Avec LoRa, Bouygues Télécom se spécialise sur les applications industrielles en indoor - Actualités RT Mobiles

Avec LoRa, Bouygues Télécom se spécialise sur les applications industrielles en indoor

le 29/09/2015, par Didier Barathon, Mobiles, 608 mots

Geoff Mulligan (*) Président de l'alliance LoRa était ce matin à Paris, précisant ses priorités aux côtés de Bouygues Télécom, pilier de l'alliance. L'heure est venue, pour chacun des projets de standards  sur l'Internet des objets  de bien préciser ses différences.

Avec LoRa, Bouygues Télécom se spécialise sur les applications industrielles en indoor

L'alliance LoRa s'est dotée, avec Geoff Mulligan, d'un président américain, précise Olivier Roussat, Pdg de Bouygues Télécom. Une manière de montrer son ouverture à l'international. Le comité technique de l'alliance précise Geoff Mulligan travaille en priorité sur le roaming des données à l'international entre opérateurs télécoms. Actuellement, LoRaWAN compte 9 déploiements dans le monde. Dernier ralliement, celui d'Orange.

Encore faut-il préciser les différences avec les autres standards et alliances en projet dans le secteur de l'internet des objets. On parle de LoRa, de Sigfox, de Neul, cette dernière société a été rachetée par Huawei qui montre de grandes ambitions. Des équipementiers comme Ericsson et Nokia, soutenus par Intel, ont présenté le LTE NB (pour narrowband). Il permet de faire de l'IOT sur LTE par une simple mise à jour logicielle. La bataille fait rage, même si l'on reste beaucoup dans la normalisation, le positionnement et les annonces. LoRa souligne Geoff Mulligan concerne du bas débit, à faible puissance et sur longue distance.

Autre précision, cette fois c'est Bouygues Télécom qui insiste, LoRa travaille beaucoup en indoor. « C'est ce qui a fait la différence lorsque nous avons testé en 2013 une autre technologie qui n'était pas performante pour cette utilisation» remarque Olivier Roussat. Une autre technologie qui n'est autre que Sigfox. La couverture et la pénétration sont supérieures avec LoRa, souligne encore Olivier Roussat, la batterie dure jusqu'à dix ans. Et un opérateur dispose déjà d'un savoir-faire réseau. Bouygues Télécom a ainsi rappelé son programme d'investissement en France. 500 villes seront équipées d'ici fin 2015 et « la plupart des français auront accès à LoRa à la fin du 1er trimestre 2016 » remarque Olivier Roussat.

« Notre idée et de nous développer très vite dans le monde industriel ». Un client, Colas, propose un système d'identification de place de parking libres, le capteur étant dans la chaussée. Colas appartient au groupe Bouygues. Son Pdg Christophe Liénard estime que LoRa évite un réseau trop structuré avec répéteur et concentrateur et se déploie donc plus facilement. L'information arrive rapidement ce qui ouvre un nouveau business ». De même, Colas travaille avec LoRa pour repérer où sont ses baraques de chantier. Et sa filiale, Colas Rail, a dispose d'un capteur pour les joints éclissés ce qui permet de prévoir les incidents. Au total, une trentaine de proof of concept sont en cours d'examen chez Bouygues Télécom, selon Olivier Roussat.

Eau, électricité, routes

Il s'agit de solutions BtoBtoC, donc destinées au monde industriel dans sa relation avec des usagers. Typiquement, Bouygues Télécom vise d'abord les réseaux d'eau et d'électricité afin d'installer des capteurs, souvent dans des sous-sols, et de remonter les informations, les données, afin de les traiter pour le compte des opérateurs de services (eau, gaz, électricité, routes, parkings).

Bouygues Télécom s'associe pour LoRa avec un industriel membre fondateur de l'alliance, Sagemcom dont le président  Patrick Sevian  a annoncé l'offre Siconia. Destinée aux opérateurs télécoms, elle  comprend : des stations de base et des Femto LoRa pour la partie réseau, des « end point » communicants sur les objets, des coeurs de réseau pour recevoir les données ou envoyer les commandes du réseau.

(*) Geoff Mulligan est conseiller à la Maison Blanche sur le programme Presidential Innovation Fellow ainsi qu'au ministère du commerce. Il a fondé l'alliance IPSO qui travaille sur les standards, TCP/IP, IPv6, et l'accès à Internet. Depuis une quinzaine d'années, il exerce des fonctions de consultants après avoir évolué à l'US Air Force, DEC, SUN

En illustration : l'implantation de LoRa dans le monde

Le smartphone pliable de Samsung est encore immature

Un smartphone pliable ? Mille fois non ! Apple a eu raison d'attendre avant de livrer un iPhone pliable. À une semaine de la commercialisation du Galaxy Fold, Samsung aurait sans doute préféré rédiger un...

le 19/04/2019, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1112 mots

Qualcomm mène la danse sur le marché des modems 5G

La domination de Qualcomm est-elle inévitable ? La question se pose après le retrait de son principal concurrent du marché des modems 5G pour smartphone. Alors que l'on s'attendait à une longue bataille entre...

le 18/04/2019, par Qualcomm a déjà annoncé un modem 5G Snapdragon X55 de seconde génération pouvant atteindre des vitesses de 7 Go/s. (Crédit Qualcomm), 605 mots

Webex accueille de nouvelles fonctions grâce à l'IA

Amy Chang, la nouvelle responsable de la collaboration de Cisco, veut rationaliser l'expérience utilisateur de la vidéoconférence et de la conférence vocale sous Webex. Cisco a ajouté des fonctions...

le 26/03/2019, par Matthew Finnegan, Computerworld (adaptation Jean Elyan), 905 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »