EMC, un pied dans la sécurité - Actualités RT Sécurité

EMC, un pied dans la sécurité

le 16/11/2006, par Solange Belkhayat-Fuchs, Sécurité, 251 mots

En absorbant RSA, l'une des marques les plus prestigieuses du monde de la sécurité, EMC entre de plain-pied dans un secteur autre que le stockage des informations. Cela fait déjà trois ans qu'EMC travaille sur la mise au point d'une solution globale dans le cadre du cycle de vie de la donnée. Au regard de cette stratégie, le rachat, aujourd'hui, d'une société spécialisée dans la gestion des accès est un choix logique : contrôle d'identité, authentification, autorisation, chiffrement du contenu sont autant d'éléments critiques dans le traitement d'une donnée au sein du système d'information. Désormais, les différentes réglementations en vigueur aidant, dès qu'une information est générée dans une entreprise, il faut pouvoir la caractériser, puis la suivre jusqu'à sa mort, preuve de son décès comprise. Ainsi, EMC a décidé d'ajouter la brique sécurité dans toute son offre et à tous les niveaux. Le rachat de RSA s'est conclu en même temps que celui d'une start-up, Network Intelligence, spécialisée dans la sécurité de l'information et la gestion des événements. Ces deux sociétés composeront la division sécurité d'EMC. Selon les officiels de la firme, RSA aura suffisamment d'autonomie pour conserver les accords technologiques passés et poursuivre sa carrière commerciale sous sa propre marque. Son mode de fonctionnement est identique en cela à celui de VMware, également racheté, il y a peu, par EMC. «On ne casse pas un business model qui fonctionne. C'est la condition sine qua non pour que les clients restent fidèles», conclut Xavier Fessart, directeur marketing programmes et alliances chez EMC.

Les systèmes de visioconférence Polycom ciblés par des botnets

Un trio de botnets IoT basés sur Mirai, découvert par les chercheurs de WootCloud, exploite les systèmes de vidéoconférence Polycom non patchés. L'entreprise a publié un avis et les meilleures pratiques pour...

le 21/02/2019, par Lucian Constantin, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 1024 mots

Les fuites de données en baisse en 2018

Selon un rapport de Risk Based Security, en 2018, il y a eu moins d'atteintes à la vie privée et moins de fuites de documents, évaluées à un total de 5 milliards, mais il est difficile de dire si cet impact...

le 18/02/2019, par Lucian Constantin, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 899 mots

VPN gratuit : Opera fait son come-back sur Android

Après avoir fermé en 2018 son application de tunnel privé virtuel pour iOS et Android, Opera remet finalement le couvert avec un VPN gratuit pour un usage illimité. Quand, l'an dernier, Opera a annoncé la...

le 15/02/2019, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 167 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »