Nokia confirme son retour dans les smartphones, légalement ce ne sera pas avant fin 2016 - Actualités RT Mobiles

Nokia confirme son retour dans les smartphones, légalement ce ne sera pas avant fin 2016

le 15/07/2015, par Didier Barathon, Mobiles, 397 mots

Microsoft avoue son échec dans la reprise de Nokia Mobiles. C'est le moment que choisit l'équipementier finlandais pour affirmer une fois de plus son retour dans les mobiles, encore faut-il trouver des partenaires, industriels et commerciaux.

Nokia confirme son retour dans les smartphones, légalement ce ne sera pas avant fin 2016

Nokia a vendu son activité smartphones, avec la R&D et les logiciels à Microsoft, en septembre 2013, vente finalisée au mois d'avril 2014. Entre temps, Microsoft avait changé de Pdg, le nouveau Satya Nadella étant opposé à cette opération. Nokia lui aussi a opéré cette mutation, Rajeev Suri est devenu Pdg, Stephen Elop, son prédécesseur  partant chez Microsoft où on le donne un temps futur n°1. Il a été éjecté il y a un  mois, après l'échec du rachat de Nokia Mobiles. Voilà pour l'histoire récente.

Nokia, après son coup d'éclat dans le rachat d'Alcatel-Lucent, ne veut pas se contenter d'un rôle d'équipementier. Il veut revenir dans les mobiles et le confirme semaine après semaine, d'interviews en notes. Cette fois, c'est Robert Morlino, un porte-parole de la société, basé aux Etats-Unis, qui confirme la stratégie dans une note écrite. Il explique en particulier que Nokia est à la recherche d'un partenaire industriel pour fabriquer les smartphones. Nokia  a procédé ainsi pour mettre sur le marché sa tablette Nokia N1 Android., fabriquée par Foxconn à Taïwan. Une autre tablette serait dans les cartons du finlandais.

Nokia n'a pas le droit de lancer ses propres smartphones

Le Pdg de Nokia, Rajeev Suri, avait déjà affirmé cette ambition il y a un an, lors du lancement de cette tablette. Il avait aussi évoqué des box pour le marché domestique et des produits de sécurité. Toutefois, Nokia n'a pas le droit de lancer ses propres smartphones avant le quatrième trimestre 2016. Le délai n'est pas de trop pour chercher non seulement un fabricant, mais un réseau de distribution, des forces commerciales. Toutes sont passées chez Microsoft.

Le finlandais est également en train de vendre son activité de géolocalisation Here qui pourrait lui fournir les 3 ou 4 milliards d'euros nécessaires à son retour dans les mobiles. Here est valorisé à 2 milliards d'euros dans les comptes de Nokia, groupe qui vaut près de 24 milliards à la Bourse d'Helsinki. Cette filiale est l'héritière de Navteq, société américaine que le Finlandais avait acquise pour 8,1 milliards de dollars en 2008.

En photo : Rajeev Suri, arrivé aux commandes de Nokia il y a dix huit mois, achète Alcatel-Lucent, vend Here et revient dans les mobiles.

Les meilleurs VPN mobiles pour l'entreprise (2e Partie)

Voici une sélection de six VPN de fournisseurs différents. Chacun d'entre eux est capable de connecter en toute sécurité des périphériques mobiles à votre réseau d'entreprise, s'il prend en charge les options...

le 16/09/2019, par Tim Ferrill, CSO (adaptation Jean Elyan), 683 mots

Tout ce que vous devez savoir sur HarmonyOS

Lors de sa conférence développeurs annuelle qui a eu lieu la semaine dernière à Dongguan (Chine), Huawei a annoncé son propre système d'exploitation propriétaire Harmony OS. Voilà ce que l'on sait pour...

le 13/08/2019, par Fergus Halliday, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 751 mots

Le smartphone pliable de Samsung est encore immature

Un smartphone pliable ? Mille fois non ! Apple a eu raison d'attendre avant de livrer un iPhone pliable. À une semaine de la commercialisation du Galaxy Fold, Samsung aurait sans doute préféré rédiger un...

le 19/04/2019, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1112 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...