Localisation des passagers par RFID ou bluetooth testée à l'aéroport de Copenhague - Actualités RT RFID

Localisation des passagers par RFID ou bluetooth testée à l'aéroport de Copenhague

le 04/06/2008, par Cécile Blanchard, RFID, 142 mots

Localisation des passagers par RFID ou bluetooth testée à l'aéroport de Copenhague

Le projet danois Spopos permet de repérer la position des personnes en partance dans les aéroports, afin de les appeler et de leur indiquer comment se rendre le plus rapidement à destination. Le système est testé depuis le 15 mai sur les vols de l'aéroport de Copenhague en partance pour Sharm El Sheikh (Egypte). Un moyen de savoir où se trouvent les retardataires d'un vol et de les guider. Comment ça marche ? Les passagers sont localisés grâce à leur téléphone mobile grâce aux technologies RFID ou Bluetooth. Les 2000 m2 de l'aéroport sont ainsi équipés d'antennes bluetooth et de tags RFID qui permettent de repérer les passagers. Il est alors possible de savoir si les retardataires sont déjà dans les lieux ou s'ils ne viendront pas, et si l'avion doit attendre leur venue. Une manière de limiter et de gérer au mieux les retards.

Un projet de bague avec une puce NFC intégrée séduit les internautes

La technologie sans fil NFC, de plus en plus intégrée dans les smartphones, permet l'échange de do

le 29/07/2013, par Relaxnews, 146 mots

L'armée française suit ses équipements avec des puces RFID

Le projet SILRIA (Système d'Information Logistique de suivi de la Ressource Inter-Armées) prévoit d'étiqueter le matériel avec des puces RFID. Il vient d'être attribué par le ministère de la Défense à un...

le 02/04/2013, par Bertrand LEMAIRE, 235 mots

MWC 2013 : Les grands opérateurs mobiles asiatiques coopèrent sur les...

Les trois plus grands opérateurs de Chine, Japon et Corée sont tombés d'accord pour assurer l'interopérabilité de leu

le 25/02/2013, par Jean Pierre Blettner avec IDG News Services, 255 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »