Le RFID pour repérer les canalisations PVC - Actualités RT RFID

Le RFID pour repérer les canalisations PVC

le 30/11/2010, par reseaux-telecoms.net, RFID, 362 mots

Le RFID pour repérer les canalisations PVC

Cocorico ! La société française Ryb vient de présenter la première canalisation plastique détectable et communicante au monde. Elle intègre pour cela une technologie de type RFID développée en partenariat avec les laboratoires de recherche du CEA. Ce type de canalisation devrait améliorer la sécurité, le suivi et l'entretien des réseaux de gaz, d'eau potable, d'eaux usées et industrielles, d'électricité et de télécommunication. 

Cette invention aura nécessité trois ans de recherche, de multiples fausses pistes, et 1 million d'euros d'investissement. Des chantiers tests ont eu lieu avec succès dans la région Rhône-Alpes. Des essais ont également été conduits sur la plateforme expérimentale de la recherche de GDF SUEZ. La prochaine étape vise à travailler avec les gestionnaires et opérateurs de réseaux afin d'intégrer cette technologie au sein de leurs systèmes d'information.

Par nature, les canalisations plastiques sont inertes et difficilement détectables une fois enfouies. Seuls les relevés topographiques permettent de les situer. Mais l'environnement urbain évolue, rendant difficile une vision précise du sous-sol. Afin de répondre à cette problématique majeure, la société RYB collabore depuis trois années avec le CEA-Leti (Laboratoire d'Electronique de Technologie de l'Information), basé à Grenoble.

Ce partenariat a permis la conception et la mise au point de la première canalisation plastique détectable et communicante au monde baptisée Eliot. Elle intègre un nouveau type de technologie RFID. La canalisation est détectable jusqu'à 1,50 m de profondeur d'enfouissement, avec une précision horizontale de l'ordre de quelques centimètres.  Les opérations de détection, localisation et de lecture des informations stockées dans la puce RFID sont insensibles à l'environnement de la canalisation comme le type de sols (goudron, sable, terre, cailloux, secs, humides, etc...) et même si elle est immergée dans l'eau (en nappe phréatique par exemple).

Le temps de réponse annoncé est d'un dixième de seconde. Les informations stockées sont : type de canalisation détectée (application), date de fabrication, date de pose, numéro de série, diamètre, pression nominale, etc... Le dispositif qui est intégré dans la canalisation autonome ne requiert aucune alimentation électrique. En pratique, des tags RFID spéciaux sont intégrés à la canalisation, à intervalles réguliers, selon un procédé breveté. Ils sont ensuite codés pour embarquer les informations propres à chaque canalisation.

Photo D.R.

Un projet de bague avec une puce NFC intégrée séduit les internautes

La technologie sans fil NFC, de plus en plus intégrée dans les smartphones, permet l'échange de do

le 29/07/2013, par Relaxnews, 146 mots

L'armée française suit ses équipements avec des puces RFID

Le projet SILRIA (Système d'Information Logistique de suivi de la Ressource Inter-Armées) prévoit d'étiqueter le matériel avec des puces RFID. Il vient d'être attribué par le ministère de la Défense à un...

le 02/04/2013, par Bertrand LEMAIRE, 235 mots

MWC 2013 : Les grands opérateurs mobiles asiatiques coopèrent sur les...

Les trois plus grands opérateurs de Chine, Japon et Corée sont tombés d'accord pour assurer l'interopérabilité de leu

le 25/02/2013, par Jean Pierre Blettner avec IDG News Services, 255 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »