Bouygues Télécom réalisera plus d'économies que prévu - Actualités RT Opérateurs/FAI

Bouygues Télécom réalisera plus d'économies que prévu

le 06/10/2015, par Didier Barathon, Opérateurs/FAI, 498 mots

Après la tempête Free Mobile et les tentatives de rachat par Altice, Bouygues Télécom confirme sa volonté de rester indépendant. Dans ce but, il détaille à la fois ses économies de structure et la relance sur des offres à forte marge, en mobile comme en fixe.

Bouygues Télécom organise aujourd'hui son Capital markets day. Une réunion destinée aux investisseurs, riche en chiffres et en données sur le marché et sur l'opérateur. Le cap est fixé sur 2017, année où l'opérateur prévoit une augmentation de 10% de son chiffre d'affaires par rapport à celui de 2014. D'ici là, il va investir chaque année 750 millions d'euros par an et conquérir un million d'abonnés dans le fixe et un autre million dans le mobile.  Il vise également d'ici 2017, un taux de marge Ebitda de 25% en 2017 et ensuite de 35%.

Pour réaliser ce plan, Bouygues Télécom prévoit de réaliser 400 millions d'euros d'économies par an, entre 2013 et 2016. Jusqu'alors cette économie, sur la même période, était de 300 millions d'euros.  Les économies permettront de stabiliser les coûts d'exploitation. Le groupe a simplifié ses structures de manière drastique que ce soit pour les offres et les marques, la distribution, les fonctions support.  L'opérateur indique avoir diminué de 40% ses couts d'exploitation clients entre 2011 et 2016/2017. Au-delà de 2017, les gains de productivité se poursuivront, malgré la conquête de nouveaux clients. Les marges devront donc mécaniquement augmenter.

Des offres simplifiées et de nouveaux services

Bouygues Télécom a souligné deux points, son effort en direction des clients et ses investissements dans les réseaux. Sur le premier point, il a adopté un nouveau positionnement, « nos clients d'abord », qui intégre la simplification de ses offres, de nouveaux services, une qualité renforcée d'écoute des clients, la récompense de leur fidélité, des boutiques repensées. L'idée, parallèlement est de s'adresser aux clients les plus connectés, c'est-à-dire les plus consommateurs. Par exemple de 4G, 42% des clients consomment en moyenne 2,4 Giga octets de données par mois, contre 610 Mega octets pour la moyenne du marché (selon l'opérateur). 30% des clients en 4G 3 Giga atteignent chaque mois la limite de leurs forfaits.

Côté réseau, le groupe souligne avoir optimisé ses investissements et le dimensionnement que ce soit en fixe ou en mobile. Pour le  fixe, il compte sur le déploiement de son réseau DSL en propre et des économies d'échelle pour obtenir de bons résultats commerciaux. Il indique investir de manière « progressive et flexible » dans le FTTH. Prudence donc. Pour la partie mobile, il se veut « serein » avec son réseau actuel pour absorber l'explosion du trafic data à venir. L'accord de partage d'antennes signé avec SFR Numericable devant à la fois renforcer la qualité du réseau et générer une économie en termes de coûts opérationnels et d'investissements de 100 ME par an, à compter de 2018. SFR Numericable va donc conforter le développement de Bouygues Télécom ! En attendant les deux années à venir seront encore délicates pour Bouygues Télécom, même si les perspectives données en termes d'usage rendent optimiste. 

En photo : Toutes les équipes de Bouygues Télécom sont regroupées à Meudon, le siège d'Issy-les-Moulineaux, trop cher, est abandonné.

1e expérimentation 5G avec Verizon et un Samsung Galaxy Note 10+

Nos confrères de PCWorld ont voulu savoir comment se comportait le plus récent mobile de Samsung, le Galaxy Note 10+, sur le réseau 5G de Verizon. Entre vitesses vertigineuses et chutes de performance...

le 03/09/2019, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1214 mots

Vodafone lance son réseau 5G au Royaume-Uni

L'opérateur Vodafone a activé son réseau de connectivité 5G dans certaines villes du Royaume-Uni et lancé plusieurs offres d'abonnement destinées aux particuliers et aux professionnels. Après la mise en...

le 09/07/2019, par Marie Black, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 588 mots

Aston Martin Red Bull Racing avec AT&T pour couvrir ses besoins...

Grâce à une suite de solutions d'AT&T, l'équipe de Formule 1 d'Aston Martin Red Bull Racing peut mieux utiliser les données partout dans le monde. Fort d'un partenariat de huit ans, AT&T a livré

le 09/04/2019, par Samira Sarraf, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 969 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...