Français utilisent les réseaux WiFi disponibles sur les hotspots publics. Le problème, c'est que ces connexions ne sont pas sécurisées.

Les utilisateurs mobiles peu préoccupés par la sécurité

59% des Français qui consultent Internet depuis leur téléphone portable ou leur tablette le font via des points d'accès WiFi gratuits, pratiques, mais rarement sécurisés correctement, a relevé vendredi la société de sécurité informatique Kaspersky. Cette proportion passe même à 76% pour les seuls utilisateurs de tablette. "Les données envoyées et reçues via des WiFi publics peuvent être facilement interceptées" par des pirates et "la plupart des utilisateurs de ces appareils s'exposent à un vrai danger", souligne Kaspersky. "Un grand nombre d'utilisateurs ne fait pas réellement attention à la sécurisation des transactions bancaires en ligne", indique son rapport, qui déplore que "les gens préfèrent utiliser des antivirus gratuits mais avec des fonctions limitées et un niveau de sécurité médiocre, plutôt que d'acheter un antivirus complet et efficace".

Ces conclusions sont tirées d'un sondage mené par société russe en collaboration avec l'Institut Harris Interactive, portant sur plus de 8 000 personnes dans plusieurs pays, entre février et mars 2012. En France, 1 286 personnes ont été interrogées.

Attaques DDOS : moins nombreuses, mais plus fortes

Le nombre total d'attaques en déni de service a régulièrement diminué l'an dernier, de plus de 450 000 attaques au premier trimestre à moins de 150 000 au quatrième trimestre. Mais la taille et la complexité de...

le 28/03/2015, par Maria Korolov CSO, 399 mots

L'Europe est en retard pour le respect des normes PCI DSS

Les taux de conformité entre deux années d'audits ont augmenté sensiblement à travers toutes les exigences PCI DSS, sauf pour les tests de sécurité. C'est un rapport publié mercredi par Verizon qui l'affirme. ...

le 14/03/2015, par Par Maria Korolov OSC (US), 437 mots

Gemalto avoue avoir été espionné, mais dément tout piratage de ses car...

Créée en France, à Gemenos près de Marseille, sous le nom de Gemplus, le spécialiste mondial de la carte à puce, Gemalto, a son siège à Amsterdam. Son président non-exécutif Alex Mandl est mis en cause pour êtr...

le 25/02/2015, par Didier Barathon, 753 mots

Dernier dossier

Le software-defined security (SDS) convient aux environnements virtualisés

Avec le SDS (software-defined security), la détection d'intrusion, la segmentation du réseau, les contrôles d'accès sont automatisés et contrôlés par le logiciel. Le SDS convient plus particulièrement aux environnements informatiques dépendants du cloud computing et des infrastructures virtualisées. Il prend en compte chaque nouveauté dans l'enviro...

Dernier entretien

André Fuetsch

Senior Vice-Président d'AT&T, chargé de l'architecture et du design

"Le SDN permet des économies internes et donne de nouvelles capacités à nos clients"