IBM et ISS trustent les services distants - Actualités RT Sécurité

IBM et ISS trustent les services distants

le 16/11/2006, par Solange Belkhayat-Fuchs, Sécurité, 263 mots

IBM s'offre ISS. Basée à Atlanta, un autre fief important d'IBM, ISS est le numéro un américain des managed services (services de sécurité externalisés) et l'éternel second sur le marché des firewalls, IDS et autres passerelles de sécurité. Déjà, par le passé, IBM Global Services avait ajouté à son catalogue des offres de services dans le domaine de la lutte contre les virus et du conseil en sécurité périmétrique. Ce fut même l'une des premières entreprises du genre, aux tous débuts de la naissance de l'Internet public. Puis IBM a accentué son investissement dans le milieu des services professionnels, à peine amorcé le déclin du monde des PC et serveurs. Le deal IBM/ISS s'élève à 1,3 milliard de dollars en cash. Certains grands spécialistes de la sécurité voient là un renforcement de la position d'ISS sur le secteur des appliances face à Cisco, Checkpoint ou Juniper. Alors que d'autres craignent que la «spontanéité» de l'entreprise - et notamment la liberté de parole du laboratoire de recherche X-Force - n'en souffre quelque peu. Une chose est en revanche certaine : en reprenant ISS, IBM fait une entrée remarquée sur les secteurs du haut de gamme et des matériels et services du périmétrique. La sphère de la cybersécurité pourrait bien finir par se concentrer autour de moins d'une dizaine de noms : IBM, McAfee, Symantec, Microsoft, Checkpoint, Juniper, Computer Associates, sans oublier EMC. Il est à noter que la «seconde bulle» économique qui semble doper actuellement le secteur des TIC est essentiellement gonflée à coups d'opérations de croissance externe effectuées notamment dans le domaine de la sécurité.

Ring adopte l'A2F et suspend les trackers tiers de son app mobile

Pour rendre sa sonnette connectée plus sûre et plus discrète en matière de collecte de données personnelles, Amazon impose l'authentification à deux facteurs et bloque les trackers de tierces parties de son...

le 19/02/2020, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 373 mots

L'Enisa alerte sur les failles de sécurité de la 5G

Selon l'Enisa, l'Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information, les failles de sécurité présentes dans les réseaux 2G, 3G et 4G pourraient affecter aussi les réseaux 5G. « Les...

le 21/01/2020, par Peter Sayer, CIO (adapté par Jean Elyan), 691 mots

Les autorités accentuent leur pression pour déverrouiller les iPhone

Selon les défenseurs de la vie privée, « en refusant de mettre une porte dérobée permanente dans sa plate-forme iOS, Apple protège des millions d'utilisateurs contre les menaces futures des gouvernements et...

le 15/01/2020, par Lucas Mearian, Computerworld (adaptation Jean Elyan), 660 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...