IBM et ISS trustent les services distants - Actualités RT Sécurité

IBM et ISS trustent les services distants

le 16/11/2006, par Solange Belkhayat-Fuchs, Sécurité, 263 mots

IBM s'offre ISS. Basée à Atlanta, un autre fief important d'IBM, ISS est le numéro un américain des managed services (services de sécurité externalisés) et l'éternel second sur le marché des firewalls, IDS et autres passerelles de sécurité. Déjà, par le passé, IBM Global Services avait ajouté à son catalogue des offres de services dans le domaine de la lutte contre les virus et du conseil en sécurité périmétrique. Ce fut même l'une des premières entreprises du genre, aux tous débuts de la naissance de l'Internet public. Puis IBM a accentué son investissement dans le milieu des services professionnels, à peine amorcé le déclin du monde des PC et serveurs. Le deal IBM/ISS s'élève à 1,3 milliard de dollars en cash. Certains grands spécialistes de la sécurité voient là un renforcement de la position d'ISS sur le secteur des appliances face à Cisco, Checkpoint ou Juniper. Alors que d'autres craignent que la «spontanéité» de l'entreprise - et notamment la liberté de parole du laboratoire de recherche X-Force - n'en souffre quelque peu. Une chose est en revanche certaine : en reprenant ISS, IBM fait une entrée remarquée sur les secteurs du haut de gamme et des matériels et services du périmétrique. La sphère de la cybersécurité pourrait bien finir par se concentrer autour de moins d'une dizaine de noms : IBM, McAfee, Symantec, Microsoft, Checkpoint, Juniper, Computer Associates, sans oublier EMC. Il est à noter que la «seconde bulle» économique qui semble doper actuellement le secteur des TIC est essentiellement gonflée à coups d'opérations de croissance externe effectuées notamment dans le domaine de la sécurité.

Cisco ajoute des capacités de protection avancée contre les malwares...

En plus de leurs capacités de routage, de segmentation, de sécurité, de gestion des politiques et d'orchestration, les routeurs Edge SD-WAN les plus populaires de Cisco bénéficient désormais de la fonction de...

le 14/05/2019, par Michael Cooney, Network World (adaptation Jean Elyan), 522 mots

Cisco émet un avis de sécurité critique pour les commutateurs de...

Hier, Cisco a émis 40 avis de sécurité pour des vulnérabilités dans les commutateurs Nexus, les pare-feux Firepower et d'autres matériels. Cisco a émis une quarantaine d'avis de sécurité, dont un avis...

le 02/05/2019, par Michael Cooney, Network World (adaptation Jean Elyan), 590 mots

DNSpionage : des capacités d'attaque renforcées contre le DNS

Le groupe de pirates informatiques DNSpionage qui a attaqué le système de noms de domaine (DNS) en novembre dernier a étoffé ses moyens d'intrusion. D'après les chercheurs en sécurité de Cisco Talos, des...

le 25/04/2019, par Michael Cooney, Network World (adaptation Jean Elyan), 1092 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »