Cebit : une tablette sécurisée signée BlackBerry, Samsung-Knox et IBM - Actualités RT Mobiles

Cebit : une tablette sécurisée signée BlackBerry, Samsung-Knox et IBM

le 16/03/2015, par Peter Sayer, IDG NS, Mobiles, 499 mots

En ouverture du salon Cebit, la chancelière Merkel a insisté sur l'attractivité de son pays pour les entreprises du numérique. Les entreprises chinoises étaient placées  au même niveau que leurs rivales d'outre-atlantique.

Cebit : une tablette sécurisée signée BlackBerry, Samsung-Knox et IBM

BlackBerry est de retour sur le marché de la tablette, cette fois avec l'aide de Samsung, d'IBM et du spécialiste allemand du cryptage Secusmart que BlackBerry a acheté l'année dernière. Ce n'est donc pas sur une PlayBook 2 que BlackBerry travaille comme la rumeur a couru l'année dernière, mais sur la SecuTablet, développée par Secusmart et IBM pour un ministère allemand et présentée au Cebit.

La SecuTablet est en fait une tablette Samsung Galaxy Tab S 10.5, livrée avec certains logiciels d'IBM et de SecuSmart, ainsi qu'une carte MicroSD spéciale. Elle combine un certain nombre de jetons cryptographiques pour protéger les données en mobilité comme au repos. La sécurité Samsung Knox s'assure, au démarrage de la tablette que le système d'exploitation n'a pas été altéré. La contribution d'IBM à la chaîne de sécurité consiste à déplacer certaines applications dans une couche supplémentaire de code qui intercepte et crypte les flux de données clés, en utilisant le matériel Secusmart.

Validée par l'ANSSI allemande ?

Le directeur général de Secusmart Hans-Christoph Quelle espère qu'avant la de fin d'année l'agence de sécurité NTIC du gouvernement fédéral allemand, la BSI, accordera à la combinaison Knox-Secusmart une cote de sécurité correspondant aux prescriptions de l'Otan. Un projet qui a débuté bien avant que BlackBerry n'acquiert Secusmart.

L'accord entre les trois entreprises a soulevé des questions au plus haut niveau au sein de BlackBerry, d'IBM et du ministère allemand concerné, en particulier avec la récente annonce par IBM d'une alliance avec Apple pour offrir des applications d'entreprise. Le projet de la tablette a survécu à l'acquisition par BlackBerry de Secusmart notamment parce que BlackBerry est devenu désireux de vendre ses services de sécurité sur autant de plates-formes que possible. BlackBerry a annoncé des projets au mois de novembre dernier pour étendre son support logiciel aux terminaux Samsung.

Protéger les données au repos

Les entreprises déployant la SecuTablet pourront définir des stratégies de contrôle des applications pouvant fonctionner sur les terminaux. Le processus utilisé, est celui d'emballage (« wrap ») dans lequel une application est téléchargée à partir d'un app store publique, livrée avec des bibliothèques supplémentaires qui cryptent son trafic réseau et interceptent les "intentions" d'Android pour des actions telles que couper ou coller des données, puis les télécharger sur un app store privé. Il s'assure que les données de l'entreprise peuvent être protégées au repos, en mouvement et en cours d'utilisation, selon Stefan Hefter, porte-parole d'IBM Allemagne.

Secusmart vendra le terminal en Allemagne, IBM partout ailleurs. Bien qu'initialement développé pour l'usage du gouvernement, IBM espère que les clients d'entreprise seront également intéressés.  Naturellement, ce niveau de sécurité n'est pas donné : un Samsung Galaxy S 10,5 non modifiée se vend pour environ 500 dollars, mais le SecuTablet grimpe à  environ 2380 dollars (2250€), comprenant  la carte de chiffrement Secusmart MicroSD, l'application d'emballage nécessaire et la gestion logiciels, le contrat de maintenance d'un an.

Les meilleurs VPN mobiles pour l'entreprise (2e Partie)

Voici une sélection de six VPN de fournisseurs différents. Chacun d'entre eux est capable de connecter en toute sécurité des périphériques mobiles à votre réseau d'entreprise, s'il prend en charge les options...

le 16/09/2019, par Tim Ferrill, CSO (adaptation Jean Elyan), 683 mots

Tout ce que vous devez savoir sur HarmonyOS

Lors de sa conférence développeurs annuelle qui a eu lieu la semaine dernière à Dongguan (Chine), Huawei a annoncé son propre système d'exploitation propriétaire Harmony OS. Voilà ce que l'on sait pour...

le 13/08/2019, par Fergus Halliday, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 751 mots

Le smartphone pliable de Samsung est encore immature

Un smartphone pliable ? Mille fois non ! Apple a eu raison d'attendre avant de livrer un iPhone pliable. À une semaine de la commercialisation du Galaxy Fold, Samsung aurait sans doute préféré rédiger un...

le 19/04/2019, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1112 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...