Monster se fait voler plus d'un million de données - Actualités RT Sécurité

Monster se fait voler plus d'un million de données

le 22/08/2007, par Véronique Arène, Sécurité, 219 mots

Des pirates ont réussi à pénétrer les serveurs Web du site de recherche d'emploi Monster.com et voler une kyrielle de données personnelles d'utilisateurs du portail. Selon un spécialiste de la sécurité Symantec, il ne s'agit pas de 46 000 personnes infectées, selon un chiffre avancé le week-end dernier, mais de plus de 1,6 million de données concernant plusieurs centaines de milliers d'utilisateurs. Le coupable ? Une variante d'un cheval de Troie baptisé Infostealer.Monstres. Les informations piratées sur les serveurs Web du site comportent les noms, les adresses électroniques et postales, les numéros de téléphone, les logins et mots de passe. Les attaquants ont ainsi rassemblé les adresses e-mail et d'autres informations personnelles, avant d'expédier aux victimes des mails (phishing) ciblés, comportant le virus Banker.c. Ceci afin de recolter des informations bancaires et numéros de sécurité sociale. Prudent, Steve Sylven, porte parole de Monster.com, a indiqué qu'il « réunirait toutes les informations sur le vers, avant de prendre les mesures». Défenseur de son service automatique de recherche, il précise qu'il est difficile de voir si le moteur est utilisé par une véritable personne ou manipulée par un logiciel. « Parmi nos clients importants, nombreux sont ceux qui utilisent notre base de données de façon intensive, indique-t-il. [...]. Par ailleurs, nous ne sommes pas en mesure de confirmer que les comptes ont été endommagés. »

Sur le même sujet

Monster victime de spoofing .

L'avenir du controversé site Pwnhead en question

La question de l'avenir du site Pwnhead, qui répertorie et classe les chercheurs et les conférences sur la sécurité, se pose déjà, deux semaines à peine après son lancement, après les réactions négatives des...

le 16/01/2019, par George Nott, CIO Australie (adaptation Jean Elyan), 910 mots

Cisco met a jour un correctif critique pour son gestionnaire PLM

En fin de semaine dernière, Cisco a livré la mise à jour d'un patch destiné à corriger une vulnérabilité SQL critique dans Cisco Prime License Manager (PLM). Selon Cisco, la faille pouvait permettre à des...

le 24/12/2018, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 284 mots

Test CyCognito, solution de monitoring de la cybersécurité en continu

La plate-forme CyCognito analyse les réseaux comme le font les pirates informatiques, c'est à dire depuis l'extérieur, sans aucune aide et sans profiter d'une règle favorable aménagée dans le processus...

le 19/12/2018, par John Breeden II, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 1261 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »