La 4G entre dans l'entreprise sur la pointe des pieds

le 11/10/2013, par Jean Pierre Soulès, Mobiles, 462 mots

Autant les opérateurs mènent grand battage auprès du grand public pour le lancement de la 4G, autant ils se montrent peu diserts sur leur offres  professionnelles.  Pourtant, elles devraient donner des ailes à la grande tendance du moment dans l'entreprise : la mobilité.

La 4G entre dans l'entreprise sur la pointe des pieds

La 4G est d'abord une affaire de puissance, les débits pratiques  (de 60 à 100 Mbit/s) sont comparables à ceux sur l'Ethernet classique.  Le mobile peut donc se substituer au poste de travail : l'utilisateur est par exemple en mesure  de participer à une visioconférence HD depuis sa tablette ou son smartphone (réunion de direction, technicien sur place consultant un expert....), synchroniser, stocker, télécharger  des documents, partager des documents dans le Cloud très rapidement et même substituer un accès internet fixe sur un site secondaire ou temporaire, sans infrastructure lourde ni délai de déploiement.

Fin 2012, Orange s'arrogeait le titre de premier opérateur à lancer une offre spécifique à ses clients professionnels et aux entreprises en France métropolitaine : l'Edition Spéciale 4G entreprises. Elle se caractérise par un volume trafic de 15 Go. Au-delà, le débit est limité ; le peer-to-peer et l'accès aux newsgroups est interdit. L'abonnement mensuel de  79 € comprend la fonction modem (utilisation de son téléphone comme modem 4G pour sa tablette ou son PC portable), la VoIP et le streaming. Cette Édition Spéciale inclut également un forfait ajustable pour les déplacements à l'étranger : USA - Canada - Europe, d'un côté ; reste du monde de l'autre.

De nouveaux terminaux

SFR participe également à la fête par le biais  de sa division Buisiness Team et propose des forfaits 4G de 2Go à 8Go de données mensuelles pour smartphones (21 €) et tablettes/PC (28 €). L'opérateur met également à son catalogue des clés point d'accès WI-FI pouvant raccorder jusqu'à 8 utilisateurs simultanément au réseau 4G. Ses offres incluent un service de gestion et de sécurité des terminaux (configuration à distance et sécurisation des données en cas de perte ou de vol).  Les utilisateurs ont un accès illimité aux applications cloud souscrites chez SFR Business Team telles que les solutions de sauvegarde, stockage et de synchronisation des données (SFR Sync, SFR Back Up) et de collaboration (Microsoft Office 365).

Enfin, Bouygues Telecom nourrit de grandes ambitions. Il annonce que 70 % des entreprises sont couvertes depuis le 1er octobre et que 100% des offres de Bouygues Telecom Entreprises (BTE) incluent la 4G.  À la différence de bien  de ses concurrents, BTE ne limite pas le débit au-delà du seuil choisi par le client (500Mo, 3Go ou 10Go), mais facture le trafic par méga-octet supplémentaire.  Cette facturation est plafonnée  à 120 € (ht), les tarifs de base allant de 19 € à 39 €.

Fonctionnant dans des bandes spécifiques ou reprises de fréquences sur d'anciens réseaux (exemple 800 MHz), elle met notamment en oeuvre, une modulation spécifique, ce qui nécessite un nouveau mobile estampillé 4G. Tous les opérateurs en proposent désormais une gamme complète.

Très chère facture StopCovid

Cédric O et l'équipe de StopCovid ont fait un point d'étape sur l'application de traçage et les chiffres sont cruels. Presque 2 millions de téléchargements, mais un fort taux de désinstallation. Pire,...

le 23/06/2020, par Jacques Cheminat, 549 mots

Realme 6i vs 6 vs 6 Pro : Quelle est la différence ?

Le fabricant chinois Realme propose trois versions de son Realme 6. Un comparatif entre les trois devrait vous aider à savoir lequel correspond le mieux à votre usage. Depuis le lancement, mi-mars, 

le 06/04/2020, par Chris Martin, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 930 mots

Transformer un iPhone pour faire de la visio sur un laptop

C'est le moment de ressortir un ancien iPhone 5 ou iPad mini 2 pour exploiter la fonction vidéo lors d'un réunion à distance. Ce n'est pas parce que vous travaillez à la maison que vous n'avez plus de réunions...

le 01/04/2020, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 564 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...