IBM lance sa plate-forme analytique de sécurité, QRadar, complétée par App Exchange - Actualités RT Sécurité

IBM lance sa plate-forme analytique de sécurité, QRadar, complétée par App Exchange

le 10/12/2015, par par Chris Player, IDG NS, et Steve Morgan, CSO, Sécurité, 531 mots

Le marché de la cybersécurité dans le monde devrait passer de 77 milliards de dollars en 2015 à 170 milliards de dollars d'ici 2020. Les différents fournisseurs devront se partager 100 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années, à condition de modifier leurs stratégies.

IBM lance sa plate-forme analytique de sécurité, QRadar, complétée par App Exchange

Au mois d'avril dernier, IBM mettait sur pied une base d'analyse de menaces de 700 TB. Aujourd'hui, il lance sa plate-forme d'analyse de sécurité, QRadar, qui  utilise cette base pour détecter les incidents de sécurité. Des milliers de centres d'opérations de sécurité à travers le monde pourront s'en servir afin d'identifier les menaces de sécurité potentielles.

Elle est complétée par de nouvelles interfaces de programmation d'applications ouvertes (API) qui permettront aux clients d'IBM de créer leurs propres règles de sécurité. Celles qui déclencheront automatiquement des actions de blocage des adresses IP et détermineront l'accès des utilisateurs en fonction de leur profil de risque. Nommée App Exchange (*), cette interface doit révolutionner les politiques de sécurité des entreprises, comme l'explique Marc van  Zadelhoff, directeur général IBM Sécurity (**) :  "Nous devons nous rappeler que 80% de la cybercriminalité est commise par des gangs très organisés qui partagent des données et des applications, malheureusement, le partage ne se fait pas encore aussi fructueusement entre les gens bien intentionnés qui cherchent à se défendre contre les attaques ".

Les premiers partenaires sur App Exchange

Sur ce deuxième point, IBM explique vouloir faire avancer la collaboration dans le secteur. Ses premiers partenaires se nomment  Bit9 + Carbon Black, BrightPoint Sécurity, Exabeam et Resilient Systems. Ils ont collaboré avec QRadar pour étendre l'analyse de sécurité dans des domaines comme le comportement de l'utilisateur, les données au point de terminaison et la visualisation des incidents. Grâce à l'intégration avec des technologies tierces, explique IBM, les applications seront conçues pour fournir une visibilité sur plusieurs types de données et offrir de nouvelles fonctions de recherche et d'information automatisées qui aideront les RSSI à se concentrent sur les menaces les plus pressantes. IBM va également intégrer QRadar avec son analyse de la sécurité des terminaux, BigFix,qui assure déjà une visibilité et un contrôle partagé des menaces et des correctifs présents sur les appareils des utilisateurs.

Relancer l'activité sécurité

IBM Security représente 1,5 milliard de dollars de chiffre d'affaires annuel, après avoir digéré 15 acquisitions au cours des 10 dernières années. Pour le Gartner, il s'agit du plus grand fournisseur de sécurité vendant uniquement à des entreprises. Mais IBM va devoir affronter la concurrence des autres fournisseurs de sécurité qui disposent de leurs propres plates-formes de vulnérabilité et de programmes partenaires. Il devra remplir son App Exchange avec suffisamment d'applications pour aiguiser les appétits des RSSI des 2000 principales entreprises mondiales ciblées. Pour le moment, l'activité sécurité est celle qui affiche la plus lente croissance derrière d'autres technologies de prochaine génération comme le cloud, le big data, l'analytique et la mobilité.

(*) Le nom a une ressemblance frappante avec «AppExchange" de Salesforce.com ... sauf que chez IBM il y a un espace entre les deux mots mais peut être la volonté de s'inspirer du modèle commercial à succès de Salesforce.com.
(**) Il a été nommé cette semaine en remplacement de Brendan Hannigan, débarqué d'IBM.

En photo : Marc van  Zadelhoff, nouveau patron monde des activités sécurité d'IBM, a pour mission de les redresser.

Assises de la Sécurité 2018 : L'ANSSI encourage l'analyse de risques

Lors de son discours inaugural des Assises de la sécurité, le directeur général de l'ANSSI Guillaume Poupard a insisté sur la généralisation de l'analyse de risque numérique au sein des entreprises. Le Cloud...

le 12/10/2018, par Jacques Cheminat, 818 mots

Airbus et Atos fourniront la pile cyberdéfense des institutions...

Airbus Cybersecurity et Atos viennent d'être retenus pour 6 ans par le Conseil de l'UE comme fournisseurs privilégiés de solutions de sécurité. Ils vont déployer une cyberprotection sur les systèmes...

le 10/10/2018, par Maryse GROS, 278 mots

Audits et simulation d'attaques pour tester la sécurité chez Locam

Filiale du Crédit Agricole, Locam a confié à Certilience les audits et simulations d'attaques de son SI pour en renforcer la sécurité. Spécialisée dans le financement locatif et le crédit-bail pour les...

le 08/10/2018, par Laurent Mavallet, 288 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »