Avaya se repositionne comme fournisseur CCaaS/UCaaS/CPaaS

le 20/08/2020, par Andy Patrizio, Network World (adapté par Jean Elyan), VoIP/ToIP, 550 mots

Les clients peuvent choisir des déploiements sur site ou opter pour un service de cloud public ou privé d'Avaya.

Avaya se repositionne comme fournisseur CCaaS/UCaaS/CPaaS

Avaya OneCloud, tel est le nom adopté par le fournisseur de communications unifiées Avaya pour l'ensemble de son portefeuille de communicationsL'objectif de ce changement de nom est de repositionner plus clairement Avaya comme fournisseur de services dans le cloud. Avaya OneCloud couvre toute la gamme de produits Avaya, laquelle cible essentiellement le marché des centres de contact en tant que service multicanal (Contact Center as a Service - CCaaS), les communications unifiées en tant que service (Unified Communication as a Service - UCaaS) et les plateformes de communication en tant que service (Communications Platform as a Service CPaaS). Avaya propose plusieurs modèles opérationnels, de consommation et d'affaire, déployables sur site ou accessibles à travers ses offres de cloud privé et public. 

« Les entreprises globales comptent de plus en plus sur nous pour s'adapter à un monde où l'on peut travailler depuis n'importe où, et nous sommes en mesure de délivrer nos offres de manière plus percutante », a déclaré Simon Harrison, vice-président senior et directeur du marketing d'Avaya, dans un communiqué. « Avaya OneCloud permet à ces entreprises de consommer et de déployer les applications comme elles le souhaitent, de disposer des moyens de leurs ambitions et de consolider leurs marques en bénéficiant d'une meilleure expérience », a-t-il ajouté. 

Retour sur un marché porteur

Spin-off de Lucent Technology, Avaya a été rachetée en 2007 par une société de capital-privé qui lui a laissé beaucoup de dettes. En 2017, l'entreprise s'est placée sous la protection du Chapitre 11 de la loi sur les faillites, avant de céder ses activités de vente de hardware et sortir du Chapitre 11 pour retrouver le statut de société publique, l'équivalent d'une société anonyme. Depuis, elle s'est concentrée sur trois secteurs d'activité principaux.

Avaya OneCloud CCaaS fournit des solutions d'engagement des clients et du personnel pour connecter plusieurs points de contact - y compris la voix, la vidéo, le chat, la messagerie et les réseaux sociaux - tout en exploitant l'intelligence artificielle, l'analyse approfondie et les ressources de l'ensemble de l'entreprise. Avaya OneCloud UCaaS fournit des communications unifiées et des fonctions de collaboration en équipe pour permettre aux employés de se rencontrer, d'échanger des messages et de collaborer. Avaya OneCloud CPaaS fournit une API pour créer des applications de communication avec une plateforme qui prend en charge SMS, MMS, voix, messagerie et canaux numériques.

Des offres UCaaS 

Dans le secteur des communications, l'offre d'Avaya est double : d'une part Avaya Cloud Office et d'autre part Avaya Spaces. Avaya a obtenu une licence pour Cloud Office de RingCentral fin 2019car le fournisseur n'avait pas d'offre concurrentielle. Quant à  Avaya Spaces, l'offre a été lancée plus tôt cette année. Office est une offre d'autocommutateur PBX complet avec des fonctions de téléphonie, alors que Spaces est une offre de collaboration vidéo/réunion/travail partagé avec quelques fonctions de téléphonie. Les deux sont vendues sous la bannière UCaaS. L'offre OneCloud est proposée sur site ou par le biais du cloud privé d'Avaya, disponible via les principaux fournisseurs de services de colocation comme Equinix et Digital Reality Trust. Cloud Office est hébergé sur Google Cloud. 

(Crédit illustration Maura Barbulescu/Pixabay)


Avaya se repositionne comme fournisseur CCaaS/UCaaS/CPaaS

Les clients peuvent choisir des déploiements sur site ou opter pour un service de cloud public ou privé d'Avaya. Avaya OneCloud, tel est le nom adopté par l

le 20/08/2020, par Andy Patrizio, Network World (adapté par Jean Elyan), 550 mots

Slack s'intégre encore un peu plus à Teams

L'épidémie de Covid-19 et le télétravail ont bousculé la consommation d'outils collaboratifs de vidéoconférence. C'est le cas de Microsoft Teams, dont l'usage a grimpé en flèche, incitant des fournisseurs...

le 03/04/2020, par Matthew Finnegan, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 668 mots

Cisco acquiert Voicea et ses outils de transcription vocale basés sur...

Cisco réorganise son logiciel de collaboration et envisage de nouvelles capacités d'intelligence artificielle. En l'espèce, l'acquisition de Voicea va enrichir son initiative de « collaboration cognitive »....

le 08/08/2019, par Matthew Finnegan, Computerworld (adaptation Jean Elyan), 743 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...