Convention VoIP : Un responsable télécoms en pleine réflexion - Actualités RT VoIP/ToIP

Convention VoIP : Un responsable télécoms en pleine réflexion

le 07/11/2006, par Olivier COREDO, VoIP/ToIP, 324 mots

« Je suis ici pour me tenir au courant de la maturité des offres des différents acteurs dont vous vous faites régulièrement l'écho dans vos colonnes » me lance Dominique Jung, Responsable système, réseaux et télécoms chez Structis (Bouygues Construction). Finalisation du cahier des charges Il est en effet en pleine réalisation d'un cahier des charges afin de lancer un appel d'offres sur l'installation d'une nouvelle agence régionale à Toulouse. Ce site, d'une centaine de postes, a pour vocation d'être une expérience pilote qui pourrait ensuite s'étendre à l'ensemble des entités du groupe. « Le groupe a la volonté de faire de ce site une vitrine technologique. Nous sommes donc en pleine réflexion sur des solutions d'itinérance en ToIP et de convergence fixe/mobile » explique Dominique Jung. Objectif : avril L'objectif est de déployer la solution ToIP avant l'inauguration du site, prévue en avril. Certes l'optique générale du groupe est la réduction de coûts, mais la réflexion est beaucoup plus globale. Structis fait déjà du trunking IP sur une demi douzaine de sites sur le réseau d'Altitude Télécom. Mais il s'agit là d'un simple transport de la voix et de la data. Le groupe est en cours d'audit de son parc de Pabx et est en pleine réflexion sur les solutions de type IP Centrex. Testeur de la solution de convergence de Bouygues Télécom De plus, maison mère oblige, Structis sera testeur de la solution de convergence fixe/mobile de Bouygues Télécom. A la différence d'Unik chez Orange ou de Twin chez Neuf Cegetel, il s'agit là d'une solution de convergence fixe/mobile sans terminal unique. L'interlocuteur appelle votre numéro, fixe ou mobile, faisant ainsi sonner vos deux postes. Libre à vous ensuite de décrocher sur le premier terminal disponible, coupant la sonnerie de l'autre téléphone. « Nous cherchons à implémenter des solutions qui seront transparentes pour l'utilisateur. Peu à peu nous ajouterons des couches de services» conclut Dominique Jung. Et le voilà reparti, à la rencontre d'un intégrateur...

Comment Homebox passe à la ToIP

Le passage à la ToIP emprunte des chemins différents suivant l'organisation interne des entreprises. L'une des plus complexe concerne les réseaux d'agences où la sécurité et la qualité de service  sont...

le 13/02/2014, par Claire Gerardin, 531 mots

Centrex : Nerim y croit et mobilise ses intégrateurs

Le centrex est en France un vieux sujet mais un marché qui n'a jamais vraiment décollé, selon le cabinet Scholé. Un énorme décalage existe entre les discours des fournisseurs et la réalité du marché....

le 30/01/2014, par Jean Pierre Soulès, 522 mots

Téléphoner tout en partageant du multimédia

L'opérateur Orange est le premier à proposer en France joyn, une application permettant d'activer des vidéos, de partager des photos et de bénéficier d'un service de messagerie instantanée, le tout pendant un...

le 20/06/2013, par Agence Relaxnews, 201 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »