Un marché de 141 Md$ en 2030 pour les services de communication par satellite

le 23/11/2022, par Sasha Karen, ARN (adaptation Jean Elyan), Opérateurs/FAI, 449 mots

Les déploiements de constellations de satellites en orbite terrestre basse et l'extension de la couverture du réseau terrestre devraient faire décoller le marché mondial des services de communication par satellite pendant la décennie en cours.

Un marché de 141 Md$ en 2030 pour les services de communication par satellite

Selon le cabinet d'analyse technologique ABI Research, les recettes du marché mondial des services de communication par satellite devraient atteindre 141 Md$ d'ici à 2030. Ce résultat sera notamment obtenu par le déploiement de constellations de satellites en orbite terrestre basse (OTB). Elles seront utilisées pour les applications réseau à faible latence et à haut débit, et pour l'extension de la couverture des réseaux terrestres. « L'intérêt croissant pour les services de communications par satellite se traduit par une convergence de plus en plus forte avec les réseaux terrestres qui cherchent à s'étendre au-delà de leurs zones de couverture et à combler la fracture numérique », a déclaré Andrew Cavalier, analyste du secteur des communications par satellite chez ABI Research.

Pour le cabinet d'analystes, l'évolution du marché a prouvé que des services comme l'internet des objets (IoT), les réseaux de transmission, le haut débit commercial et les services mobiles par satellite (Mobile Satellite Services, MSS) peuvent répondre aux exigences de performance des opérateurs et améliorer les capacités des fournisseurs de services cloud (CSP) terrestres. Selon ABI Research, OneWeb, dont le siège est à Londres, de même que les entreprises américaines SpaceX, Hughes Network Systems et Globalstar, font partie des acteurs les plus influents du secteur des services de communication par satellite.

La bande passante en orbite terrestre basse s'accroît

ABI indique également que les déploiements OTB pouvant répondre aux besoins de services satellitaires clés pour les applications mobiles à large bande, le backhaul, l'IoT et le MSS avaient augmenté. « Le marché évolue rapidement, et de nombreux services peuvent s'appuyer sur un déploiement amélioré grâce à des alliances stratégiques et à une offre accrue de bande passante en orbite terrestre basse », a déclaré pour sa part Jake Saunders, vice-président de la région Asie-Pacifique (APAC) et directeur de recherche pour le service de communications par satellite d'ABI Research. « Même si le déploiement de ces services ne fait que commencer, tout porte à croire qu'ils seront dynamisés quand la technologie des smartphones sera à son apogée, que les ventes ralentiront et que la demande de nouvelles sources de revenus augmentera », a-t-il ajouté. « Pour cela, le marché révèle de nouvelles options de développement qui l'influenceront et façonneront les partenariats et les opportunités pour les entreprises tout au long de la chaîne de valeur des télécommunications », a encore déclaré M. Saunders.

Cependant, selon le journaliste Mike Elgan spécialisé dans les technologies, pour entrer dans l'usage courant du smartphone, les services mobiles par satellite ont encore du chemin à faire avant de répondre aux attentes.

Un marché de 141 Md$ en 2030 pour les services de communication par...

Les déploiements de constellations de satellites en orbite terrestre basse et l'extension de la couverture du réseau terrestre devraient faire décoller le marché mondial des services de communication par...

le 23/11/2022, par Sasha Karen, ARN (adaptation Jean Elyan), 449 mots

La FCC invitée à tester les interférences du WiFi 6E

Selon la NSMA, une association américaine qui scrute l'usage des fréquences radio, les réseaux sans fil des services publics, des services d'urgence et des autorités de transport pourraient être affectés par...

le 06/09/2022, par Jon Gold, IDG NS ( adapté par Jean Elyan), 606 mots

Accord sur les interférences 5G entre les FAI et la FAA américains

Les compagnies aériennes opérant aux Etats-Unis devront réparer ou remplacer les anciens systèmes qui pourraient être vulnérables aux interférences. De nouveaux équipements pour les anciens avions : telle est...

le 29/06/2022, par Jon Gold, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 574 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...