La Commission Européenne perquisitionne les grands opérateurs européens dont Orange - Actualités RT Opérateurs/FAI

La Commission Européenne perquisitionne les grands opérateurs européens dont Orange

le 11/07/2013, par Jacques Cheminat avec IDG News Service, Opérateurs/FAI, 235 mots

Les services de la concurrence de la Commission européenne ont mené des perquisitions surprises chez Orange et d'autres opérateurs européens.

La Commission Européenne perquisitionne les grands opérateurs européens dont Orange

Le 9 juillet dernier, Orange, Telefonica et Deutsche Telekom ont eu la visite des services de la concurrence de la Commission européenne. Cette dernière est intervenue, car elle soupçonne les opérateurs d'avoir violé les règles de concurrence en abusant de leur position dominante. Les points de tension portent sur les pratiques sur le marché de gros entre opérateurs à des fins d'interconnexion ou de peering. L'exécutif bruxellois souligne dans un communiqué que cette interconnexion est « cruciale pour le fonctionnement d'Internet et pour la capacité des utilisateurs finaux à accéder aux contenus Internet avec la qualité de service requise, quel que soit la localisation du fournisseur de services ».

En France, le problème s'est posé avec l'affaire entre Cogent et Orange. Le second avait demandé une compensation financière à l'opérateur américain pour un dépassement de trafic lié au développement du site Megaupload. Comme le rappelle Le Figaro, l'Autorité de la concurrence a donné raison à Orange provoquant quelques remous sur les partisans de la neutralité du Net.

Deutsche Telekom a déclaré dans un communiqué qu'il était « très surpris » par les enquêtes de la Commission, en expliquant que des enquêtes similaires au niveau national avaient été abandonnées. « Le marché est dominé par les grands fournisseurs américains, nous ne sommes pas la bonne cible de ces enquêtes », souligne l'opérateur allemand.

Orange arrête de vendre ses offres RTC à dater du 15 novembre

L'opérateur Orange profite de l'annonce de l'Arcep sur les premières zones dans lesquelles le RTC sera remplacé par l'IP pour indiquer qu'il ne commercialisera plus que des offres de téléphonie fixe basées sur...

le 29/10/2018, par Nicolas Certes, 233 mots

Keyyo bientôt dans le giron de Bouygues Telecom

Pour se renforcer sur le marché des TPE et des PME, Bouygues Telecom prépare le rachat de l'opérateur Keyyo, spécialisé dans les services tout-IP. L'opérateur téléphonie et Internet Keyyo est en passe de...

le 25/10/2018, par Serge LEBLAL, 207 mots

L'ICANN a commencé le déploiement du DNS Root KSK

L'organisme Internet Corporation for Assigned Names and Numbers a entamé le 11 octobre le déploiement du DNS Root KSK, la paire de clés servant à sécuriser les serveurs à la base de l'Internet. Une opération...

le 17/10/2018, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 708 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »