L'Europe a du pain sur la planche avec l'internet des objets - Actualités RT RFID

L'Europe a du pain sur la planche avec l'internet des objets

le 14/10/2008, par Anne-Marie Rouzeré, RFID, 502 mots

Les industriels européens et les chercheurs prennent leurs marques pour la prochaine décennie d'innovations axées sur l'internet des objets. Les secteurs santé, transports, textile, automobile, télécoms et sécurité sont concernés.

La R&D européenne, tous secteurs d'activité confondus, est-elle armée pour « refaire le coup du GSM » dans le domaine de la communication entre objets ? Le GSM constitue une norme et des applications universellement adoptées. L'internet des objets à la sauce européenne aura-t-il le même succès ? Pour aller dans ce sens, les industriels et les chercheurs ont multiplié les déclarations d'intention lors du colloque du 6 et 7 octobre à Nice sur l'internet du futur. Force exemples de réalisations à l'appui, le plus souvent passant par la nécessité d'une coordination de la R&D non compétitive. « C'est l'affaire d'une génération, avec, sur la planche, dix à quinze ans de travaux et d'innovations dans tous les secteurs d'activité », résume Philippe Hoschka, directeur délégué pour l'Europe du W3C. « En 2007, une voiture sur deux en circulation comporte au moins un équipement de télématique; en 2013, tous les véhicules en auront plus d'un », annonce Francesco Lili, directeur de projet du centre de recherche du constructeur automobile Fiat. Pour l'industrie automobile comme pour le camp des fournisseurs de technologie, la question relève clairement d'une logique de « cluster ». Francesco Lili se réfère aux travaux ... ... du consortium européen Car2Car. Une quinzaine de constructeurs et d'équipementiers et autant de laboratoires de recherche se sont réunis. Ils sont à l'origine notamment de la réservation d'une partie du spectre radio, 30 MHz dans la bande de 5,9 GHz, pour les systèmes embarqués relatifs à la sécurité routière entre les véhicules. Ces coordinations visent une standardisation. Une standardisation qui est déjà une réalité dans le domaine des transports publics avec le standard Calypso, un standard de cartes sans contact, issu d'un projet européen. Comme le rappelle Etienne Graindor, directeur du projet de la carte Mobi de la SITB, l'équivalent de la RATP pour la ville de Bruxelles : « Bruxelles fait partie des 80 villes qui ont aligné leur billetterie électronique sur le standard Calypso». Selon Jean-Christophe Lecosse, responsable de l'innovation du transporteur Geodis, le secteur de la logistique tient le même raisonnement en prenant fait et cause pour les travaux du pôle de compétitivité normand Novalog. «A court terme, dans les trois ans à venir, ce sont les applications sectorielles, avec des groupes fermés d'utilisateurs, des tiers de confiance et des transactions sécurisées, qui feront foi, retour sur investissement à l'appui », avance Jean-Christophe Lecosse, également président de l'association filRFID. De même, selon le professeur Christian Chabannon, coordinateur du canceropole Paca exerçant à l'Institut Paoli-Calmettes de Marseille, « Le monde extrêmement morcelé du secteur hospitalier, avec une multitude d'acteurs, se prête particulièrement au développement de la traçabilité, au delà du dossier du patient ». Et de citer le cas de l'oncogénétique (diagnostic de prédisposition aux formes héréditaires de cancer), qui attend beaucoup de l'étiquetage RFID de prélèvements allié à l'alimentation de bases de données, objet d'un projet du pôle de compétitivité SCS (solutions communicantes sécurisées, projet Pac-ID), pour consolider ses avancées.

L'Europe consulte

-Jusqu'au 28 novembre, la Commission européenne ouvre une consultation publique sur les initiatives publiques et privées susceptibles de consolider le leadership de l'Europe pour l'émergence de l'internet des objets, sur le site : http://ec.europa.eu/yourvoice/consultations/index_en.htm et www.iot-visitthefuture.eu -La consultation se situe dans la lignée de la déclaration de Viviane Reding, Membre de la Commission européenne responsable de la Societe de l'Information et des Medias : L'Internet du Futur: ouvert, démocratique et neutre lors de la Conférence Internet des Objets - Internet du Futur, Nice, le 6 octobre 2008 (www.internet2008.fr)

Un projet de bague avec une puce NFC intégrée séduit les internautes

La technologie sans fil NFC, de plus en plus intégrée dans les smartphones, permet l'échange de do

le 29/07/2013, par Relaxnews, 146 mots

L'armée française suit ses équipements avec des puces RFID

Le projet SILRIA (Système d'Information Logistique de suivi de la Ressource Inter-Armées) prévoit d'étiqueter le matériel avec des puces RFID. Il vient d'être attribué par le ministère de la Défense à un...

le 02/04/2013, par Bertrand LEMAIRE, 235 mots

MWC 2013 : Les grands opérateurs mobiles asiatiques coopèrent sur les...

Les trois plus grands opérateurs de Chine, Japon et Corée sont tombés d'accord pour assurer l'interopérabilité de leu

le 25/02/2013, par Jean Pierre Blettner avec IDG News Services, 255 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »