Cisco introduit plusieurs innovations annoncées en décembre dans Webex.

le 04/03/2021, par Charlotte Trueman, IDG NS (adaptation Jean Elyan), VoIP/ToIP, 1401 mots

Les utilisateurs de Cisco WebEx pourront bientôt faire traduire en temps réel leurs interventions orales de réunion dans plus de 100 langues. La fonction avait été présentée pour la première fois début décembre lors de l'événement WebexOne.

Cisco introduit plusieurs innovations annoncées en décembre dans Webex.

Cette semaine, Cisco a démarré le déploiement d'une des fonctionnalités parmi les plus de 50 annoncées lors de son événement WebexOne de décembre dernier : la traduction en temps réel des langues dans sa solution de visioconférence. La fonction sera disponible en avant-première dans Webex ce mois-ci avant d'être généralement disponible en mai. Les utilisateurs de la plateforme pourront bientôt faire traduire en temps réel les discours de leurs réunions à partir d'une bibliothèque élargie de plus de 100 langues, dont le maori, le zoulou et l'arménien. Cette pléthore de nouvelles langues illustre bien l'objectif « de futur inclusif pour tous » de Cisco. Lors du dévoilement initial de la fonction, seules neuf langues était en préparation pour la traduction en temps réel.

Selon Jeetu Patel, vice-président senior et directeur général de la sécurité et des applications chez Cisco, l'équipementier a investi « plus d'un milliard de dollars dans l'IA, y compris l'acquisition de Voicea en 2019, une entreprise spécialisée dans la transcription de réunions, la recherche vocale, les procès-verbaux et les notes de réunions. Sans fournir de détails, le dirigeant a affirmé que les niveaux de précision de la transcription en temps réel « étaient de plus en plus prometteurs ». Un récent rapport de Metrigy sur les assistants virtuels intelligents a révélé que près de 24 % des participants se réunissaient avec des personnes dont la langue maternelle n'était pas l'anglais, et parmi celles-ci, plus de la moitié avaient utilisé des services tiers pour traduire les réunions, ce qui représente un coût moyen de 172 dollars HT par réunion. « Les fonctionnalités inclusives de Webex permettent de créer des conditions équitables pour les utilisateurs, indépendamment de facteurs comme la langue ou la géographie », a déclaré M. Patel dans un communiqué. « La possibilité de faire des traductions en temps réel dans toutes les langues est une autre étape vers un avenir inclusif, et un élément important pour améliorer la communication et la collaboration entre les équipes ».

WebexOne

Le lancement de cette fonction poursuit l'objectif fixé l'année dernière par Cisco lors de l'évènement WebexOne au cours duquel la firme avait annoncé une série de changements et de mises à jour, sous le slogan : « Offrir une expérience Webex 10 fois meilleure que les interactions en personne ». Les fonctionnalités dévoilées lors de l'événement virtuel de décembre se répartissent en trois grandes catégories : la collaboration transparente, le travail hybride intelligent et les expériences client intelligentes. Toutes visent à répondre aux nouveaux besoins du monde du travail et à mieux positionner l'entreprise face à ses concurrents. « Webex permet de passer à un travail hybride et de s'affranchir de la géographie en matière de recrutement, ouvrant l'économie mondiale et donnant à chacun une place à la table - peu importe où se trouve la table », avait déclaré M. Patel lors de son discours liminaire prononcé lors de l'événement WebexOne 2020.

Les mises à jour annoncées en décembre

Lors de ce même évènement, M. Patel avait fait valoir que de nombreuses nouvelles fonctionnalités de Webex ne seraient pas disponibles sur les plateformes des concurrents. Voici quelques-uns des changements et des fonctionnalités dévoilés à l'époque :

- Une présentation des réunions Webex personnalisable avec des options permettant aux participants de voir autre chose que la galerie ou l'orateur.

- Des modèles permettant aux utilisateurs de sélectionner le type de réunion qu'ils souhaitent organiser, sortant de la limite des traditionnelles de 30 minutes. Par exemple, organiser des réunions de quelques minutes pour faire un point rapide, avec un compte à rebours visible, ou des réunions sous forme de table ronde qui permettent aux utilisateurs de parler sans interruption pendant une durée déterminée selon un ordre de prise de parole.

- Des réunions vidéo de meilleure qualité grâce à des fonctions de suppression du bruit, d'amélioration de la prise de son, de transcriptions et de sous-titrage, de traduction en temps réel et de capacités de partage plus immersives.

- Enfin, la possibilité d'inclure des gestes basés sur la reconnaissance des mouvements pendant la réunion.

Si certaines fonctionnalités étaient disponibles immédiatement, la plupart arriveront cette année - y compris une option pour organiser des réunions plus importantes. Grâce au live streaming en mode natif de Webex Events, les utilisateurs pourront accueillir jusqu'à 100 000 participants actifs. Zeus Kerravala, fondateur et analyste principal de ZK Research, s'est montré optimiste à propos des changements annoncés. « La suppression du bruit et l'amélioration de la prise de son contribuent à améliorer grandement les réunions, non seulement dans le cas du travail à la maison, mais aussi au bureau », a déclaré M. Kerravala. « Tout le monde sait à quoi peut ressembler une réunion bruyante, et encore plus quand on travaille depuis son domicile. La suppression du bruit permet aux gens de travailler presque partout et de ne pas perturber les réunions ». L'analyste a également fait l'éloge des présentations personnalisables et de la reconnaissance des gestes. Selon lui, ces ajouts, qu'il qualifie d'intelligents, devraient contribuer à accroître les interactions et les contributions lors des réunions.

Appels et messages

Dans un autre registre, à la fin de l'année dernière, Cisco a apporté des changements pour positionner la plateforme en tant que concurrent direct de Slack, de Microsoft Teams et de Google Meet. Les utilisateurs du nouveau Webex pourront appeler, rencontrer et envoyer des messages à partir d'une seule application via Webex Teams. Le rapprochement de Cisco Webex Meetings et de Cisco Webex Teams était « attendu depuis longtemps », a déclaré M. Kerravala. « Cela fait longtemps que Cisco parle de cette collaboration en continu, et c'est un grand pas dans cette direction ». En plus des nouvelles capacités de messagerie, Cisco a ajouté des fonctionnalités d'intelligence artificielle à Webex qui lui permettent d'apprendre quels projets, espaces et personnes sont les plus importants, puis de les remonter dans la liste des priorités pour les rendre plus visibles. Ces fonctionnalités résultent directement des acquisitions de Voicea, BabbleLabs et Accompany. Au total, Cisco a déclaré avoir dépensé plus d'un milliard de dollars en technologie IA pour renforcer ses logiciels Webex Assistant et Webex Graph. Webex Calling bénéficiera de nouveaux forfaits d'appel et de fonctions d'acheminement des appels, par exemple, la mise en attente de la vidéo et la réponse vocale interactive. « Ces fonctions permettent de transmettre un nombre toujours plus important d'appels vocaux vers des réunions vidéo », a déclaré l'entreprise. Les utilisateurs pourront également épingler des messages Webex et envoyer automatiquement des réunions enregistrées à des groupes et des personnes spécifiques.

Améliorations des centres de contact

En décembre, Cisco avait également vanté les améliorations apportées aux centres de contact, fait valoir son écosystème de partenaires renforcé et annoncé trois nouveaux dispositifs matériels. Concernant les centres de contact, la firme de San José a étendu sa plate-forme pour soutenir les entreprises de toutes tailles, ce qui signifie que le système peut répondre aux demandes de milliers d'agents virtuels d'un service client. L'entreprise a également déployé une nouvelle architecture de micro-services pour permettre une plus grande personnalisation et intégrer des canaux textuels et sociaux. Pour ce qui est de l'écosystème d'applications, Cisco a déclaré que son nouveau centre d'applications permettrait de mieux unifier les intégrations avec des services tiers. Le hub permet aux participants des réunions de trouver et d'utiliser des intégrations avec des services comme Box, Dropbox, Salesforce, ServiceNow et Workplace de Facebook. « Quelle que soit l'application, son utilisateur peut travailler de façon transparente avec Webex », a déclaré M. Patel.

Enfin, en termes de hardware, Cisco a dévoilé une Webex Desk Camera, un Webex Desk Hub et un Webex Desk. Même si Zoom et Microsoft ont également lancé du matériel de vidéoconférence et de communication - Zoom for Home et Duo, respectivement - aucun de ces lancements n'a rencontré beaucoup de succès en 2020. Néanmoins, selon M. Kerravala, le matériel est un élément important de la communication. « Cisco possède toujours la plus grande base installée, c'est pourquoi l'entreprise n'a pas connu le même type de croissance que les autres fournisseurs de vidéoconférence », a-t-il déclaré. « Cependant, en 2020, ces derniers ont pris le pas sur quelques autres fournisseurs, car les consommateurs se sont précipités vers Zoom et d'autres. Je pense que ces fonctionnalités peuvent aider Cisco à rattraper son retard et à passer le cap, car elles changent la manière de concevoir et d'organiser les réunions ».

Cisco introduit plusieurs innovations annoncées en décembre dans...

Les utilisateurs de Cisco WebEx pourront bientôt faire traduire en temps réel leurs interventions orales de réunion dans plus de 100 langues. La fonction avait été présentée pour la première fois début...

le 04/03/2021, par Charlotte Trueman, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 1401 mots

Investissements soutenus dans la visioconférence en 2021

Pas surprenant si, en 2021, les outils de collaboration vidéo et entre équipes figureront encore en tête des priorités des entreprises, car de nombreux bureaux devraient rester fermés jusqu'à l'été prochain,...

le 31/12/2020, par Matthew Finnegan, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 1275 mots

Avaya se repositionne comme fournisseur CCaaS/UCaaS/CPaaS

Les clients peuvent choisir des déploiements sur site ou opter pour un service de cloud public ou privé d'Avaya. Avaya OneCloud, tel est le nom adopté par l

le 20/08/2020, par Andy Patrizio, Network World (adapté par Jean Elyan), 550 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Olivier Pomel

CEO de Datadog

« Intégrer la sécurité aux projets DevOps est évident »