Nokia Networks, c'est aussi du big data, de l'analytique et des services managés - Actualités RT Mobiles

Nokia Networks, c'est aussi du big data, de l'analytique et des services managés

le 14/09/2015, par Didier Barathon, Mobiles, 510 mots

Le rachat d'Alcatel-Lucent par Nokia Networks devrait aboutir comme prévu à la fin du 1er semestre 2016, le finlandais fait le tour des 20 juridictions concernées pour obtenir leur accord. En attendant, fidèle à ses bonnes habitudes, il propose comme il le fait chaque semestre de nouvelles annonces pour ses clients opérateurs mobiles.

Nokia Networks, c'est aussi du big data, de l'analytique et des services managés

Nokia Networks propose du big data depuis six ans déjà. Il s'intéresse plus particulièrement au CEM (customer experience management) des opérateurs, en leur proposant sa nouvelle solution Ad Analytics qui permet de suivre le parcours de leurs clients. Les agences de publicité devraient s'y intéresser, elles peuvent ainsi introduire des annonces dans les communication opérateurs/clients, donc procurer un revenu supplémentaire aux opérateurs. Dans la foulée, Nokia lance Big Data Consultancy, sur le même sujet, mais avec l'idée de conseiller les opérateurs. Une activité que Nokia déploie, pour le CEM, le big data et d'autres activités. « C'est un nouveau marché, mais nous travaillons depuis plusieurs années sur ces sujets » note Alain Ferrasse-Palé, directeur général de Nokia Networks France. Aujourd'hui, 50 opérateurs conçoivent de telles solutions avec Nokia pour partenaire.  

La partie managed services est également de plus en plus mise en avant. Les opérateurs sont amenés à fusionner, la gestion de leurs réseaux pendant ces fusions est un axe de développement pour Nokia avec l'installation de NOCs. L'équipementier facilite la vie des opérateurs qui veulent gérer à la fois un réseau fixe et un réseau mobile. Compliqué quand on vient de l'un ou de l'autre univers ou avec des rapprochements transnationaux. Nokia Networks compte une quinzaine de centres de services dans le monde, dont deux très importants au Portugal et en Inde.

Les premières small cells à 1 Gbps

Pour ses activités plus traditionnelles, Nokia Networks poursuit ses avancées. Il lance par exemple les premières small cells à 1 Gbps, une première mondiale. Ils concernent son offre  FlexiZone 2 qui gère jusqu'à trois bandes de fréquences (LTE, LTE-U et Wi-Fi) en simultané. La solution cible les zones urbaines très occupées mais encore mal desservies par les réseaux des opérateurs.

Parallèlement, Nokia Networks propose un service, nommé HetNet, il permet de sélectionner les meilleurs emplacements pour installer les smal cells par exemple dans la rue (en utilisant des cartes 3D) ou dans une tour de bureau (à quel étage sont passées les communications mobiles ?). Cette solution permet de diminuer les coûts, ce qui est justement le principal obstacle pour les opérateurs au déploiement plus massif des small cells.

Nokia Networks enfin, comme il l'avait précisé en début d'année, poursuit son développement sur les secteurs du Telco Cloud et de la sécurité. Il propose NetworksPerform  un ensemble d'outil  permettant aux opérateurs de passer plus facilement à la virtualisation. Concernant la sécurité, les nouveaux produits visent les procédures d'accès du personnel, SS7, les accès pour les réseaux multi-fournisseurs.

Nokia Networks cherche le moindre segment chez ses clients opérateurs pour se distinguer de ses concurrents. Il est également très engagé sur la 5G comme président du 5GPP, le consortium de normalisation.

En photo : Alain Ferrasse-Palé, directeur général de Nokia Networks France, rappelle l'étendue des prestations proposées par le constructeur

Les meilleurs VPN mobiles pour l'entreprise (2e Partie)

Voici une sélection de six VPN de fournisseurs différents. Chacun d'entre eux est capable de connecter en toute sécurité des périphériques mobiles à votre réseau d'entreprise, s'il prend en charge les options...

le 16/09/2019, par Tim Ferrill, CSO (adaptation Jean Elyan), 683 mots

Tout ce que vous devez savoir sur HarmonyOS

Lors de sa conférence développeurs annuelle qui a eu lieu la semaine dernière à Dongguan (Chine), Huawei a annoncé son propre système d'exploitation propriétaire Harmony OS. Voilà ce que l'on sait pour...

le 13/08/2019, par Fergus Halliday, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 751 mots

Le smartphone pliable de Samsung est encore immature

Un smartphone pliable ? Mille fois non ! Apple a eu raison d'attendre avant de livrer un iPhone pliable. À une semaine de la commercialisation du Galaxy Fold, Samsung aurait sans doute préféré rédiger un...

le 19/04/2019, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1112 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...