Internet.org veut connecter à Internet toute la population mondiale - Actualités RT Opérateurs/FAI

Internet.org veut connecter à Internet toute la population mondiale

le 23/08/2013, par Véronique Arène avec IDG News Service, Opérateurs/FAI, 398 mots

Sous le nom d'Internet.org, le partenariat mené par Facebook avec six autres membres fondateurs (Ericsson, MediaTek, Nokia, Opera, Qualcomm et Samsung) a l'ambition de connecter à Internet ceux qui n'y accèdent pas encore. Soit 2/3 de la population mondiale.

Internet.org veut connecter à Internet toute la population mondiale

Facebook et six autres entreprises de la high-tech se sont regroupées autour d'un projet commun pour relier à Internet les deux-tiers de la population mondiale. L'initiative a été baptisée Internet.org. Le réseau social ainsi qu'Ericsson, MediaTek, Nokia, Opera, Qualcomm et Samsung ont décidé de partager leurs connaissances et de collaborer avec l'industrie et les gouvernements pour stimuler la connectivité sur le web en utilisant des technologies mobiles. Seules 2,7 milliards de personnes - soit un peu plus du tiers de la population mondiale - ont accès à Internet, une proportion qui augmente de moins de 9% chaque année, selon Facebook. Le virage pris par la société de Mark Zuckerberg et ses partenaires, à l'instar d'acteurs comme Google et Microsoft, vise à augmenter la pénétration du Net et par conséquent celle de leurs produits et services dans les pays émergents.  

Microsoft, par exemple, a déclaré en février qu'il avait collaboré avec le gouvernement kenyan et un fournisseur local de services Internet pour fournir un accès au réseau mondial en utilisant des fréquences libres du spectre de diffusion TV - white spaces - et des stations de base à énergie solaire, dans le cadre d'une stratégie sur le long terme visant à diffuser la téléphonie mobile et la connectivité à Internet en Afrique. Le projet de Mark Zuckerberg prévoit également de travailler sur la récupération  de ces fréquences libres pour abaisser le coût de la fourniture du réseau.

Réduire le coût d'accès et localiser les contenus

Facebook a déjà investi plus de 1 milliard de dollars pour connecter des personnes dans les pays émergents au cours des dernières années, et nous prévoyons d'en faire davantage, a indiqué son CEO. L'accent sera également mis sur la réduction des coûts d'accès à travers des initiatives comme des smartphones bon marché et la collaboration avec des opérateurs mobiles pour déployer l'accès à Internet dans les zones mal desservies.

Le projet vise également à localiser les contenus et les  services grâce à des partenariats et à créer des modèles économiques viables pour fournir un accès Internet à des prix abordables, grâce à des  programmes incitatifs destinés aux opérateurs, aux  fabricants d'équipements, aux développeurs et aux autres entreprises.

9 opérateurs, principalement européens, créent une alliance contre...

Une alliance se noue entre opérateurs pour s'échanger les meilleures innovations afin de contrer les OTT (over the top content). Ces nouveaux concurrents font peur aux opérateurs télécoms en empruntant leur...

le 16/02/2016, par Didier Barathon, 377 mots

Le démantèlement de Bouygues Télécom va réduire la concurrence

Ce mardi, le projet de vente de Bouygues Télécom devrait être annoncé, une vente qui se traduira par un démantèlement, Orange ne pouvant pour des raisons de règles concurrentielles, reprendre la totalité du...

le 15/02/2016, par Didier Barathon, 602 mots

ZTE s'investit plus fortement en France

Depuis dix ans, l'équipementier réseau ZTE est implanté en France. Il affiche des ambitions en particulier dans les systèmes radio, les smart cities, les collectivités locales, que ce soit aux côtés des RIP ou...

le 10/02/2016, par Didier Barathon, 372 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »