Aston Martin Red Bull Racing avec AT&T pour couvrir ses besoins télécoms - Actualités RT Opérateurs/FAI

Aston Martin Red Bull Racing avec AT&T pour couvrir ses besoins télécoms

le 09/04/2019, par Samira Sarraf, IDG NS (adaptation Jean Elyan), Opérateurs/FAI, 969 mots

Grâce à une suite de solutions d'AT&T, l'équipe de Formule 1 d'Aston Martin Red Bull Racing peut mieux utiliser les données partout dans le monde.

Aston Martin Red Bull Racing avec AT&T pour couvrir ses besoins télécoms

Fort d'un partenariat de huit ans, AT&T a livré aux équipes de Formule 1 d'Aston Martin Red Bull Racing une suite complète de solutions qui leur permet de mieux utiliser les données partout dans le mondeDéjà, les équipes peuvent mieux communiquer entre elles grâce à un accès instantané et sécurisé aux dernières informations remontées la piste. « À l'origineAston Martin Red Bull Racing faisait partie de nos clients, et au fur et à mesure, l'intégration de la technologie a débouché sur un accord de sponsoring global étalé sur plusieurs années », a déclaré à nos confrères d'ARN Richard Tanner, directeur et conseiller en solutions techniques d'AT&T pour l'Australie et la Nouvelle-Zélande (A/NZ). L'entretien a eu lieu à Melbournele 17 mars, en marge du Grand Prix de Formule 1 d'Australie.

Aston Martin Red Bull Racing emploie environ 800 personnes, dont la plupart sont basées à Milton Keynes, au Royaume-Uni. Cependant, 60 personnes environ sont constamment sur la route pouaccompagner les 21 courses de la saison. « Du fait de la logistique de l'entreprise et de la nécessité de connecter cette équipe, vous comprenez très facilement qu'il est essentiel d'avoir un partenaire réseau avec une portée et une capacité mondiale », a également déclaré à ARN Zoe Chilton, responsable des partenariats techniques chez Aston Martin Red Bull. D'autant que, dans l'équipe en déplacement, il y a des cadres supérieurs et des ingénieursOr, comme l'explique Mme Chilton, l'éloignement de ces personnes de l'entreprise est un défi de taille, d'où l'importance de pouvoir compter sur un fournisseur ayant une présence mondiale« La possibilité de disposer d'une connexion réseau avant l'arrivée de l'équipe signifie que l'équipe IT peut s'installer immédiatement », a ajouté Zoe ChiltonLes solutions d'AT&T permettent de disposer sur place d'une connectivité fiable et sécurisée, y compris des services de sécurité, des services de gestion mobile, de collaboration et de conférence.

400 Go transférés par course

Comme la plupart des entreprises, Aston Martin Red Bull Racing est consciente de l'importance des données. C'est pourquoi l'accès à une connexion fiable est très important. C'est particulièrement vrai les week-ends de course oùà chaque fois, jusqu'à 400 Go de données - dont des données provenant des 150 capteurs installés sur les Formule 1 - sont transférés depuis les pistes où se déroule la course jusqu'au siège social. « Nous avons une importante usine de fabrication, de conception et de développement au Royaume-Uni », a ajouté Zoe Chilton. « La technologie digitale et la compréhension des données capturées sont à la base de tout ce processus parce qu'elles nous donnent plus de visibilité à chaque étape ». 

Comme on peut s'y attendre, la bande passante et la faible latence sont primordiales. Les délais doivent être minimes ou nuls, car si la communication est perdue pendant la course, les conséquences peuvent être très dommageables pour les pilotes engagés. « Grâce à ce réseau, nous pouvons profiter d'une couverture mondiale », a ajouté Richard Tanner. « Nous sommes présents dans 195 pays, nos infrastructures sont déjà en place et cet aspect est important, surtout quand il y a des changements, comme ceux qu'a connus Aston Martin Red Bull Racing cette année ». En effetl'entreprise a changé de motoriste. Renaultprécédent motoriste d'Aston Martin, avait son siège social en France, alors que le nouveau motoriste, Honda, est basé au Japon. Comme l'explique encore Zoe Chiltonle nouveau contrat avec Honda impliquait une intégration « massive » avec l'équipe d'ingénierie de Red Bull. Après 14 ans de partenariat avec Renaultil fallait impérativement intégrer le nouveau partenaire à tous les systèmes embarqués des véhicules de Formule 1 d'Aston Martin. AT&T a mis en place une connexion directe qui permet à toutes les équipes impliquées de communiquer entre elles. La connexion sera aussi utilisée dans le travail de développement de deux nouvelles voitures de course.

Objectifs communs

La relation qu'entretient Red Bull Racing avec ses fournisseurs de technologie - 15 partenaires techniques et d'innovation, dont Citrix, HP, IBM et Siemens - va au-delà d'un simple sponsoring et relève plus de l'échange technologique. « Nous apprenons les uns des autres, nous espérons repousser les limites dans la façon d'utiliser le produit »encore déclaré Mme Chilton. « Nous recherchons toujours ce qui pourra nous apporter le prochain avantage concurrentiel, et de ce point de vue, il est très intéressant de travailler avec de grandes entreprises technologiquesNous sommes toujours à l'affût des innovations, nous sommes disponibles pour contribuer à leur développement, nous pouvons nous impliquer sur le terrain et nous positionner aux premières loges pour utiliser une technologie de prochaine génération ».

Selon Zoe Chiltonla palette étendue de services et d'expertise d'AT&T fait que l'entreprise est bien placée pour répondre à divers besoins technologiques. « Nous savons que si nous avons un problème dans le domaine de la sécurité, du réseau, en fait, dans presque tous les domaines de l'IT, nous pouvons désormais nous adresser à AT&T et demander des conseils ou de l'aide »déclaré Mme Chilton. « Et s'ils ne peuvent pas répondre eux-mêmes à notre demande, ils peuvent toujours nous recommander une personne ou une entreprise ». Zoe Chilton a également expliqué que ce genre de partenariats permettait souvent à Aston Martin de tester de nouveaux produits et d'essayer des choses pour lesquelles le produit n'a pas été conçu, en particulier dans le domaine du logicielIls sont souvent les premiers à expérimenter de nouveaux produits et à les tester à leurs limites, ce qui permet aux vendeurs et aux fournisseurs d'offrir un meilleur produit à leurs consommateurs, soit au sein de l'entreprise elle-même soit à des utilisateurs finaux. 

1e expérimentation 5G avec Verizon et un Samsung Galaxy Note 10+

Nos confrères de PCWorld ont voulu savoir comment se comportait le plus récent mobile de Samsung, le Galaxy Note 10+, sur le réseau 5G de Verizon. Entre vitesses vertigineuses et chutes de performance...

le 03/09/2019, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1214 mots

Vodafone lance son réseau 5G au Royaume-Uni

L'opérateur Vodafone a activé son réseau de connectivité 5G dans certaines villes du Royaume-Uni et lancé plusieurs offres d'abonnement destinées aux particuliers et aux professionnels. Après la mise en...

le 09/07/2019, par Marie Black, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 588 mots

Aston Martin Red Bull Racing avec AT&T pour couvrir ses besoins...

Grâce à une suite de solutions d'AT&T, l'équipe de Formule 1 d'Aston Martin Red Bull Racing peut mieux utiliser les données partout dans le monde. Fort d'un partenariat de huit ans, AT&T a livré

le 09/04/2019, par Samira Sarraf, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 969 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...