Numericable-SFR enraye la chute de ses abonnés, mais entraîne un recul du CA d'Altice - Actualités RT Opérateurs/FAI

Numericable-SFR enraye la chute de ses abonnés, mais entraîne un recul du CA d'Altice

le 28/10/2015, par Didier Barathon, Opérateurs/FAI, 428 mots

Numericable-SFR et sa maison mère, Altice, publient leurs résultats financiers pour le troisième trimestre fiscal. Parallèlement, Patrick Drahi annonce des ventes de participations pour faire face à son endettement.

Numericable-SFR enraye la chute de ses abonnés, mais entraîne un recul du CA d'Altice

Les résultats financiers bruts sont à la baisse dans le groupe de Patrick Drahi. Le chiffre d'affaires trimestriel de Numericable-SFR atteint 2,773 milliards d'euros, en baisse de 3,5%. La baisse n'est que de 0,3% par rapport au trimestre précédent.  La maison mère, Altice (qui n'intègre pas encore Cablevision et  Suddenlink), annonce pour sa part une baisse de son chiffre d'affaires de 2,9%, à 3,844 milliards d'euros. C'est bien le recul de l'opérateur français qui provoque celui d'Altice.

Altice fait état de ses autres filiales. Le CA de Portugal Télécom baisse de 9,4% au trimestre, à 579 millions d'euros (Ebitda + 11,5%). En Israël, les ventes de Hot baissent de 2% à 234 ME (baisse de l'Ebitda de 8%), elles augmentent sous l'effet des taux de change. En République Dominiquaine, le CA de Altice Caribbean augmente de 6,7% à taux de change constant pour un CA de 175 ME, l'Ebitda progressant de 1,9% toujours à taux de change constant.

L'ARPU remonte légèrement

Concernant Numericable-SFR, le groupe détaille ses résultats. Il parle de la fin des désabonnements à partir de septembre, après avoir perdu plus d'un million d'abonnés (1,256), essentiellement dans le mobile en un an. L'ARPU mobile (revenu par abonné) passe à 23,2 euros, contre 23,2, en progression de 0,5 euros. C'est le but. Dans la logique Drahi, on peut perdre des abonnés à condition de faire payer ceux qui restent un peu plus. Pour le fixe, l'opérateur explique investir dans la fibre, notre article de la semaine passée montrait néanmoins les mécontentements de plusieurs collectivités locales. Là aussi l'Arpu progresse de 35,3 à 35,8 euros.

L'autre point noir concerne l'endettement. Numericable-SFR va devoir régler la bagatelle de 2 milliards d'euros de dividendes à Altice, qui détient 78% de son capital. L'opérateur a prévu de verser 2,5 milliards d'euros à ses actionnaires, Altice sera donc largement servi. Pour régler ce dividende, Numericable va emprunter. Il va devoir aussi souscrire aux enchères sur la bande de fréquences des 700 MHz, là il s'apprête à signer un chèque avec neuf  zéros derrière. Sans compter les investissements, en mobile comme en fixe, que le groupe se fait fort de maintenir : 60% de la population couverte en 4G, 65% fin 2015, 90% fin 2017. C'est 421 ME qui ont été investis au seul T3 2015, en hausse de 2% par rapport au trimestre précédent.

Patrick Drahi fait face à l'endettement du groupe, en annonçant la vente de 30% de Cablevision à deux fonds : BC Partners et Canada Pension Plan Investment Board. Signe qu'il doit alléger son endettement.

En photo : Patrick Drahi confirme sa stratégie malgré les pertes d'abonnés et l'endettement

Et la branche entreprises ?

Concernant la branche entreprises (rapprochement entre Completel et SFR Busines Team, le tout étant renommé SFR Business), le groupe annonce un CA trimestriel de 558 ME en baisse de 7,4%. Dans le mobile et en entreprise, le groupe compte 6,630 millions d'abonnés, contre 6,724 au T2. Il ne donne aucune indication sur l'ARPU en entreprise alors qu'il le fait pour l'ARPU grand public.

Aston Martin Red Bull Racing avec AT&T pour couvrir ses besoins...

Grâce à une suite de solutions d'AT&T, l'équipe de Formule 1 d'Aston Martin Red Bull Racing peut mieux utiliser les données partout dans le monde. Fort d'un partenariat de huit ans, AT&T a livré

le 09/04/2019, par Samira Sarraf, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 969 mots

58 Md$ pour la 5G en Chine dans deux ans

Après avoir loupé les trains de la 3G et de la 4G, la Chine s'apprête à investir 58 milliards de dollars dans la technologie 5G dans les deux prochaines années, selon une étude de GSMA Intelligence. Alors que...

le 27/03/2019, par Serge LEBLAL, 285 mots

Circet croque Cableven pour accélérer son essor en Europe

En plein développement hors des frontières européennes, l'intégrateur d'infrastructures de réseaux varois Circet poursuit sa stratégie d'expansion géographique en mettant la main sur Cableven, un opérateur...

le 03/01/2019, par Véronique Arène, 338 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »