PC zombies : épine dorsale des cybercriminels - Actualités RT Sécurité

PC zombies : épine dorsale des cybercriminels

le 29/12/2006, par Eddye Dibar / IDG News Service, Sécurité, 236 mots

Symantec aurait recensé plus de 4,5 millions de PC zombies au cours des six premiers mois de l'année 2006. Selon Aaron Kornblum, avocat officiant au sein de l'équipe de renforcement de la sécurité Internet chez Microsoft, ces machines constituent l'épine dorsale du cybercrime actuel. «Les ordinateurs zombies sont une aubaine pour les cybercriminels, du fait de leur pouvoir relativement concentré. Ce pouvoir peut être utilisé pour commettre toutes sortes de crimes, via Internet», explique-t-il. Il y aurait en moyenne 50 000 ordinateurs infectés actifs, envoyant spam et autres codes malicieux à tout instant. En règle générale ils agissent pendant un court laps de temps, avant de s'interrompre. Cela ne les rend que plus difficilement détectables. Ensuite, une autre armée de PC zombies prend le relais. Les armées de PC infectés sont la source de fléaux comme le spam, le phishing ou les attaques en déni de service. «Ceux-ci ne s'attaquent plus seulement aux enseignent des grands comptes, mais se tournent de plus en plus vers des institutions financières de plus petites tailles telles que les banques communautaires ou les caisses populaires», assure Aaron Kornblum. «Les PC zombies changent le paysage économique du cybercrime», indique Daniel Drucker, vice président du marketing chez Postini. «Les réseaux de botnets sont les premiers diffuseurs de spams, offrant aux pirates une bande passante virtuellement illimitée», ajoute-t-il. D'autant que si l'envoi de millions de messages malveillants ne coûte rien aux pirates, il peut leur rapporter beaucoup.

iOS 9 contourné par des hackers passant par le MDM

Selon une étude signée CheckPoint, des hackers contournent les restrictions pour le déploiement d'applications d'entreprise introduites dans iOS 9. Ils peuvent abuser du protocole de gestion des périphériques...

le 01/04/2016, par Lucian Constantin / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 443 mots

IBM lance sa plate-forme analytique de sécurité, QRadar, complétée...

Le marché de la cybersécurité dans le monde devrait passer de 77 milliards de dollars en 2015 à 170 milliards de dollars d'ici 2020. Les différents fournisseurs devront se partager 100 milliards de dollars au...

le 10/12/2015, par par Chris Player, IDG NS, et Steve Morgan, CSO, 531 mots

Trop de terminaux embarqués n'ont pas de dispositifs de sécurité

Un grand test de sécurité mené par Eurecom et une Université allemande a permis de découvrir facilement des milliers de vulnérabilités sur des terminaux embarqués. Visiblement, les fabricants n'ont pas ou pas...

le 23/11/2015, par Lucian Constantin, IDG NS, 668 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »