Pascal Rialland, promu patron du BtoB d'Altice, il l'est déjà chez Numericable-SFR - Actualités RT Opérateurs/FAI

Pascal Rialland, promu patron du BtoB d'Altice, il l'est déjà chez Numericable-SFR

le 08/09/2015, par Didier Barathon, Opérateurs/FAI, 462 mots

A peine arrivé chez Altice, le 1er septembre dernier, comme directeur général, Michel Combes procède une semaine plus tard à une première nomination. Il choisit un « calibre », capable de développer le secteur le moins en vue du groupe : le BtoB.

Pascal Rialland, promu patron du BtoB d'Altice, il l'est déjà chez Numericable-SFR

Le BtoB chez Numericable-SFR comprend deux entités : Completel, ex filiale de Numericable et SFR Business Team, division spécialisée de SFR. Deux entités appelées à fusionner leurs équipes et surtout leurs réseaux. C'est presque un opérateur à part entière avec ses offres, ses liens haut débit et sa concurrence, face au mastodonte Orange business services et aux grands opérateurs internationaux. La fusion des deux opérateurs ajoutée à la concurrence féroce qui règne sur ce marché a incité Michel Combes à intervenir en priorité sur ce dossier.

Pascal Rialland s'occupait déjà de ce secteur en France, chez Numericable-SFR. Il va continuer. Mais sa promotion chez Altice montre la volonté d'orienter cette holding également vers le BtoB avec une stratégie à part entière. Altice, comme tous les grands opérateurs pan européens et ceux qui veulent le devenir, va participer à la recomposition annoncée dans le secteur en Europe, et encore lundi par Stéphane Richard le Pdg d'Orange. Altice veut que cette recomposition porte aussi sur le BtoB. Pour l'heure, ce marché met aux prises les « historiques » chacun dans leurs fiefs : BT, Orange, Deutsche Telekom, Telefonica, Telecom Italia et les « internationaux » : Colt, AT&T, Verizon, NTT, Tata. Tous proposent des connexions internationales et des services d'hébergement, de communications unifiées, de virtualisation. Les « historiques » s'appuient sur leur marché local, les « internationaux » sur leurs capacités à conduire des grands comptes partout dans le monde.

Son profil est édifiant

Pascal Rialland va devoir positionner Altice dans cet affrontement, alors que cet opérateur n'est ni un historique ni un international.  Son profil est édifiant. Au mois de novembre 2014 il entrait, un peu à la surprise générale, au nouveau Comex du groupe Numericable-SFR, formé essentiellement des dirigeants de Numericable, un véritable « copier-coller ». Il devait s'occuper au départ des offres grand public et de la distribution, fort de son expérience de Pdg de Virgin Mobile durant 5 ans. Un MVNO racheté par Altice. Très vite, Pascal Rialland a glissé vers le BtoB.  Auparavant, il a occupé les fonctions de directeur général France et Maghreb de SAP et dg SFR Entreprises, cinq ans à chaque fois. Il était de 1985 à 2000 vice-président de Xerox.

Pascal Rialland va devoir répondre aux schémas concoctés par Patrick Drahi et Michel Combes pour la recomposition du secteur, il est également très attendu en interne, dans les équipes dédiés aux entreprises, chez les partenaires et clients où sévissent ses concurrents très acerbes contre Numericable-SFR. Il devra aussi clarifier l'avenir des filiales, en particulier Telindus et Numergy.

En photo : Pascal Rialland, 30 ans d'expérience au plus haut niveau, se relance chez Altice



 

Aston Martin Red Bull Racing avec AT&T pour couvrir ses besoins...

Grâce à une suite de solutions d'AT&T, l'équipe de Formule 1 d'Aston Martin Red Bull Racing peut mieux utiliser les données partout dans le monde. Fort d'un partenariat de huit ans, AT&T a livré

le 09/04/2019, par Samira Sarraf, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 969 mots

58 Md$ pour la 5G en Chine dans deux ans

Après avoir loupé les trains de la 3G et de la 4G, la Chine s'apprête à investir 58 milliards de dollars dans la technologie 5G dans les deux prochaines années, selon une étude de GSMA Intelligence. Alors que...

le 27/03/2019, par Serge LEBLAL, 285 mots

Circet croque Cableven pour accélérer son essor en Europe

En plein développement hors des frontières européennes, l'intégrateur d'infrastructures de réseaux varois Circet poursuit sa stratégie d'expansion géographique en mettant la main sur Cableven, un opérateur...

le 03/01/2019, par Véronique Arène, 338 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »