Orange amplifie son programme pour start-ups avec Deutsche Telekom et Microsoft - Actualités RT Opérateurs/FAI

Orange amplifie son programme pour start-ups avec Deutsche Telekom et Microsoft

le 13/06/2014, par Didier Barathon, Opérateurs/FAI, 390 mots

En fin de semaine dernière des rumeurs boursières ont fait été d'une possible prise de participation de Deutsche Telekom dans Orange. Démenti formel des deux acteurs qui détiennent l'opérateur anglais EE et renforcent leur coopération.

Orange amplifie son programme pour start-ups avec Deutsche Telekom et Microsoft

Orange et Deutsche Telekom ont chacun leur propre programme d'aide aux start-ups, OrangeFab pour le français, hub :raum pour l'allemand. Ils vont les rapprocher a indiqué Marie-Noëlle Jégo-Laveissière (en photo), directrice exécutive chargée de l'innovation, du marketing et des technologies du groupe Orange. Elle a succédé à Vivak Badrintah, qui dirigeait également la branche entreprises et a rejoint le groupe Accor.

Les start-ups de chacun des incubateurs auront un accès facilité à certains services des deux opérateurs, les équipes d'innovations et les unités d'affaires. L'idée est d'aider ces start-ups à accéder plus rapidement aux clients potentiels et sur une plus grande échelle. Le fonds d'investissements des deux opérateurs seront également sollicités pour les accompagner. Les secteurs privilégiés se nomment l'Internet des objets, l'optimisation des réseaux, le paiement mobile, la cyber sécurité, le big data. Un panel très large.

Même démarche chez Telefonica

Orange et Deutsche Telekom sont pas les seuls opérateurs de télécommunications européens à travailler ensemble pour donner un coup de main à leurs start-ups. L'opérateur historique espagnol Telefonica a annoncé mardi un partenariat avec China Unicom et l'exploitant de parc scientifique de Tsinghua Holdings technologie et l'innovation (THTI) en vue de lancer de nouvelles entreprises.

Orange lui-même ne se limite pas à son accord avec Deutsche Telekom mais annonce en même temps un partenariat avec Microsoft, plus précisément avec AppCampus l'incubateur de l'éditeur destiné aux start-ups dans les applications mobiles. L'université technologique d'Aalto en Finlande sera également partie prenante dans cet accord pour des développements sur l'environnement Windows Phone, mais aussi pour des jeux susceptibles d'enrichir les offres sur smartphones.

Orange Fab va également s'étendre à deux nouveaux pays : Israël et la Cote d'Ivoire au mois d'octobre prochain. Le programme a été lancé en mars 2013 dans la Silicon Valley avant de s'étendre à la France, l'Asie du sud-est et la Pologne. A partir du mois de septembre prochain, Orange va également offrir une nouvelle sélection d'API aux développeurs membres de son éco-système.

Note : Orange Silicon Valley publie également un rapport « Unicorns, Startups, and Giants : The New Billion Dollar Dynamics of the Digital Landscape » sur le poids des start-ups du numérique, 60 d'entre elles sont étudiées.

Circet croque Cableven pour accélérer son essor en Europe

En plein développement hors des frontières européennes, l'intégrateur d'infrastructures de réseaux varois Circet poursuit sa stratégie d'expansion géographique en mettant la main sur Cableven, un opérateur...

le 03/01/2019, par Véronique Arène, 338 mots

Clap de fin pour le Cebit

Créé en 1986, le Cebit de Hanovre, salon consacré aux technologies informatiques et de télécommunications, vient d'être arrêté par ses organisateurs. Il n'y aura pas d'édition 2019. Les thématiques couvertes...

le 30/11/2018, par Maryse GROS, 410 mots

Orange arrête de vendre ses offres RTC à dater du 15 novembre

L'opérateur Orange profite de l'annonce de l'Arcep sur les premières zones dans lesquelles le RTC sera remplacé par l'IP pour indiquer qu'il ne commercialisera plus que des offres de téléphonie fixe basées sur...

le 29/10/2018, par Nicolas Certes, 233 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »