Intel, avec Ericsson et Nokia, développe du LTE NB optimisé pour l'IoT - Actualités RT Mobiles

Intel, avec Ericsson et Nokia, développe du LTE NB optimisé pour l'IoT

le 15/09/2015, par Didier Barathon, Mobiles, 402 mots

La semaine prochaine, le 3GPP doit normaliser l'Internet des objets sur bande étroite. Intel apporte sa pierre à l'édifice, mais devra affronter forte partie.

Intel, avec Ericsson et Nokia, développe du LTE NB optimisé pour l'IoT

Dans le monde émergent mais très complexe de la normalisation des objets connectés, il va falloir compter avec une nouvelle expression, celle de NB-LT, pour Narrow-Band LTE. Elle utilise des débits inférieurs à ceux du smartphone  dans des canaux de fréquence réduit, donc avec une faible consommation énergétique. Ses promoteurs, Intel, Ericsson, Nokia expliquent qu'elle offre des capacités comparables au LTE-M. Selon un livre blanc publié par Nokia au mois d'août, les services du NB-LTE pourraient utiliser moins de 200 kHz dans le spectre comparés au 1,4 MHz du LTE-M (dont le promoteur est Sierra Wireless).

Intel a officialisé cette alliance vendredi dernier par la  voix de Stefan Wolff, directeur général de la division multi-comms qui n'est pas peu fier d'avoir réuni sous sa houlette les frères ennemis, Ericsson et Nokia. Intel va développer les puces pour le NB-LTE, les deux constructeurs s'occupant de créer des produits adaptés pour ce nouveau réseau, on attend des détails sur ce point. Ericsson et Nokia devraient annoncer une mise à niveau de certains de leurs équipements et des réseaux pour faire du NB-LTE., elle serait disponible en 2016. 

Réunion du 3GPP la semaine prochaine

Ces trois acteurs de poids du marché mondial procèdent à cette annonce dix jours avant la réunion du 3GPP, la semaine prochaine à Phoenix. Réunion où devrait être votées les spécifications  pour un réseau d'accès RAN. C'est là où les affaires se compliquent pour nos trois protagonistes. Quel que soit leur poids sur le marché, ils vont affronter forte partie. Sur ce même segment du LTE à bande étroite, Huawei mène une alliance (China Unicom, Vodafone , T-Mobile...) pour promouvoir le Narrowband Cellular IoT (CIoT). On notera également qu'au mois d'août dernier, Ericsson, Intel, Nokia, AT&T, Sprint et Verizon ont proposé un projet pour réutiliser la technologie LTE. Le projet présenté par Intel et ses deux partenaires va dans ce sens.

Le Narrowband LTE, quelles que soient ses versions, est censée rendre plus facile pour les opé-rateurs l'arrivée d'un grand nombre de terminaux dédiés à l'Internet des objets et  connectés aux réseaux 4G LTE existants. Ces réseaux cellulaires  4G existants sont donc considérés comme essentiels pour le développement de l'Internet des objets.

En photo : Stefan Wolff, directeur général de la division multi-comms d'Intel s'insère dans le débat sur le Narrowband LTE

Les meilleurs VPN mobiles pour l'entreprise (2e Partie)

Voici une sélection de six VPN de fournisseurs différents. Chacun d'entre eux est capable de connecter en toute sécurité des périphériques mobiles à votre réseau d'entreprise, s'il prend en charge les options...

le 16/09/2019, par Tim Ferrill, CSO (adaptation Jean Elyan), 683 mots

Tout ce que vous devez savoir sur HarmonyOS

Lors de sa conférence développeurs annuelle qui a eu lieu la semaine dernière à Dongguan (Chine), Huawei a annoncé son propre système d'exploitation propriétaire Harmony OS. Voilà ce que l'on sait pour...

le 13/08/2019, par Fergus Halliday, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 751 mots

Le smartphone pliable de Samsung est encore immature

Un smartphone pliable ? Mille fois non ! Apple a eu raison d'attendre avant de livrer un iPhone pliable. À une semaine de la commercialisation du Galaxy Fold, Samsung aurait sans doute préféré rédiger un...

le 19/04/2019, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1112 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...