Microsoft ne veut pas tuer Windows Phone, selon Satya Nadella - Actualités RT Mobiles

Microsoft ne veut pas tuer Windows Phone, selon Satya Nadella

le 15/07/2015, par Mark Hachman, PC World, Mobiles, 486 mots

Les commentaires sur l'échec pour Microsoft du rachat des activités mobiles de Nokia ont perturbé son Pdg  Satya Nadella. Non seulement il a dû aggraver les plans de restructuration de l'éditeur, mais l'image du groupe est abîmée.

Microsoft ne veut pas tuer Windows Phone, selon Satya Nadella

Windows Phone ne va donc  pas disparaître a tenu à affirmer Satya Nadella. Le Pdg de Microsoft tient à rétablir les faits. Son objectif, comme pour toutes ses activités, est de créer de nouvelles lignes de produits appuyées par des partenariats industriels. Dans le secteur de la téléphonie, els éventuels partenaires  n'ont pas suivi l'éditeur. Dans une interview, il explique que "Si il y a beaucoup d'OEMs, nous aurons une stratégie. Si il n'y a en a pas, nous aurons aussi une stratégie". Microsoft semble se contenter de faire cavalier seul, à moins qu'un industriel ne se décide à l'accompagner, HTC ou Samsung par exemple. A noter, que dans le même temps, Nokia veut revenir dans les mobiles et cherche également un partenaire industriel.

Ce travail avec des partenaires est un est important. Avec le lancement de la Surface 3, Satya Nadella avait également affirmé que Microsoft serait un exemple à suivre pour l'industrie. Cette stratégie est valable dans le soft, où pour Sway ou Gigjam, Microsoft est sorti de sa hiérarchie traditionnelle pour créer des applications interdisciplinaires. Il a aussi expliqué comment la nouvelle vision de Microsoft aura une incidence sur les développeurs et les consommateurs, en particulier dans les activités  mobiles.

Windows 10 Mobile n'est pas un système d'exploitation autonome

Satya Nadella a également insisté sur le fait que Windows 10 Mobile n'est qu'un aspect de Windows 10, un système d'exploitation qui chevauche plusieurs plates-formes matérielles: l'ordinateur de bureau, l'ordinateur portable, la tablette, le téléphone, Surface, HoloLens, et la Xbox. Satya Nadella a clairement indiqué qu'il ne voit pas Windows 10 Mobile comme un système d'exploitation autonome, comme l'est maintenant Windows Phone 8.1.  C'est aussi la clé pour attirer de nouveaux développeurs et les amener sur Windows, Xbox ou les HoloLens. «Parlez de nous à quelqu'un comme si nous étions Airbnb. Certes on pourrait être plus attractif, compte tenu de notre part de marché de 3% sur le téléphone, mais on peut réellement construire quelque chose pour le PC de bureau et pour la Xbox ... et pour une application de téléphonie " souligne le Pdg de Microsoft.

Un élément clé pour ces applications, téléphone ou PC de bureau, sera le marché des entreprises. Au moment de la restructuration, le Pdg de Microsoft a redit que les activités de Microsoft se concentreront sur trois choses : les terminaux bas de gamme, les téléphones Windows, et les terminaux pour les entreprises.

Nous savons maintenant que Microsoft est dans les téléphones pour le long terme. Et cela est rassurant, à la fois pour les fans de la plate-forme et pour ceux qui gardent un oeil sur le long terme.

En photo :Présenté comme un échec industriel il y a cinq jours, Windows Phone est réhabilité parle PDG de Microsoft en personne

Android 10 Q : Date de sortie, nom et fonctionnalités

Par rapport aux dates de sorties des anciennes versions, Android 10/Q arrivera plus tôt en 2019. On sait aussi quelles seront les principales nouvelles fonctionnalités. Voici à quoi s'attendre au...

le 20/12/2018, par Marie Black, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 601 mots

Cortana sur iPhone et Android ? HP à nouveau dans les smartphones ?...

Malgré un ralentissement des ventes de smartphones, le marché continue à offrir des surprises. A deux semaines de Noël et presque à un mois du CES,on pouvait penser que les fabricants de smartphones mettraient...

le 15/12/2015, par Andy Patrizio, NetworkWorld, 607 mots

Internet des objets : après le LTE et le WiFi, les réseaux électriques

Il faut s'habituer à un nouvel acronyme, LPWA pour low-power wide area, il désigne les réseaux nés avec l'Internet des objets.  On connaît  Ingénu, Sigfox, LoRaWAN, NB-LTE, en tout une dizaine de réseaux ou de...

le 11/12/2015, par Didier Barathon, 388 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »