Hub One : « les zones blanches sont aussi en indoor ! » - Actualités RT Opérateurs/FAI

Hub One : « les zones blanches sont aussi en indoor ! »

le 12/01/2016, par Didier Barathon, Opérateurs/FAI, 431 mots

L'opérateur Hub One lance une nouvelle solution pour permettre d'améliorer les connexions mobiles à l'intérieur des bâtiments, particulièrement ceux des entreprises. D'autres acteurs sont déjà sur le sujet, avec les femtocell ou les répéteurs, mais l'opérateur se veut différent. 

Hub One : « les zones blanches sont aussi en indoor ! »

L'opérateur Hub One, filiale d'Aéroports de Paris, est né et s'est déployé sur les sites critiques comme les aéroports nécessitant des installations et des services télécoms particuliers. Ces aéroports représentent aujourd'hui moins de 50% de son chiffre d'affaires. Il a fortement évolué, vers les professions de la logistique et du transport, avec le rachat de Nomadvance. L'année 2015 a été marquée par l'évolution de l'offre UCaaS proposée avec Mitel et le WiFi.

Mais Hub One porte également ses efforts sur une partie moins médiatisée des télécoms, les zones blanches des bâtiments qui sont de plus en plus mal couvertes en intérieur. Des antennes extérieures sont censées couvrir l'intérieur des bâtiments ! Ce qui limite la couverture mobile interne alors que 80% des communications mobiles se font aujourd'hui à l'intérieur des bâtiments publics ou privés (source GSMA Intelligence 2014). Le sujet ne fait qu'empirer selon Hub One.

Des communications plus difficiles

Les normes HQE ont, par exemple, renforcé la qualité de construction des immeubles mais rendu plus difficile le passage des communications. Les besoins ont évidemment explosé, rendant plus difficile à certaines heures les communications. L'Arcep compétente sur le domaine public ne peut intervenir sur ces aspects. Hub One a donc conçu une offre spécialisée, DAS, Distributed antenna system. 

Elle est destinée à plusieurs cibles, les sites tertiaires comme les entreprises ou les immeubles de la Défense, les sites particuliers comme les universités, ceux accueillants du public comme les hôtels. Hub One, nous explique Bertrand Laurioz, directeur de sa division télécoms, se propose d'installer des antennes à l'intérieur des sites de les relier entre elles et avec le réseau des opérateurs situés en extérieur. Cette solution est donc adaptée à tous les opérateurs en place. Un point très important. Les systèmes femtocell étant mono-opérateur. Et les entreprises ont parfois leur flotte liée à un seul opérateur, mais leurs employés peuvent, ne serait-ce qu'en back-up, utiliser leur propre terminal avec un autre opérateur. 

Deuxième différence par rapport à ces femtocell et aux répéteurs, Hub One s'adresse aux sites importants avec un grand nombre d'utilisateurs. Il propose différents modes de financement, par achat, location ou mutualisation (système américain du Neutral Host), selon la nature du bâtiment, de ses occupants, du ou des opérateurs présents. Enfin, ce réseau interne est supervisé à distance, 7/7, 24/24 par Hub One. 

En photo : Bertrand Laurioz, Directeur de l'entité télécom de Hub One a lancé l'offre DAS fin 2015

Vodafone lance son réseau 5G au Royaume-Uni

L'opérateur Vodafone a activé son réseau de connectivité 5G dans certaines villes du Royaume-Uni et lancé plusieurs offres d'abonnement destinées aux particuliers et aux professionnels. Après la mise en...

le 09/07/2019, par Marie Black, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 588 mots

Aston Martin Red Bull Racing avec AT&T pour couvrir ses besoins...

Grâce à une suite de solutions d'AT&T, l'équipe de Formule 1 d'Aston Martin Red Bull Racing peut mieux utiliser les données partout dans le monde. Fort d'un partenariat de huit ans, AT&T a livré

le 09/04/2019, par Samira Sarraf, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 969 mots

58 Md$ pour la 5G en Chine dans deux ans

Après avoir loupé les trains de la 3G et de la 4G, la Chine s'apprête à investir 58 milliards de dollars dans la technologie 5G dans les deux prochaines années, selon une étude de GSMA Intelligence. Alors que...

le 27/03/2019, par Serge LEBLAL, 285 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...