Free Mobile : 200 000 abonnés perdus pour SFR

le 02/03/2012, par Relaxnews avec Jacques Cheminat, Opérateurs/FAI, 220 mots

Le dirigeant de Vivendi a expliqué que SFR avait perdu 200 000 abonnés depuis l'arrivée de Free Mobile. Il annonce également une révision de ses coûts sur les investissements et l'exploitation.

Free Mobile : 200 000 abonnés perdus pour SFR

Dernier opérateur à communiquer sur les répercussions de l'arrivée de Free Mobile sur le marché de la téléphonie mobile le 10 janvier dernier, SFR aurait perdu depuis le début de l'année 200 000 abonnés selon Jean-Bernard Lévy, le président du directoire de Vivendi, dans un entretien accordé au quotidien Les Echos. Il a par ailleurs annoncé que l'opérateur allait continuer à baisser les prix pour protèger sa base de données. Il a indiqué aussi « nous devons réexaminer nos coûts, de manière systématique, tant sur les investissements que sur l'exploitation ».

Le 28 février, Bouygues Telecom reconnaissait de son côté avoir perdu 159 000 abonnés sur la même période du 31 décembre 2011 au 15 février 2012. Dans le détail, cela représente 525 000 départs pour 366 000 abonnés recrutés. Le groupe Bouygues a annoncé par ailleurs un plan de réduction de coût pour anticiper une baisse des revenus en 2012.

Un peu plus tôt, le 21 février, Orange avait été le premier à communiquer sur ses pertes d'abonnés sur cette même période, soit environ 201 000 clients en moins. Cela représente au total 1,038 million de résiliations pour 837 000 nouveaux clients gagnés.

Pour l'ensemble des trois opérateurs, les pertes annoncées tournent pour l'instant autour de 1% de leur parc d'abonnés, soit 560 000 abonnés perdus.

Au Royaume-Uni, BT aide à l'apprentissage de la programmation en prima...

La France n'est pas seule à se poser la question d'une formation, dès l'école primaire, d'un plus grand nombre de programmeurs. Le Royaume-Uni va mettre en place cette idée avec, disette budgétaire oblige, l'ai...

le 15/07/2014, par Didier Barathon avec IDG NS, 612 mots

Le pacte d'actionnaires de Télécom Italia vole en éclats

Au mois de novembre 2013, Telecom Italia cédait sa filiale argentine. Endetté, il doit se défaire aujourd'hui de certains actifs et faire face à un éclatement de son actionnariat. Depuis 2007, l'opérateur histo...

le 15/07/2014, par Didier Barathon, 425 mots

Espagne : Telefonica condamné, Vodafone autorisé à racheter Ono

Dans deux dossiers différents, mais sur un seul pays, l'Europe vient de montrer tout son poids dans la consolidation de la concurrence. Elle le fait par deux voies différentes, celle de la Commission et celle d...

le 10/07/2014, par Didier Barathon, 415 mots

Dernier dossier

Pourquoi l'Internet des objets est une technologie de rupture

L'internet des objets (IoT, Internet of things) sera partout. Selon le Gartner, d'ici à 2020 il représentera un marché de 300 milliards de dollars, avec plus de 26 milliards de périphériques installés. Aujourd'hui, nous n'utilisons « que » 7,3 milliards de smartphones, de tablettes ou de PC. L'IoT se confrontera à d'autres technologies de rupture :...

Dernier entretien

Exclusif

Michael Dell, CEO de Dell

"Le SDN c'est aussi pour les ETI et les PME"