Les PME incitées à se tourner davantage vers les TIC

le 07/03/2006, par Vincent Delfau, RFID, 450 mots

Le ministère des PME veut inciter 200 000 petites entreprises à tirer davantage profit des nouvelles technologies. A travers un programme de deux ans et 7 ME, plusieurs initiatives seront mises en oeuvre afin de permettre aux TPE et PME "d'innover plus, d'exporter plus, d'embaucher plus".

"Bousculer les comportements". C'est ce que compte réaliser Renaud Dutreil, le ministre des PME, en développant l'usage des nouvelles technologies par les petites entreprises. Un mouvement considéré comme "une nécessité incontournable". Un recours accru aux nouvelles technologies nécessaire Si, comme l'indique la récente étude annuelle BNP Paribas Lease Group, 89 % des PME françaises disposent d'un accès Internet haut débit, la part de leurs investissements consacrés aux TIC n'a pas augmenté entre 2004 et 2005, stagnant à 28 %. Les petites entreprises sont, en outre, moins nombreuses que leurs voisines européennes à s'afficher sur le web : 52 % seulement possèdent un site Internet, contre 82 % des PME allemandes et 77 % des britanniques. Enfin, 840 000 petites sociétés sont "totalement déconnectées de l'économie numérique", d'après le ministère, et seules 15 % "tirent pleinement profit des TIC". Trois axes de développement Mis en oeuvre dans le cadre du programme "croissance PME, compétitivité et performance", l'action "Entrepreneurs, faîtes le choix de l'économie numérique" s'appuie sur trois piliers, combinant formation, campagne de communication et avantages commerciaux. Le ministère lancera ainsi une offre de découverte des TIC, à travers les "Passeports pour l'Economie Numérique". L'offre, gratuite, permettra aux entreprises de réaliser les avantages qu'elles peuvent tirer de l'usage des nouvelles technologies. Une vingtaine de modules d'initiation et de présentation, au contenu pratique, seront proposés dans 600 points d'accueil. Les PME composeront leur programme à la carte, l'objectif étant de permettra à 200 000 entreprises de bénéficier d'un passeport d'ici deux ans. Renaud Dutreil a également estimé nécessaire une meilleure adaptation des offres commerciales aux besoins et aux compétences des petites structures. Un effort de consultation avec les acteurs du marché des TIC sera mis en place afin de parfaire les offres d'équipements informatiques - notamment dans les secteurs porteurs comme la dématérialisation - et télécoms, de distribution, de financement, etc. Les PME et TPE détentrices d'un passeport pour l'économie numérique bénéficieront d'avantages commerciaux ou de conditions de financement intéressantes et les partenaires commerciaux verront leurs offres labellisées. Enfin, pour accompagner ces mesures, le ministère des PME s'appuiera sur une vaste campagne de communication vantant les avantages de l'économie numérique. Le mot d'ordre : faire prendre conscience que les nouvelles technologies constituent une culture appelée à se pérenniser et offrir l'occasion d'en découvrir toutes les applications qui peuvent en découler. Au total, le ministère devrait consacrer 7 millions d'euros dans ce programme. Une somme à laquelle il faudra ajouter le financement de la campagne de publicité, qui sera assurée par un club formé par les partenaires. L'opération sera lancée officiellement à l'automne 2006.

Un projet de bague avec une puce NFC intégrée séduit les internautes

La technologie sans fil NFC, de plus en plus intégrée dans les smartphones, permet l'échange de do

le 29/07/2013, par Relaxnews, 146 mots

L'armée française suit ses équipements avec des puces RFID

Le projet SILRIA (Système d'Information Logistique de suivi de la Ressource Inter-Armées) prévoit d'étiqueter le matériel avec des puces RFID. Il vient d'être attribué par le ministère de la Défense à un...

le 02/04/2013, par Bertrand LEMAIRE, 235 mots

MWC 2013 : Les grands opérateurs mobiles asiatiques coopèrent sur les...

Les trois plus grands opérateurs de Chine, Japon et Corée sont tombés d'accord pour assurer l'interopérabilité de leu

le 25/02/2013, par Jean Pierre Blettner avec IDG News Services, 255 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...