Motorola propose la conception modulaire de smartphones - Actualités RT Mobiles

Motorola propose la conception modulaire de smartphones

le 30/10/2013, par Didier Barathon, Mobiles, 428 mots

Le hollandais Dave Hakkens a lancé  le système Phonebloks, de conception de smartphones, par une communauté d'utilisateurs sur une plate-forme en ligne. Il a inspiré le géant Motorola (groupe Google) qui souhaite personnaliser au maximum ses futurs produits et veut s'inspirer pour cela des meilleures idées.

Motorola  propose la conception modulaire de smartphones

Le projet de Motorola se nomme Ara. Il est évoqué dans un blog du constructeur, celui de Motorola advanced technology, animé par Paul Eremenko. Motorola va  inciter des personnes extérieures à apporter leurs idées pour concevoir ses futurs smartphones. Des prix sont prévus pour pimenter l'expérience et motiver les contributeurs. Une version alpha du kit de développement sera disponible cet hiver.  

«Nous allons travailler sur Ara à l'air libre », note Paul Eremenko, le dialogue avec la communauté Phonebloks se fera tout au long du processus de développement et permettra de poser des questions à nos chercheurs, les bénévoles intéressés nous aiderons à apprendre sur la manière dont les gens font leurs choix. Nous allons faire pour le matériel ce que la plate-forme Android réussit pour les logiciels : créer un éco système. »

Comprimer les délais de développement

L'appel à des tiers pour concevoir les smartphones permettra d'abaisser les barrières à l'entrée  sur ce marché, comprimer les délais de développement et agrandir le rythme de l'innovation. Motorola veut carrément donner le pouvoir aux utilisateurs. Ils choisiront leurs propres composants pour avoir leur propre smartphone.

Le travail de co-conception sera basé sur un « endosquelette » et des modules. Un module pouvant être aussi bien un processeur, un clavier, un écran, une batterie, les capteurs médicaux, ou quelque chose qui n'a pas encore été inventé !

Fédérer des idées novatrices

Motorola a de la suite dans les idées. L'été dernier, la société a fait une tournée avec un camion rempli d'imprimantes 3D et de matériels mobile haut de gamme. Il s'agissait déjà de réunir des personnes extérieures intéressées pour trouver de nouvelles options sur ces produits. C'était le projet Sticky. Phonebloks de son côté songe à coordonner une campagne de réseaux sociaux pour fédérer des idées novatrices sur de nouveaux produits.

Projet Ara ou projet Stocky, Motorola semble décidé à ouvrir les portes de ses équipes de recherche aux idées venues de l'extérieur. Comme sa maison mère Google avec Android, Motorola veut piocher à l'extérieur pour concevoir ses produits. Sauf qu'il s'agit non plus d'apps mais de matériel. Et c'est là toute la difficulté. Changer un écran en fonction de la demande d'un utilisateur sera assez facile, changer un composant beaucoup moins. Autre obstacle : que penseront les opérateurs d'une telle innovation ? Seront-ils disposés à vendre les smartphones ainsi conçus ?

 

Les meilleurs VPN mobiles pour l'entreprise (2e Partie)

Voici une sélection de six VPN de fournisseurs différents. Chacun d'entre eux est capable de connecter en toute sécurité des périphériques mobiles à votre réseau d'entreprise, s'il prend en charge les options...

le 16/09/2019, par Tim Ferrill, CSO (adaptation Jean Elyan), 683 mots

Tout ce que vous devez savoir sur HarmonyOS

Lors de sa conférence développeurs annuelle qui a eu lieu la semaine dernière à Dongguan (Chine), Huawei a annoncé son propre système d'exploitation propriétaire Harmony OS. Voilà ce que l'on sait pour...

le 13/08/2019, par Fergus Halliday, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 751 mots

Le smartphone pliable de Samsung est encore immature

Un smartphone pliable ? Mille fois non ! Apple a eu raison d'attendre avant de livrer un iPhone pliable. À une semaine de la commercialisation du Galaxy Fold, Samsung aurait sans doute préféré rédiger un...

le 19/04/2019, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1112 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...