Les nouveaux téléphones Lumia sauveront-ils Microsoft sur le marché des mobiles ? - Actualités RT Mobiles

Les nouveaux téléphones Lumia sauveront-ils Microsoft sur le marché des mobiles ?

le 08/10/2015, par Blair Hanley Frank, IDG NS, Mobiles, 621 mots

L'acquisition de Nokia début 2014, pour 7,2 milliards de dollars, a tourné au désastre pour Microsoft qui  a passé une perte de 7,5 milliards de dollars. En revanche, le lancement de Windows 10 au mois de juillet dernier lui offre une base de clientèle intéressante pour se relancer dans les mobiles.

Les nouveaux téléphones Lumia sauveront-ils Microsoft sur le marché des mobiles ?

Mardi matin, Panos Panay, responsable de la division hardware de Microsoft,  a annoncé deux nouveaux smartphones Lumia. Mais il était porteur d'un autre message : donnez une chance aux smartphones Windows. Les gens de Redmond ne sont pas aveugles sur ce marché des smartphones, ils savent pertinemment  qu'au plan mondial, c'est essentiellement un duopole entre Google et Apple qui truste plus de 90 % du marché.

Panos Panay a d'ailleurs lancé un autre message en soulignant l'adoption rapide de Windows 10, qui tourne sur plus de 110 millions de terminaux, dix semaines seulement après le lancement du système d'exploitation. « Maintenant, nous voulons mettre Windows dans votre poche », at-il lancé. « 110 millions de personnes utilisent désormais Windows 10. Si vous n'aviez pas pensé à ces smartphones jusqu'à présent, il  est temps de vous réveiller. Passez seulement une minute, avec les applications, disponibles pour 110 millions d'utilisateurs en seulement dix semaines, l'occasion est incroyable ».

Attirer des développeurs

Microsoft va devoir faire face à un enchaînement de défis : construire un système d'exploitation et conduire à son adoption massive par les consommateurs, puis tirer parti de sa part de marché sur les tablettes et les ordinateurs de bureau afin d'attirer des développeurs qui créeront  des expériences valables également sur un smartphone fonctionnant sous Windows. Ces applications universelles pour Windows 10 sont la clé des ambitions de l'éditeur, car elles forment aussi un nouveau continuum pour Microsoft permettant aux utilisateurs de téléphones de les utiliser comme un ordinateur de travail. Dans cette optique, mardi matin, Panos Panay a dévoilé les Lumia 950 et 950 XL, deux nouveaux smartphones conçus pour tirer parti des fonctionnalités de Windows 10 Mobile.

Tout cela est bel et bon, mais les smartphones Windows ne peuvent pas réussir uniquement grâce à l'énergie du seul Panos Panay. Microsoft doit encore composer avec la plateforme et l'éco-système d'apps. Plus tôt dans la présentation, le vice-président Terry Myerson a joyeusement lancé à l'assistance que Facebook avait accepté de sortir une nouvelle version de son application principale pour Windows 10, ainsi que des versions rafraîchies de Messenger et Instagram. Et l'un des avantages potentiels pour les utilisateurs de Windows dans l'accord passé entre Microsoft et Google la semaine dernière est que Windows Phone peut enfin obtenir une application YouTube construite par Google.

Absence d'apps majeures

De tels exemples montrent clairement la gravité de la situation des apps sur les smartphones Windows. En ce moment, sur la plate-forme sont absentes des applications clés comme snapchat, ou d'autres très prisées comme Twitter et Facebook.  Pourtant, Microsoft a réussi à engager une transformation dont il a besoin dans le mobile. Sa ligne de produits Surface a grimpé à un milliard de dollars ces trois dernières années, ses concurrents s'efforçant de copier la conception de la tablette Microsoft avec un clavier détachable. La série des Surface Pro a débuté sur un marché des portables « deux en un » pouvant être utilisés à la fois comme tablettes et comme ordinateurs portables ce qui l'a rendu très populaire.

Un autre problème se pose, Microsoft ne produit pas une aussi large gamme de téléphones que Nokia. Il semble miser sur les fabricants de terminaux tiers pour rester agile, ce qui reste néanmoins difficile. Après tout, ce sont les mêmes fabricants de téléphones que Microsoft a implicitement snobé quand il a acheté Nokia et, pour eux, fabriquer des téléphones Windows n'apporte pas des ventes massives. En fin de compte, il reste à vérifier ce que Microsoft peut vraiment faire dans un marché aussi concurrentiel.

En photo : Panos Panay présentant le nouveau Lumia 950 mardi matin

Cortana sur iPhone et Android ? HP à nouveau dans les smartphones ?...

Malgré un ralentissement des ventes de smartphones, le marché continue à offrir des surprises. A deux semaines de Noël et presque à un mois du CES,on pouvait penser que les fabricants de smartphones mettraient...

le 15/12/2015, par Andy Patrizio, NetworkWorld, 607 mots

Internet des objets : après le LTE et le WiFi, les réseaux électriques

Il faut s'habituer à un nouvel acronyme, LPWA pour low-power wide area, il désigne les réseaux nés avec l'Internet des objets.  On connaît  Ingénu, Sigfox, LoRaWAN, NB-LTE, en tout une dizaine de réseaux ou de...

le 11/12/2015, par Didier Barathon, 388 mots

iOS et Android seront-ils bientôt obsolètes ?

Le marché des OS mobiles va finalement évoluer vers un produit qui part d'un smartphone pour aller vers  un PC. Pour le chroniqueur Rob Enderle, il semble que ni Apple ni Google ne pourront dominer ce...

le 07/12/2015, par Rob Enderle, CIO, 673 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »