La hotline de Free ouverte 24h/24

le 03/11/2006, par Sandra Laffont, Opérateurs/FAI, 150 mots

Alors que sa hotline est souvent pointée du doigt, Free fait des efforts. Sa ligne d'assistance est désormais joignable 24h/24, 7j/7, un moyen de mieux répondre aux attentes de ses abonnés. Pour les clients qui ont problèmes persistants de connexion, il distribue également des cartes permettant de téléphoner gratuitement 30 minutes sur sa hotline. Elle fonctionne comme une carte téléphonique pré-payée. Il faut appeler, depuis un fixe, le numéro indiqué sur la carte. Ce dernier sonne occupé, il faut donc raccrocher. Un serveur vocal rappelle ensuite pour qu'on lui indique le numéro contenu sur la carte à gratter. Une fois cette procédure accomplie, on peut enfin joindre gratuitement la hotline. Alors qu'Alice propose une hotline totalement gratuite ou que Club Internet permet de téléphoner à volonté sur son service d'assistance contre 4E par mois, Free rattrape ici certains de ses concurrents sur le sujet sensible de la qualité du service d'assistance.

Clap de fin pour le Cebit

Créé en 1986, le Cebit de Hanovre, salon consacré aux technologies informatiques et de télécommunications, vient d'être arrêté par ses organisateurs. Il n'y aura pas d'édition 2019. Les thématiques couvertes...

le 30/11/2018, par Maryse GROS, 410 mots

Orange arrête de vendre ses offres RTC à dater du 15 novembre

L'opérateur Orange profite de l'annonce de l'Arcep sur les premières zones dans lesquelles le RTC sera remplacé par l'IP pour indiquer qu'il ne commercialisera plus que des offres de téléphonie fixe basées sur...

le 29/10/2018, par Nicolas Certes, 233 mots

Keyyo bientôt dans le giron de Bouygues Telecom

Pour se renforcer sur le marché des TPE et des PME, Bouygues Telecom prépare le rachat de l'opérateur Keyyo, spécialisé dans les services tout-IP. L'opérateur téléphonie et Internet Keyyo est en passe de...

le 25/10/2018, par Serge LEBLAL, 207 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »