Intel investit 43 millions de dollars dans un opérateur japonais de WiMax - Actualités RT Wifi/Wimax/Wibro

Intel investit 43 millions de dollars dans un opérateur japonais de WiMax

le 08/06/2009, par Vivien Derest avec IDG news service, Wifi/Wimax/Wibro, 310 mots

Intel va investir 43 millions de dollars dans un opérateur de WiMax basé à Tokyo, qui prévoit de lancer en juillet le WiMax le plus rapide du monde.

Intel investit 43 millions de dollars dans un opérateur japonais de WiMax

Intel va investir 43 millions de dollars dans UQ Communications, un opérateur japonais qui prévoit de lancer le Wimax le plus rapide du monde. L'investissement d'Intel aidera UQ Communications à construire son réseau, qui est actuellement en phase de test à Tokyo. Le service permettra d'atteindre 40 Mbit/s dans le sens descendant (download), et 10 Mbit/s dans le sens montant (upload). Il sera officiellement lancé le 1er Juillet. Le réseau couvre actuellement Tokyo et les cités voisines de Kawasaki et Yokohama. Il sera étendu cette année pour couvrir de nouvelles villes. UQ prévoit de couvrir 90 % de la population d'ici à 2012. UQ Communications est aussi soutenu par KDDI, l'opérateur mobile n°2 japonais, JR East, le principal opérateur de chemin de fer de l'Est du Japon, Kyocera, Daiwa Securities et la banque Tokyo Mitsubishi. Un marché avec une forte concurrence UQ entre dans le marché Japonais dans une période de compétition accrue dans le secteur du transfert de données. Alors que les opérateurs cellulaires japonais étaient en avance par rapport au reste du monde en termes de services Internet mobiles, ils étaient en retard quant aux services similaires pour les utilisateurs de PC. Ce marché a été lancé par l'émergence de E-mobile, un opérateur spécialisé dans les données qui a lancé le premier service HSDPA (high-speed downlink packet access) forfaitaire. D'autres opérateurs cellulaires offrent maintenant leurs propres services compétitifs. Le leader japonais des opérateurs NTT DoCoMo prévoit d'offrir un service HSUPA (high-speed uplink packet access) avec des uploads pouvant atteindre 5,7 Mbit/s dès cette année. Les vitesses de downloads devraient aussi augmenter jusqu'à 14 Mbit/s. Bien que plus lent que l'offre de UQ, ce service est plus largement disponible. Photo : utilisateur mobile au Japon (D.R.)

Bien comprendre la dernière norme WiFI 6

Si la mise à niveau des normes apportent des améliorations technologiques certaines, elle rend souvent le paysage plus compliqué pour les utilisateurs. Aujourd'hui, on ne se demande plus si un ordinateur...

le 29/04/2019, par Gordon Mah Ung, PCWorld (adaptation Jean Elyan), 596 mots

Wi-Fi : Cisco, HP, Netgear, Motorola Solutions et SonicWall accusés...

C'est un litige peu commun qui oppose plusieurs fabricants de routeurs Wi-Fi à un détenteur de brevets utilisés dans leurs appareils. Au lieu d'attaquer ces fournisseurs, il s'en prend à leurs prtits clients,...

le 10/02/2014, par Didier Barathon avec IDG NS, 449 mots

Etes-vous prêt pour la cinquième génération du Wi-Fi ?

Les entreprises hésitent encore à adopter un standard réseau sans fil plus moderne et plus rapide, le 802.11ac. Pourtant, l'actuel réseau de plus en plus encombré bloque les utilisateurs pour un simple partage...

le 05/02/2014, par Claire Gerardin avec IDG NS, 565 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...