Check Point Software revendique 250 revendeurs certifiés TPE/PME - Actualités RT Sécurité

Check Point Software revendique 250 revendeurs certifiés TPE/PME

le 19/01/2007, par Johann ARMAND, Sécurité, 374 mots

Le fournisseur de solutions de sécurité a décidé d'occuper pleinement le segment des petites entreprises en recrutant un réseau de partenaires certifiés. Pour les aider à créer de la valeur, Check Point les incite à développer des services de télé-administration.

Six mois après sa création, la division TPE/PME Europe de Check Point Software arrive au terme du processus de recrutement et de formation de son réseau de distribution en France. C'est à Noxs que le fournisseur a confié le soin d'organiser son premier roadshow durant les mois de septembre, octobre et novembre dernier afin de présenter son offre et son positionnement marché. Cette offre, issue de la société Zone Labs rachetée il y a deux ans, est constituée d'une suite de sécurité baptisée Zone Alarm et d'une gamme de boîtiers UTM, Safe@Office. A partir de novembre, ont débuté les sessions de certifications : entièrement financées par Check Point, ces sessions d'une journée et demi ont été suivies par 250 revendeurs en France (et 1480 en Europe répartis sur sept pays). Parmi ces deux cent cinquante revendeurs certifiés, cent quatre vingt dix ont opté pour l'option « management » qui permet via sa console d'administration SMP (Security Managment Portal) de télé-administrer à distance les boîtiers installés chez les clients finaux. C'est conjointement avec ces derniers que Check Point s'apprête dès le mois de février à passer à la troisième phase de son programme partenaires en lançant une séries d'initiatives marketing ciblées sur des marchés verticaux tels que les cabinets d'avocats, les médecins, les concessionnaires automobiles ou les courtiers en assurance. A l'issue de cette nouvelle phase, prévue pour durer un trimestre, Check Point effectuera une nouvelle sélection parmi ses partenaires afin de faire émerger une soixantaine de « champions », avec lesquels ils engagera de nouvelles initiatives tout au long de l'année 2007. Avec ce programme, Check Point entend raffermir ses parts de marché sur le segment des boîtiers UTM de moins de 500 $, par ailleurs en plein développement. Ainsi, selon une étude Infonetics citée par le fournisseur, ce marché a enregistré une croissance de 47% en valeur en 2006 en Europe à 47 M$ (ce qui représente environ de 100 000 unité). En France, Check Point revendique environ 25% de parts de marché avec 4800 unités vendues. Mais il reste encore challenger de marques comme Fortinet ou Sonicwall.

iOS 9 contourné par des hackers passant par le MDM

Selon une étude signée CheckPoint, des hackers contournent les restrictions pour le déploiement d'applications d'entreprise introduites dans iOS 9. Ils peuvent abuser du protocole de gestion des périphériques...

le 01/04/2016, par Lucian Constantin / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 443 mots

IBM lance sa plate-forme analytique de sécurité, QRadar, complétée...

Le marché de la cybersécurité dans le monde devrait passer de 77 milliards de dollars en 2015 à 170 milliards de dollars d'ici 2020. Les différents fournisseurs devront se partager 100 milliards de dollars au...

le 10/12/2015, par par Chris Player, IDG NS, et Steve Morgan, CSO, 531 mots

Trop de terminaux embarqués n'ont pas de dispositifs de sécurité

Un grand test de sécurité mené par Eurecom et une Université allemande a permis de découvrir facilement des milliers de vulnérabilités sur des terminaux embarqués. Visiblement, les fabricants n'ont pas ou pas...

le 23/11/2015, par Lucian Constantin, IDG NS, 668 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »