Le Conseil Général des Côtes d'Armor crypte ses 400 ordinateurs portables - Actualités RT Sécurité

Le Conseil Général des Côtes d'Armor crypte ses 400 ordinateurs portables

le 18/04/2008, par Bertrand LEMAIRE, Sécurité, 252 mots

ZoneCentral de Prim'X Technologies a été choisi pour sécuriser 400 ordinateurs portables de travailleurs sociaux en chiffrant des répertoires sensibles avec séquestre des clés de cryptage.

Le Conseil Général des Côtes d'Armor crypte ses 400 ordinateurs portables

Les 400 travailleurs sociaux du Conseil Général des Côtes d'Armor sont équipés d'ordinateurs portables. Or, de par leur métier, ces fonctionnaires sont amenés à traiter des données très sensibles. Il devenait important de protéger des répertoires du disque dur en cas, de perte ou de vol de la machine. Un chiffrement à la volée La collectivité a fait le choix de ZoneCentral de la société Prim'X Technologies. Cette solution permet de chiffrer des répertoires en utilisant des certificats classiques à la norme X 509. Le cryptage s'effectue à la volée, sans intervention manuelle de l'utilisateur. Par ailleurs, ZoneCentral possède également des fonctions d'effacement réel de fichiers. Les certificats sur des clés USB Les certificats sont stockés sur des clés USB selon un système fourni par Scrypto Systèmes. Ils sont générés et séquestrés dans les serveurs Windows Server 2003 du Conseil Général, avec les fonctions de base de ce système d'exploitation (service Windows Certificate Service 2). Le recouvrement des clés séquestrées, en cas de perte de la clé USB par exemple, ne peut s'effectuer qu'avec une clé X 509 habilitée. Ce recouvrement est nécessaire pour déchiffrer un répertoire. Le déploiement sera achevé en Juin 2008 Débuté fin 2007, la moitié des portables étaient équipés du client ZoneCentral en mars dernier. Le solde sera progressivement équipé jusqu'en juin 2008. L'ensemble du projet a coûté 485 000 € sur trois ans. Le Conseil Général n'a pas souhaité détailler ce budget.

Comment désactiver le protocole LLMNR dans Windows Server

De façon générale, LLMNR ou Link-Local Multicast Name Resolution (résolution de noms multidiffusion) n'est pas nécessaire dans les réseaux modernes et il laisse la porte ouverte aux attaques man-in-the-middle....

le 07/11/2019, par Susan Bradley, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 809 mots

« Les entreprises plus ciblées que le grand public », selon Mikko...

Au cours des deux dernières années, les pirates ont changé de cible. Le grand public est moins visé que les entreprises, et les attaques contre ces dernières sont de plus en plus sophistiquées. Lors du CeBit...

le 04/11/2019, par Julia Talevski, ARNnet (adapté par Jean Elyan), 590 mots

Cisco émet un avis de sécurité critique pour le conteneur REST API de...

La vulnérabilité dans le conteneur de service virtuel Cisco REST API de IOS XE - elle porte la référence CVE-2019-12643 - pourrait permettre à des attaquants de récupérer le token-id d'un utilisateur...

le 23/10/2019, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 497 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...