La mutation du spam - Actualités RT Sécurité

La mutation du spam

le 21/11/2006, par Olivier Descamps, Sécurité, 149 mots

L'éditeur d'antispams IronPort publie les dernières statistiques de son centre opérationnel d'identification des menaces. Il relève en un an un bond de 421 % du taux de pourriels véhiculés sous forme d'images. Un courrier non sollicité sur quatre abandonne désormais la forme texte traditionnelle pour tromper plus facilement les logiciels de protection de la messagerie. Conséquence du succès des images : la taille moyenne des pourriels est passée de 8,9 Ko à 13 Ko. Le volume total de spam est quant à lui estimé à 61 milliards de messages par jour soit deux fois plus que l'année dernière à la même époque (presque trois fois plus si l'on considère la consommation de bande passante). « En raison de la prolifération du spam et du recul des taux d'interception, l'utilisateur moyen reçoit deux à trois fois plus de courriels indésirables depuis le début de 2006 », estime-t-on chez Ironport. L'éditeur revendique un taux de blocage du spam image de 98 %.

Centreon donne une autonomie de supervision aux sites distants

Solution de superversion centralisée des équipements connectés sur IP, le logiciel open source Centreon s'est complété d'un Remote Server qui apporte une autonomie aux implantations délocalisées. Une avancée...

le 06/11/2018, par Maryse GROS, 647 mots

Assises de la Sécurité 2018 : L'ANSSI encourage l'analyse de risques

Lors de son discours inaugural des Assises de la sécurité, le directeur général de l'ANSSI Guillaume Poupard a insisté sur la généralisation de l'analyse de risque numérique au sein des entreprises. Le Cloud...

le 12/10/2018, par Jacques Cheminat, 818 mots

Airbus et Atos fourniront la pile cyberdéfense des institutions...

Airbus Cybersecurity et Atos viennent d'être retenus pour 6 ans par le Conseil de l'UE comme fournisseurs privilégiés de solutions de sécurité. Ils vont déployer une cyberprotection sur les systèmes...

le 10/10/2018, par Maryse GROS, 278 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »