Paiement sécurisé par biométrie et sans contact chez Auchan - Actualités RT Sécurité

Paiement sécurisé par biométrie et sans contact chez Auchan

le 19/10/2012, par Jean Pierre Blettner, Sécurité, 308 mots

Paiement sécurisé par biométrie et sans contact chez Auchan

Le groupe Auchan va expérimenter le paiement sécurisé par biométrie au centre commercial situé à Villeneuve d'Ascq.

Selon les tenants du projet, il s'agit d'une avant-première mondiale pour un nouveau mode de paiement qui combine la biométrie et la communication sans contact à moyenne distance.  

Le groupe de distribution procédera à ce test en partenariat avec plusieurs banques, Banque Accord, BNP Paribas, Crédit Agricole, Crédit Mutuel Arkéa, et un autre distributeur, Leroy Merlin. Ingenico, le fournisseur de terminaux sécurisés intervient également.

La technologie testée est celle de Natural Security. Il s'agit d'un système d'authentification forte, combinant un support sécurisé sans contact et l'utilisation de la biométrie. La technologie se veut utilisable à domicile, en magasin et en entreprise, en agence et sur automate, pour payer et accéder à des services.  

Le projet a été  initié en 2006 dans le cadre des travaux du Pôle de Compétitivité des Industries du Commerce (PICOM) de Lille. Le projet s'appuie sur des besoins métiers exprimés par les acteurs du commerce, des banques, des industriels et des spécialistes de la sécurisation des transactions et de la monétique.

Le mode de fonctionnement consiste à enregistrer son empreinte biométrique sur une carte bancaire spécifique destinée au test. On reçoit alors un étui et un chargeur. L'étui sert à faire communiquer la carte avec le terminal de paiement du commerçant. On glisse sa carte bancaire dans l'étui chargé. Le montant à régler s'affiche et on s'authentifie via un dispositif qui vérifie l'empreinte biométrique. Le lecteur biométrique passe du bleu au vert, et la transaction est alors validée.  

Il s'agit d'une  nouvelle carte bancaire, qui ne permet pas de payer avec un code secret classique. Pour que le paiement fonctionne, il faut que la carte avec son étui soient situés au maximum à 1,5 m du terminal de paiement. 

Photo : le terminal de vérification de l'empreinte biométrique (D.R.)

Ring adopte l'A2F et suspend les trackers tiers de son app mobile

Pour rendre sa sonnette connectée plus sûre et plus discrète en matière de collecte de données personnelles, Amazon impose l'authentification à deux facteurs et bloque les trackers de tierces parties de son...

le 19/02/2020, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 373 mots

L'Enisa alerte sur les failles de sécurité de la 5G

Selon l'Enisa, l'Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information, les failles de sécurité présentes dans les réseaux 2G, 3G et 4G pourraient affecter aussi les réseaux 5G. « Les...

le 21/01/2020, par Peter Sayer, CIO (adapté par Jean Elyan), 691 mots

Les autorités accentuent leur pression pour déverrouiller les iPhone

Selon les défenseurs de la vie privée, « en refusant de mettre une porte dérobée permanente dans sa plate-forme iOS, Apple protège des millions d'utilisateurs contre les menaces futures des gouvernements et...

le 15/01/2020, par Lucas Mearian, Computerworld (adaptation Jean Elyan), 660 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...