Free Mobile : 200 000 abonnés perdus pour SFR

le 02/03/2012, par Relaxnews avec Jacques Cheminat, Opérateurs/FAI, 220 mots

Le dirigeant de Vivendi a expliqué que SFR avait perdu 200 000 abonnés depuis l'arrivée de Free Mobile. Il annonce également une révision de ses coûts sur les investissements et l'exploitation.

Free Mobile : 200 000 abonnés perdus pour SFR

Dernier opérateur à communiquer sur les répercussions de l'arrivée de Free Mobile sur le marché de la téléphonie mobile le 10 janvier dernier, SFR aurait perdu depuis le début de l'année 200 000 abonnés selon Jean-Bernard Lévy, le président du directoire de Vivendi, dans un entretien accordé au quotidien Les Echos. Il a par ailleurs annoncé que l'opérateur allait continuer à baisser les prix pour protèger sa base de données. Il a indiqué aussi « nous devons réexaminer nos coûts, de manière systématique, tant sur les investissements que sur l'exploitation ».

Le 28 février, Bouygues Telecom reconnaissait de son côté avoir perdu 159 000 abonnés sur la même période du 31 décembre 2011 au 15 février 2012. Dans le détail, cela représente 525 000 départs pour 366 000 abonnés recrutés. Le groupe Bouygues a annoncé par ailleurs un plan de réduction de coût pour anticiper une baisse des revenus en 2012.

Un peu plus tôt, le 21 février, Orange avait été le premier à communiquer sur ses pertes d'abonnés sur cette même période, soit environ 201 000 clients en moins. Cela représente au total 1,038 million de résiliations pour 837 000 nouveaux clients gagnés.

Pour l'ensemble des trois opérateurs, les pertes annoncées tournent pour l'instant autour de 1% de leur parc d'abonnés, soit 560 000 abonnés perdus.

L'opérateur alternatif Stéphie Télécom mise sur Shoretel

C'est l'histoire de deux spécialistes des télécoms d'entreprise qui veulent offrir une solution alternative. Le marché français est pourtant très installé avec des parts de marché et des acteurs stables depuis ...

le 25/11/2014, par Didier Barathon, 489 mots

SFR : le comex est débarqué, remplacé presque intégralement par celui ...

Avec Patrick Drahi c'est simple et clair, une fois les autorisations obtenues, de l'Autorité de la concurrence et de Bercy pour le rachat de SFR, il impose ses hommes à la tête de l'opérateur. On le savait avec...

le 18/11/2014, par Didier Barathon, 417 mots

BT dément tout projet de vente de sa filiale Global Services

La pression des actionnaires en faveur de spin-offs ou de ventes de divisions dans les entreprises IT semble redoubler. HP se scinde en deux, eBay et Symantec procèdent à des spin-offs, Agilent ou Microsoft son...

le 17/11/2014, par Didier Barathon, 439 mots

Dernier dossier

Le software-defined security (SDS) convient aux environnements virtualisés

Avec le SDS (software-defined security), la détection d'intrusion, la segmentation du réseau, les contrôles d'accès sont automatisés et contrôlés par le logiciel. Le SDS convient plus particulièrement aux environnements informatiques dépendants du cloud computing et des infrastructures virtualisées. Il prend en compte chaque nouveauté dans l'enviro...

Dernier entretien

Dan Pitt

directeur exécutif de l'ONF, Open Networking Foundation

« Nous nous sentons la responsabilité de conduire l'ensemble du mouvement SDN »