La TV de rattrapage relance le débat sur la redevance appliquée aux PC - Actualités RT Régulation télécoms

La TV de rattrapage relance le débat sur la redevance appliquée aux PC

le 07/07/2010, par Agence Relax News, Régulation télécoms, 316 mots

En ces temps de régime sec pour le secteur public, le spectre de la redevance audiovisuelle vient à nouveau hanter le micro-ordinateur. Selon le quotidien Le Monde, deux sénateurs ont relancé le débat autour d'une taxe appliquée aux PC, en s'appuyant sur le succès de la "télévision de rattrapage", qui permet de regarder la TV sur ordinateur. 

La TV de rattrapage relance le débat sur la redevance appliquée aux PC

L'idée de taxer les ordinateurs de la redevance audiovisuelle n'est pas neuve. En janvier 2009, le Sénat avait adopté, contre l'avis du gouvernement, un amendement qui étend la taxe des téléviseurs aux ordinateurs capables de recevoir les programmes des chaînes TV. Toutefois, cette extension n'a jamais été validée en commission mixte paritaire.

Selon Le Monde, un rapport remis le 30 juin dernier par les sénateurs Claude Belot et Catherine Morin-Desailly préconise de considérer les ordinateurs individuels comme des postes de télévision, et donc de les soumettre à la redevance audiovisuelle.

Les deux rapporteurs estiment que les personnes possédant un ordinateur pour recevoir la télévision, mais ne possédant pas de téléviseur dans leur foyer, doivent être soumises à cette taxe. Même si les revenus tirés de cette extension s'avèrent minimes (15 millions d'euros par an), ils considèrent "que le message envoyé aux propriétaires d'un terminal leur permettant de recevoir la télévision qui ne paient pas la contribution à l'audiovisuel public est néfaste".

La volonté d'élargir la redevance aux ordinateurs s'appuie également sur la multiplication des services de "catch-up TV" (ou télévision de rattrapage), accessibles sur Internet, et qui permettent de profiter de certains programmes des chaînes sur son ordinateur. France Télévision vient d'ailleurs d'annoncer le lancement de son site web de catch up TV et attend une audience de 1 million de programmes vidéos vus par jour.

Le montant annuel de la redevance audiovisuelle s'élève à 121 euros par an. Le rapport préconise également de soumettre les résidences secondaires à la redevance, ce qui permettrait d'engranger 200 millions d'euros supplémentaires pour l'audiovisuel public.

Crédit photo : D.R

L'Arcep réduit la bande d'attribution des fréquences de la 5G

Alors que les opérateurs sont sur le pied de guerre sur la 5G et l'attribution des fréquences, l'Arcep a annoncé que la bande attribuée sera moins importante que prévue. Ceci parce que des contrats courent...

le 22/05/2019, par Nicolas Certes, 327 mots

Huawei plaide pour normaliser les contrôles sécurité des produits...

Selon le directeur marketing des produits Wireless Network de Huawei, un examen des produits télécoms est bienvenu, s'il reste factuel. Il estime aussi que l'approche adoptée par le National Cyber Security...

le 14/02/2019, par Tamlin Magee, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 983 mots

L'Arcep publie la carte des expérimentations 5G en France

L'autorité de régulation des communications électroniques et des postes a recensé tous les tests 5G réalisés en ce moment en France. L'occasion de voir quels cas d'usages sont envisagés avec cette dernière...

le 28/12/2018, par Nicolas Certes, 456 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...