Apple veut vendre ses iPhones en LOA, pour mieux se passer des opérateurs - Actualités RT Mobiles

Apple veut vendre ses iPhones en LOA, pour mieux se passer des opérateurs

le 25/09/2015, par Didier Barathon, Mobiles, 437 mots

Apple était supposé lancer ses propre MVNO, il a démenti cette option, mais la firme à la pomme a peut-être trouvé plus fin pour se passer des telcos. Son but étant de contourner les opérateurs en captant l'acte de vente et la relation client.

Apple veut vendre ses iPhones en LOA, pour mieux se passer des opérateurs

Apple vient de faire d'une pierre deux coups avec une innovation qui ne doit rien au design ou à la facilité d'utilisation de ses produits. La firme lance des formules de LOA (Location avec option d'achat) pour la vente de ses produits ce qui lui permet de contourner l'obstacle de ses prix chers mais aussi de se constituer un excellent fichier d'abonnés. Cette formule est déjà en place pour les entreprises sur l'Apple Store Entreprises, elle fait son apparition, aux Etats-Unis pour le moment, dans les ventes d'iPhone aux particuliers.

Pour cette deuxième forme de LOA, Apple a lancé "l'iPhone Upgrade Program". Il n'est donc pas question de LOA directement mais de montée en gamme. Le système donne en effet droit à un nouvel iPhone au bout de douze mois de versement. C'est ainsi qu'il est présenté. Le client a l'assurance pour un règlement mensuel, donc plus indolore, de toujours bénéficier du dernier iPhone, ou d'un iPhone de la dernière gamme.

Sur le même sujetSamsung associe knox au cryptage Sectra pour les gouvernements européensNe plus dépendre des opérateurs

L'engagement est de deux ans. Le client paye 32,41 dollars par mois et bénéficie d'une assurance (Apple Care +) de la résolution de ses pannes et de la prise en charge de deux incidents.  L'avantage pour le client est double, étaler son paiement et ne plus dépendre d'un opérateur. Pour Apple, même chose, il est encore plus proche de ses clients et permet à un plus grand nombre d'accéder régulièrement à ses smartphones.

En plus, il se passe des opérateurs, le programme étant disponible en ligne ou auprès des conseillers Apple des Apple Store. Le client devient encore plus captif d'Apple et le constructeur va enrichir ses bases de données et non plus celles des opérateurs trop heureux de vendre des produits Apple ce qui stimule leurs réseaux commerciaux. Pour l'heure, Apple ménage encore les opérateurs. Aux Etats-Unis où le programme est mis en place, Apple impose aux clients le choix des quatre grands opérateurs : AT&T, Verizon, T-Mobile ou Sprint. Une demi satisfaction pour eux qui proposaient des formules en LOA et se voient concurrencés par Apple.

Les opérateurs n'ont pas fini de souffrir, Samsung qui guette la moindre des bonnes idées d'Apple, c'est réciproque, devrait selon Forbes, lancer son propre système de LOA pour la vente de ses smartphones.

En photo : l'iPhone Upgrade Program, annoncé par Apple début septembre est en place aux Etats-Unis pour le nouvel iPhone

Le smartphone pliable de Samsung est encore immature

Un smartphone pliable ? Mille fois non ! Apple a eu raison d'attendre avant de livrer un iPhone pliable. À une semaine de la commercialisation du Galaxy Fold, Samsung aurait sans doute préféré rédiger un...

le 19/04/2019, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1112 mots

Qualcomm mène la danse sur le marché des modems 5G

La domination de Qualcomm est-elle inévitable ? La question se pose après le retrait de son principal concurrent du marché des modems 5G pour smartphone. Alors que l'on s'attendait à une longue bataille entre...

le 18/04/2019, par Qualcomm a déjà annoncé un modem 5G Snapdragon X55 de seconde génération pouvant atteindre des vitesses de 7 Go/s. (Crédit Qualcomm), 605 mots

Webex accueille de nouvelles fonctions grâce à l'IA

Amy Chang, la nouvelle responsable de la collaboration de Cisco, veut rationaliser l'expérience utilisateur de la vidéoconférence et de la conférence vocale sous Webex. Cisco a ajouté des fonctions...

le 26/03/2019, par Matthew Finnegan, Computerworld (adaptation Jean Elyan), 905 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »