Paiement sans contact chez Intermarché : la carte bancaire en 2009, le téléphone NFC en 2010 - Actualités RT RFID

Paiement sans contact chez Intermarché : la carte bancaire en 2009, le téléphone NFC en 2010

le 13/12/2008, par Agence Relaxnews, RFID, 396 mots

2009 sera l'année de la carte bancaire sans contact chez Intermarché, avec la carte Mousquetaires. Le leader de la grande distribution équipe ses systèmes de caisse de terminaux sans contact. Puis en 2010, les clients devraient commencer à utiliser le paiement par téléphone mobile sans contact.

Paiement sans contact  chez Intermarché : la carte bancaire en 2009, le téléphone NFC en 2010

Dès 2009, les magasins Intermarché et Ecomarché proposeront à leurs clients de payer leurs courses en passant tout simplement leur carte bancaire Mousquetaires devant les terminaux de paiement de leurs caisses. Les consommateurs peuvent d'ores et déjà faire les démarches pour détenir ce titre de paiement. La valeur ajoutée de cette carte bancaire tient dans sa technologie sans contact qui permet de payer des achats, sans saisir son code secret, pour des montants maximum de 20 €. Au dessus, la procédure classique demeure, avec la saisie du code secret afin de valider son achat. "Cette carte est un véritable avantage pour ceux qui ont fait des petites courses, ils peuvent payer très rapidement" affirme Elisabeth Blanchet, directrice générale déléguée adjointe de l'établissement bancaire du groupe. Depuis septembre dernier, les consommateurs peuvent souscrire à une offre de 18 € par an pour acquérir cette carte, sans avoir besoin de changer de banque. Pour toute première souscription, celle-ci coûte 1 euro. Reste maintenant à laisser les consommateurs s'habituer à cette nouvelle façon de payer. "Cela prendra du temps, comme toute nouvelle révolution technologique" reconnaît la Directrice Générale Déléguée. Seul point que les clients mettront sûrement du temps à intégrer : la sécurité. "Ce n'est même pas un problème puisque si votre carte Mousquetaires est dérobée, le malfaiteur ne pourra pas vous voler plus de 20 €, une somme automatiquement remboursée par la banque. Au-delà de ce montant, vous devez rentrer votre code bancaire habituel" veut rassurer Elisabeth Blanchet. "Inutile d'avoir un compte à la banque Chabrière [NDLR : la banque émettrice de la carte pour Intermarché]our détenir cette carte. Ce titre de paiement est international et peut être utilisé partout dans le monde"poursuit-elle. Prochaine étape : l'arrivée du téléphone portable intégrant la technologie sans contact NFC en 2010. "Comme pour la carte Mousquetaires, il suffira de passer son téléphone portable devant la borne pour payer. Toutefois, cette étape n'en est qu'à l'expérimentation" tempère Elisabeth Blanchet. La carte Mousquetaires constitue une alternative pour façonner les esprits avec le paiement sans contact. "La carte bancaire sans contact est bon moyen pour passer plus facile par la suite au téléphone portable" conclut Elisabeth Blanchet.

Un projet de bague avec une puce NFC intégrée séduit les internautes

La technologie sans fil NFC, de plus en plus intégrée dans les smartphones, permet l'échange de do

le 29/07/2013, par Relaxnews, 146 mots

L'armée française suit ses équipements avec des puces RFID

Le projet SILRIA (Système d'Information Logistique de suivi de la Ressource Inter-Armées) prévoit d'étiqueter le matériel avec des puces RFID. Il vient d'être attribué par le ministère de la Défense à un...

le 02/04/2013, par Bertrand LEMAIRE, 235 mots

MWC 2013 : Les grands opérateurs mobiles asiatiques coopèrent sur les...

Les trois plus grands opérateurs de Chine, Japon et Corée sont tombés d'accord pour assurer l'interopérabilité de leu

le 25/02/2013, par Jean Pierre Blettner avec IDG News Services, 255 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »