BlackBerry redevient bénéficiaire, les smartphones ne font plus que 42% du CA - Actualités RT Mobiles

BlackBerry redevient bénéficiaire, les smartphones ne font plus que 42% du CA

le 30/03/2015, par Didier Barathon, Mobiles, 443 mots

Les investisseurs ne peuvent que saluer les résultats annuels de Blackberry, pour son exercice clos fin février. La stratégie de John Chen, l'ancien CEO de Sybase, arrivé aux commandes il y a quinze mois, se trouve validée mais reste fragile.

BlackBerry redevient bénéficiaire, les smartphones ne font plus que 42% du CA

BlackBerry a publié vendredi 27 mars un bénéfice trimestriel positif inattendu et a dit redoubler d'efforts pour enrayer la chute de son chiffre d'affaires pour l'exercice fiscal en cours. "Notre viabilité financière n'est plus un problème. Nous nous focalisons à présent sur la stabilité du chiffre d'affaires", a osé le CEO de la société canadienne John Chen, lors d'une conférence téléphonique. Au-delà des chiffres, il veut valider sa stratégie. Elle passe par le développement de la division logiciels, une activité encore limitée en taille, 10% du CA, mais aux marges élevées.

Le chiffre d'affaires du trimestre a reculé à 660 millions de dollars, contre 793 millions un an plus tôt, et par rapport aux 786,4 millions attendus. Un trimestre qui a connu un bénéfice net de 28 millions de dollars, contre une perte de 148 millions de dollars un an auparavant. Les investisseurs ont salué le bénéfice inattendu au quatrième trimestre et la croissance solide du chiffre d'affaires issu des produits logiciels, dont le système d'exploitation QNX, utilisé aussi bien dans les voitures que dans les smartphones. " John Chen et ses collaborateurs sont l'une des meilleures équipes de management en place", a déclaré Colin Gillis, analyste chez BGC Partners, "mais ils ont encore fort à faire".

Sur le même sujetHTC dans la tourmente : la co-fondatrice, Cher Wang, remplace le PdgSituation encore préoccupante

"BlackBerry continue à faire du bon travail en contrôlant ses dépenses d'exploitation et en éliminant sa consommation de trésorerie durant sa transition, mais le chiffre d'affaires reste le grand absent et nous avons encore des préoccupations au sujet de la demande" a pour sa part remarqué Brian Colello, analyste chez Morningstar.

BlackBerry est de plus en plus axé sur le déplacement des revenus de sa division logiciels à partir de son fief traditionnel, les terminaux. Néanmoins, il a toujours l'intention d'introduire quatre nouveaux smartphones au cours de l'année 2015. La répartition du chiffre d'affaires pour le dernier trimestre illustre ce renversement, avec 42% pour le matériel et 10% pour les logiciels. Les services ont représenté 47% du chiffre d'affaires.

BlackBerry reste encore dominée par le matériel, à la fois par les ventes de terminaux et les revenus de licences qui viennent des terminaux BlackBerry anciens. Pour réussir dans le matériel, il faut vendre des millions de terminaux, ce n'est plus l'objectif de BlackBerry, recentré sur les logiciels, les services avec le MDM et essentiellement le marché des entreprises. Rappelons que BlackBerry a également annoncé lors du Mobile World Congress début février un accord avec Google pour supporter Android dans BlackBerry Enterprise Service cloud, BES, service 12.

Les meilleurs VPN mobiles pour l'entreprise (2e Partie)

Voici une sélection de six VPN de fournisseurs différents. Chacun d'entre eux est capable de connecter en toute sécurité des périphériques mobiles à votre réseau d'entreprise, s'il prend en charge les options...

le 16/09/2019, par Tim Ferrill, CSO (adaptation Jean Elyan), 683 mots

Tout ce que vous devez savoir sur HarmonyOS

Lors de sa conférence développeurs annuelle qui a eu lieu la semaine dernière à Dongguan (Chine), Huawei a annoncé son propre système d'exploitation propriétaire Harmony OS. Voilà ce que l'on sait pour...

le 13/08/2019, par Fergus Halliday, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 751 mots

Le smartphone pliable de Samsung est encore immature

Un smartphone pliable ? Mille fois non ! Apple a eu raison d'attendre avant de livrer un iPhone pliable. À une semaine de la commercialisation du Galaxy Fold, Samsung aurait sans doute préféré rédiger un...

le 19/04/2019, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1112 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...