Qualcomm mène la danse sur le marché des modems 5G - Actualités RT Mobiles

Qualcomm mène la danse sur le marché des modems 5G

le 18/04/2019, par Qualcomm a déjà annoncé un modem 5G Snapdragon X55 de seconde génération pouvant atteindre des vitesses de 7 Go/s. (Crédit Qualcomm), Mobiles, 605 mots

La domination de Qualcomm est-elle inévitable ? La question se pose après le retrait de son principal concurrent du marché des modems 5G pour smartphone.

Qualcomm mène la danse sur le marché des modems 5G

Alors que l'on s'attendait à une longue bataille entre Apple, Qualcomm et Intel pour l'avenir de la communication sans fil, deux nouvelles inattendues ont complètement rebattu les cartes : d'abord, Apple et Qualcomm ont réglé leur différend juridique et Intel a brusquement annoncé qu'il abandonnait tout projet de modem 5G pour smartphone. Dans un court communiqué, Intel a déclaré qu'il allait également « évaluer l'opportunité de développer des modems 4G et 5G pour PC, les périphériques IoT et autres dispositifs centrés sur les données ».

La décision n'affecte pas l'activité d'infrastructure réseau 5G d'Intel, un domaine dans lequel le fondeur continuera à investir, comme il l'a déclaré. « La 5G reste une priorité stratégique pour Intel, et notre équipe a développé un intéressant portefeuille de produits sans fil et de propriété intellectuelle », a déclaré Bob Swan, CEO d'Intel. Ajoutant : « nous étudions les possibilités de tirer de la valeur de ce que nous avons créé, y compris les opportunités offertes par divers plateformes et dispositifs centrés sur les données dans le contexte de la 5G ».

En avant toute !

Bien que soudain, le retrait d'Intel du marché des modems 5G pour smartphone n'est pas très surprenant. Plusieurs rapports ont montré que le fondeur avait du mal à développer un modem 5G répondant à la demande en taille et en puissance formulée par les constructeurs de mobile, Qualcomm a déjà annoncé un modem 5G Snapdragon X55 de seconde génération pouvant atteindre des vitesses de 7 Go/s, ainsi qu'une version intégrable pour mobiles Android tournant avec sa puce Snapdragon. Intel était à la traîne et il semble que le nouveau CEO a tout simplement décidé de réduire les pertes de l'entreprise.

Après cette nouvelle, on est sûr que les premiers smartphones 5G seront tous équipés de modems Qualcomm. Ce dernier avait déjà assuré le terrain avec le Galaxy S10 5G, le LG V50 ThinQ et d'autres premiers smartphones 5G à venir, en couplant son modem X50 à sa puce Snapdragon 855. Mais, le cas de l'iPhone était plus incertain. Apple utilise déjà des modems Intel dans ses iPhone XS et XR, et ce partenariat avec Intel aurait sans doute perduré pour équiper les premiers iPhone 5G, censés arriver en 2020. Les termes de l'accord entre Apple et Qualcomm prévoient un contrat de licence de six ans, assorti d'un contrat de puce pluriannuel. Il est donc probable qu'Apple équipera ses prochains iPhone avec des modems de Qualcomm.

 

Le Galaxy S10 5G est l'un des premiers mobiles 5G sur le marché. (Crédit : Adam Patrick Murray /IDG)

La disparition du plus important concurrent potentiel laisse le champ libre à Qualcomm pour dominer le marché des modems 5G pour smartphone. Les seuls autres grands acteurs pouvant prétendre à une part du gâteau étant Huawei et Samsung. Mais, du fait de la surveillance croissante effectuée par le gouvernement américain, il semble peu probable qu'Apple ou tout autre constructeur américain de smartphone envisage un accord avec la société chinoise Huawei. Le modem 5G de Samsung est un composant du chipset Exynos, réservé aux mobiles étrangers. Reste à savoir si Intel vendra la propriété intellectuelle du 5G. Il est certain qu'une vente aux enchères pourrait attirer Apple et Qualcomm, mais d'autres entreprises comme Samsung et Google pourraient également y participer. Intel n'a évoqué aucune vente possible de ses brevets ou de sa propriété intellectuelle, mais le fondeur fournira des détails supplémentaires sur ses projets autour de la 5G lors de la publication de ses résultats du premier trimestre 2019 et de la conférence (par téléphone) prévues le 25 avril prochain.

Les meilleurs VPN mobiles pour l'entreprise (2e Partie)

Voici une sélection de six VPN de fournisseurs différents. Chacun d'entre eux est capable de connecter en toute sécurité des périphériques mobiles à votre réseau d'entreprise, s'il prend en charge les options...

le 16/09/2019, par Tim Ferrill, CSO (adaptation Jean Elyan), 683 mots

Tout ce que vous devez savoir sur HarmonyOS

Lors de sa conférence développeurs annuelle qui a eu lieu la semaine dernière à Dongguan (Chine), Huawei a annoncé son propre système d'exploitation propriétaire Harmony OS. Voilà ce que l'on sait pour...

le 13/08/2019, par Fergus Halliday, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 751 mots

Le smartphone pliable de Samsung est encore immature

Un smartphone pliable ? Mille fois non ! Apple a eu raison d'attendre avant de livrer un iPhone pliable. À une semaine de la commercialisation du Galaxy Fold, Samsung aurait sans doute préféré rédiger un...

le 19/04/2019, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1112 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...